Centenaire de la Grande guerre

 

 

Retrouvez toutes les actions des services d'archives consacrées au centenaire de la Guerre de 14-18.

 

Ressources générales :

 

Grand Mémorial

Inauguré par le Président de la République le 11 novembre 2014, le Grand Mémorial permet à chacun de retrouver la trace d'un aïeul engagé dans le conflit 14-18. Il offre un accès direct aux registres matricules numérisés et indexés par les services d'archives ainsi qu'au fichier des Morts pour la France du ministère de la Défense.

 

Europeana 1914-1918

"Europeana 14-18" est un projet international de numérisation des documents de bibliothèques et d'archives relatifs à la Première Guerre mondiale. Les particuliers participent également au projet, à travers "La Grande Collecte" des souvenirs de famille, dans toute l'Europe.

 

14-18 Mission centenaire

La Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale est un groupement d'intérêt public, en charge de préparer et de mettre en oeuvre le programme commémoratif du centenaire de la Première Guerre mondiale.

 

Archives en ligne

Expositions

Conférences, colloques, lectures d'archives

Publications

Ateliers, jeux concours

 

Archives en ligne

Archives départementales de l'Ain

A l’occasion des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, nouvelles pages sur le site des Archives départementales de l'Ain :

les écrits des poilus avec une nouvelle base de données faisant le lien avec les JMO et les registres matricules en ligne

le dossier pédagogique l'Ain dans la Grande Guerre

Ressources pour la Première Guerre mondiale avec une sélection de documents numérisés

Guide de recherche d'un poilu

 

Archives départementales des Alpes-Maritimes

Retrouvez les témoignages émouvants d’enfants réfugiés de la Première guerre mondiale, accueillis dans les Alpes-Maritimes.

 

Archives départementales de l'Ardèche

Une page "Centenaire 14-18" permet un accès rapide aux sources et documents en ligne sur leur site internet

 

Archives départementales de la Côte-d'Or

Mise en ligne des premiers documents recueillis dans le cadre de la "Grande Collecte".

 

Archives départementales de la Creuse

Ouverture d’une nouvelle page sur le site Internet des AD 23 qui regroupe la mise en ligne des documents numérisés lors de la grande collecte et des accès vers les autres fonds déjà en ligne (état signalétique et des services, affiches 14-18, exposition Viviani) mais aussi des liens vers Mémoire des hommes.

 

Archives départementales de l'Eure-et-Loir

À l'occasion de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, le site des archives départementales de l'Eure-et-Loir a ouvert une nouvelle rubrique qui rassemble l'ensemble des initiatives, des articles et des ressources concernant la Grande Guerre et les documents d'archives qui y sont liés.

- La guerre mois après mois,

- les dossiers thématiques,

- le centenaire dans les communes,

- ouvrage : La guerre 1914-1918 : le front de l'intérieur

 

Archives départementales de l'Hérault

Archives de Poilus - Index par origine géographique.
Les archives de Poilus numérisées par les Archives départementales de l'Hérault ne concernent pas que des conscrits originaires de l'Hérault. Un index par lieu de naissance, ou à défaut d'incorporation, vous aide dans vos recherches.

 

Hérault de guerre est un moyen de présenter l'histoire de la Première Guerre mondiale dans l'Hérault, à la fois scientifique, ludique et pédagogique. C'est une application mobile, qui rend possible la découverte d'une période particulièrement tragique de notre histoire, tout en ayant rapidement en main de la documentation historique. Tous les archivistes se sont impliqués dans ce projet de service, inédit et innovant !
C'est la géo référencement qui guide le projet, avec le fil rouge suivant : une carte présente l'ensemble des points d'intérêt relatifs aux lieux de mémoire en rapport avec la guerre 14-18 ; au clic sur l'un de ces points, l'application affiche un menu déroulant, permettant l'accès à des renseignements relatifs au point d'intérêt, et bien évidemment, aux documents d'archives qui y sont rattachés (images, vidéos, sons, textes, photographies, ainsi que des dossiers thématiques, biographiques ou pédagogiques).
L'application sera régulièrement alimentée par de nouveaux points d'intérêts jusqu'en 2019, tandis que l'agenda des manifestations culturelles de l'Hérault relatives au Centenaire sera mis à jour.

Aller plus loin 

Découvrir le site web

Télécharger gratuitement l'appli sur iPhone ou iPad 

Télécharger gratuitement l'appli sur smartphone ou tablette sous Android

 

Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

"Les sons de l'arrière" est une création sonore et radiophonique du collectif "Micro-Sillons", qui permet de retrouver le paysage sonore du département pendant la Première Guerre mondiale. On peux profiter de cette escapade musicale en ligne ou alors en accompagnement des versions itinérantes des expositions des Archives départementales sur la Première Guerre mondiale sous forme de cédérom. Elle est décrite par ses auteurs Anne Kropotkine, Gwendeal Ollivier et Séverine Leroy de la façon suivante : "A partir d'une immersion dans les archives, nous avons cherché à retrouver le paysage sonore des Bretons pendant la Grand Guerre et à faire entendre leurs voix. Que ce soient les incessants appels à l'effort de guerre, la place des femmes au coeur de la vie quotidienne et économique, les mouvements permanents et la surveillance de la population, nous avons saisi une rythmique sonore que l'arrangement artistique de cette création révèle afin de vous proposer une escapade sonore à mi-chemin entre rêve et réalité".

 

Archives départementales d'Indre-et-Loire

Création d'une nouvelle page Facebook consacrée à "Germaine Dufour. Guerre 1914"
Les Archives départementales d'Indre-et-Loire mettent en ligne l'histoire de Germaine Dufour, institutrice en Touraine pendant la Première Guerre mondiale.

 

Transcription de carnets de guerre sur Wikisource. Pour le moment un seul carnet numérisé lors de la Grande Collecte, celui d'Emile Chollet, tourangeau affecté à l'Armée d'Orient du 23 janvier 1917 au 3 juillet 1918  (récit de Salonique). La transcription du carnet d'Emile Chollet sur Wikisource apportera au travers d'un témoignage personnel, un éclairage sur les combats du front Salonique peu connus.

 

Archives départementales de Loir-et-Cher

A partir du 30 juillet 2014, et chaque jour jusqu'à octobre 2015, les Archives départementales de Loir-et-Cher font revivre le quotidien de Blois et du Loir-et-Cher, il y a exactement 100 ans. Un témoignage inédit sur Facebook et sur le portail Culture 41 est publié l'intégralité du journal personnel de Paul Legendre, architecte blésois, jusqu'à son départ pour l'armée à l'automne 1915, à partir d'un document original conservé dans la collection des Archives départementales de Loir-et-Cher.

 

Archives départementales de la Loire

Faire des recherches sur la Grande Guerre dans la Loire

Quels documents peut-on consulter dans la Loire sur la guerre de 1914-1918 ? Comment les trouver ? Comment faire la biographie d’un soldat ? Comment faire une recherche ? Quelles manifestations auront lieu ? Pour répondre à ces questions et à beaucoup d’autres, les Archives départementales vous proposent différents outils et vous invitent à suivre un atelier d’initiation, présentés ci-dessous.

 

Archives départementales de la Haute-Loire

Création d'une rubrique Centenaire de la Grande Guerre qui recense les fonds conservés par les Archives départementales et les travaux réalisés à partir ce ceux-ci. Cette rubrique sera mise à jour tout au long des cinq années du centenaire et au-delà.

 

Archives départementales du Loiret

Un site Internet dédié à la Première Guerre mondiale  

Ce site a été créé afin de faciliter l'accès à des ressources déjà existantes :  formulaire de recherche dédié aux documents d’archives -  textuels ou iconographiques  -  , numérisés et notamment ceux privés confiés aux Archives dans le cadre de la campagne de sauvegarde,  focus sur les outils pédagogiques. La géolocalisation a été utilisée pour présenter un choix de documents. Aux utilisateurs qui souhaitent aller plus loin, ou ailleurs, quelques pistes sont proposées : un guide des sources et les références de ressources complémentaires pour réaliser des recherches approfondies, des articles pour une première approche des événements, enfin des témoignages lus, des films ou des diaporamas pour donner une dimension sensible .

 

Archives départementales de Maine-et-Loire

Naissance du site internet "La Grande Guerre en Anjou"  qui pendant la durée des commémorations se fera l'écho des informations de toute nature concernant l'histoire de la guerre en Anjou et les différentes manifestations organisées sur le territoire du département.

Des rubriques informatives, destinées aux chercheurs (états des fonds), aux enseignants (ressources commentées), aux familles (portraits, parcours, voix de combattants), mais aussi des rubriques d’actualité comparée (il y a cent ans…cette semaine) et des invitations interactives (La grande Collecte, Livre d’or), ont été conçues pour s’adresser à tous les publics.

 

Archives départementales de la Marne

A l’occasion des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, les Archives départementales de la Marne viennent de mettre en ligne sur leur site internet plus de 5 000 reproductions de documents datant de la Grande Guerre.

Photographies, cartes postales, carnets de guerre, lettres, journaux intimes, papiers officiels... le site offre la possibilité de consulter gratuitement et facilement des témoignages nombreux et variés sur cette période.
 
La base de données est à la disposition des chercheurs universitaires et amateurs du monde entier qui veulent consulter des documents inédits sur le premier conflit mondial, des journalistes et documentaristes à la recherche d’images, des enseignants préparant leurs cours ou des ateliers pédagogiques, des professionnels de la culture souhaitant réaliser une exposition ou une publication…

Les archives mises en ligne concernent essentiellement le département de la Marne mais pas seulement. On trouvera aussi des documents et photographies sur d’autres zones de combat. Une recherche par lieu dans la base permet de les retrouver.

Les documents proviennent des collections des Archives de la Marne ou ont été prêtés et numérisés lors de l’opération nationale de la Grande Collecte en novembre 2013.
 
Cette base de ressources numérisées sera alimentée régulièrement par de nouvelles images.

 

Archives départementales de l'Oise

Dans la cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale, les archives départementales présentent chaque mois un document illustrant la Grande Guerre.

 

Archives départementales du Pas-de-Calais

Le Pas-de-Calais est l’un des départements les plus touchés par les ravages de la première guerre mondiale, c’est pourquoi les archives départementales se devaient de commémorer ce triste anniversaire en proposant Chroniques de la Grande Guerre, rubrique rassemblant toutes nos publications sur le sujet : articles thématiques ou anniversaires s’appuyant sur des documents émanant de nos fonds et traitant de la guerre dans le Pas-de-Calais, expositions virtuelles de certains fonds conservés, mais aussi ateliers du service éducatif ou actualités des projets et commémorations auxquels nous prenons part. Nous proposons également aux internautes un éphéméride quotidien des événements qui ont plongé le monde dans le chaos, aussi bien internationaux que locaux, et la vision journalistique de quelques événements ou points de vue via la publication d’articles de presse de cette époque. Cette rubrique sera alimenté durant les quatre années à venir.

 

Archives départementales du Puy-de-Dôme

Le site des Archives départementales du Puy-de-Dôme présente une page thématique dédiée à la Première Guerre mondiale regroupant l'ensemble des ressources disponibles en ligne, notamment :

 

- Des sources numérisées et accessibles sur le site internet

 

- Un catalogue de notices de soldats puydômois : "La Grande Collecte. Les soldats du Puy-de-Dôme à travers la collecte de documents privés relatifs à la Première Guerre mondiale" :

L’opération de la « Grande collecte », lancée en novembre 2013 par la Bibliothèque nationale de France et le Service interministériel des Archives de France, a été efficacement relayée par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale et a connu un succès aussi vaste qu’inespéré. Les particuliers, désireux de faire numériser leurs archives relatives au premier conflit mondial, étaient invités à se rendre dans des lieux de collecte structurés (archives départementales, bibliothèques municipales, musées…). Cette initiative a inauguré une expérience sans précédent dans l’histoire de la collecte d’archives privées.

265 contributeurs ont ainsi confié leurs documents aux Archives départementales du Puy-de-Dôme et près de 25 000 vues numériques ont été réalisées par l’équipe du Service Images et Son en quelques semaines : correspondances, documents administratifs, cartes postales, photographies et objets ayant appartenu aux anciens poilus. Au total, ces documents concernaient 177 soldats originaires du Puy-de-Dôme ou ayant résidé dans ce département au moment de l’entrée en guerre.

 

- Un manuel d’aide à la recherche : « Rechercher un combattant »

http://www.archivesdepartementales.puydedome.fr/n/rechercher-un-combattant/n:107

ou http://www.archivesdepartementales.puydedome.fr/data/rechercher_un_combattant_1.pdf

 

- Un atelier proposé par le service éducatif : « Sur les traces des poilus »

 

Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Nouvelle rubrique  consacrée au centenaire de la Première Guerre mondiale.

En 2014, elle sera alimentée chaque mois d’un document du mois sur un aspect méconnu de la guerre dans le département autour de 3 axes :

- de janvier à avril : le front

- de mai à août : l'arrière pendant la guerre

- de septembre à décembre : les particularités des Pyrénées-Atlantiques pendant la guerre.

Par ailleurs, une rubrique présente des portraits d’hommes et de femmes du département pendant la guerre, à travers les documents d’archives bien sûr, mais en donnant également la parole à leurs descendants, témoins de l’impact de la guerre sur toutes les familles bien au-delà de l’année 1918.

 

Archives départementales de Seine-et-Marne

Une page entièrement dédiée à l'ensemble de leurs offres pédagogiques, des articles et des ressources proposées par les Archives départementales concernant la Grande Guerre et les archives y sont liées. De nouveaux enrichissements seront progressivement mis en ligne durant toute la durée de la commémoration.

Début 1914, le ministère de l'Intérieur envoie quotidiennement un télégramme au préfet l'informant des nouvelles officielles. Ce texte est imprimé, transmis et affiché dans toutes les communes de Seine-et-Marne afin d'informer la population du déroulement des opérations et parfois d'événements locaux.
Ce sont les bulletin des communes, une source pour découvrir les informations seine-et-marnaise en 1914. N'hésitez pas à les consulter sur la page Facebook des Archives départementales de Seine-et-Marne qui met en ligne chaque jour un nouveau bulletin.

 

Archives départementales du Var

Mémoires de guerres du Var

Dans le cadre de l'organisation des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, les Archives départementales ont conçu le site en partenariat avec le musée des Arts et Traditions Populaires de Draguignan dans le but de mettre en ligne à la fois des archives publiques numérisées mais aussi l'ensemble des documents d'origine privées conservées, acquis ou numérisés par les Archives du Var dans le cadre de la Grande Collecte. Ces documents, notammnent des carnets de guerre rédigés par des soldats varois, présentent un intérêt historique de premier plan pour la connaissance de cette période.

Outre cette base "Documents", le site propose quatre autres bases de données :

- La base "Objets" comprenant l'ensemble des photographies d'objets relatifs à la Grande Guerre conservés au musée des ATP.

- La base "Lieux de mémoires" permet de visualiser des photographies des différents lieux de mémoires varois de 14-18 comme des plaques commémoratives ou des monuments aux morts. Ces lieux sont en outre géolocalisés.

- La base "Témoignages" permet d'écouter des témoignages oraux de personnes impliquées directement ou indirectement dans ce conflit.

- La base "Bibliographie" dont le but est de mettre à disposition de tous l'ensemble des titres des ouvrages relatifs à la Première Guerre mondiale conservés aux Archives départementales du Var. 

Le site Mémoires de guerres du Var a reçu le label Centenaire donné par la mission du Centenaire aux projets innovants et structurants.

 

Archives départementales de la Vendée

Dès les premiers jours du conflit, les couples, familles et amis sont séparés, et souvent pour la première fois. Ces séparations et éloignements durables sont à l’origine de l’échange quotidien de milliers de lettres et cartes postales entre le front et l’arrière. Mais il n’est pas toujours possible de partager les difficultés du quotidien, la peur et les espoirs car la censure guette, le soldat préfère alors les confier à l'intimité d'un carnet qu'il remplit consciencieusement. 

Les papiers de famille récemment prêtés aux Archives de la Vendée à l’occasion de l’opération nationale de Collecte 14-18 offrent de remarquables exemples de ces témoignages écrits. Les uns permettent une approche événementielle du conflit, les autres de s’imprégner des mentalités. 

Un nouvel espace intitulé Mémoire de la Guerre 1914-1918, est créé pour faciliter l'accès aux ressources déjà existantes (matricules militaires, plans des monuments aux morts, délibérations communales, bulletins paroissiaux, etc.), ainsi qu'aux documents familiaux et objets prêtés pour reproduction aux Archives, dans le cadre de la Grande Collecte 14-18. Chacun, qu'il soit généalogiste, historien, descendant de poilu, enseignant ou simple curieux, y trouvera de multiples pistes pour répondre à ses questions et étayer ses connaissances sur cette période.

Une rubrique intitulée "La trêve de Noël 1914" est également en ligne. Au front, en 1914, Noël c’est aussi parfois un réveillon passé loin de son foyer, l’espoir, l’absurdité des corvées et les fraternisations. C’est l’ambiance de cette nuit si particulière que les Archives départementales de la Vendée vous invitent à découvrir par des témoignages recueillis lors de la Grande Collecte 14-18.

 

Centenaire de la bataille de Verdun : le témoignage des poilus vendéens

Le 21 février 1916, les Allemands font donner l'artillerie sur les lignes françaises pour tenter de prendre Verdun. De violents combats suivent au Bois des Caures et les Allemands prennent le fort de Douaumont le 25 février. La bataille de Verdun ne se terminera que le 19 décembre. Ces âpres combats, qui font plus de 715 000 morts, disparus ou blessés, déboucheront, après dix mois d'atrocités, sur un quasi statu quo des positions des billigérants. Les deux tiers de l'armée française combattent à Verdun, parmi lesquels de nombreux Vendéens. L'opération de collecte de leurs souvenirs a permis de retrouver de nombreux témoignages. Le centenaire du début de la bataille de Verdun est l'occasion d'en lire quelques extraits. Lire les témoignages.

Site : Soldats de Vendée - 1914-1918.

Soldats de Vendée donne accès à 131 163 relevés nominatifs tirés essentiellement des registres matricules conservés aux Archives départementales de la Vendée.

Ces données proviennent des dépouillements effectués par des bénévoles, essentiellement des contributeurs du site internet Noms de Vendée.

À l’heure actuelle, le site Soldats de Vendée présente les relevés exhaustifs des registres matricules de toutes les classes mobilisées pour la première guerre mondiale : celles de 1887 à 1921. On y trouve donc de nombreuses fiches sur des personnes nées hors Vendée mais qui y résidaient lors de leur immatriculation.

 

Archives départementales des Vosges

Vosges 1914-1918

Destiné à un large public, il présente de manière didactique et vivante l'histoire de la Grande Guerre dans le département des Vosges.

De 1914 à 1918, les Vosges furent le seul théâtre français, d'un type très spécial d'affrontement, la guerre de montagne, déclinaison montagnarde des techniques et statégies de combats.

3 vidéos, 2 quiz, des dossiers pédagogiques téléchargeables, 4 visites virtuelles avec vision à 360 degrés et une page touristique sont particulièrement destinés au grand public. Les chercheurs y trouveront également leur bonheur, avec deux ouvrages de référence en ligne, les fonds numérisés issus de la Grande Collecte dans les Vosges mais concernant toute la France, et des bibliographies et sitographies.

 

Les Archives départementales de l'Essonne ont ouvert un espace ressources sur le centenaire de la guerre de 14-18.

Dans le contexte de la commémoration nationale et internationale du centenaire de la Première Guerre mondiale, cet espace ressources rassemble des références en tout genre illustrant l’impact du conflit sur une partie du territoire du département de la Seine-et-Oise, devenue département de l’Essonne en 1964.

Il se veut espace de partage des ressources et des connaissances, nourri par les contributions de tous ceux qui s’intéressent à cette histoire... en perpétuelle construction.

 

Archives départementales du Val-d'Oise

Vivre entre le front et Paris : la Grande Guerre dans l'actuel Val-d'Oise

Rubrique spécifique sur le site internet des Archives départementales du Val-d'Oise. Elle est régulièrement alimentée par des contributions internes ou des partenariats

On y trouve :

- une frise chronologique mettant en regard événements du front et événements locaux ;

- une lecture de lettre d'un maire adressé à ses concitoyens au moment de la mobilisation ;

- une galeries d'images sur les animaux en rapport avec une exposition itinérante "L'âne en guerre et autres animaux soldats" ;

- une présentation de l'exposition itinérante "1914-1918. Le Camp Retranché de Paris. La forêt mobilisée dans le Val d'Oise" ;

- des ateliers pédagogiques et documents croisés objets/archives par un partenariat avec le Musée de l'Armée à Paris ; 

- des conférences ;

- une bibliographie sélective issue du fonds bibliothèque ;

- une galerie d'images issues de la première Grande Collecte ;

- l'agenda des actions.

 

En outre les Archives départementales ont mis en ligne 22 inventaires relatifs à la Première Guerre mondiale.

 

Archives municipales d'Armentières

Les Archives municipales de la Ville d'Armentières vous proposent de revivre le quotidien d'une famille armentiéroise pendant la Première Guerre mondiale sur la page Facebook Le Journal des trois fleurs.

 

Archives municipales de Brive

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la guerre 1914-1918, la ville de Brive vous invite à découvrir à travers les yeux d’une Briviste Marguerite Genès, la vie d’une ville de l’arrière pendant quatre années de guerre. Témoin direct, elle a consigné par écrit dans des cahiers, quasiment quotidiennement, ses impressions et son point de vue sur cette sombre époque.

Les textes de Marguerite Genès, complétés par des documents d’époque et par des enregistrements sonores, seront mis en ligne sur le site 14-18.brive.fr, pendant 4 ans au fur et à mesure du centenaire sous forme de blog.

Ce projet est aussi celui de douze élèves de trois classes de seconde du lycée Cabanis. Réunis et dirigés par leur professeur d’histoire-géographie (Jean-Michel Valade), et assistés du personnel des archives, ils se sont penchés durant onze semaines sur une partie de ces cahiers. En onze séances d’une heure et demie, ils ont par ailleurs consulté des documents originaux conservés aux archives municipales afin de décrypter ce texte parfois énigmatique et de le replacer dans son contexte historique : une partie des commentaires et des termes du glossaire sont le fruit de leur travail.

 

Archives municipales de Dijon

Mise en ligne d'une base de données et d'un livre d'Or des soldats dijonnais morts pendant la 1ère Guerre mondiale

Suivant l'instruction ministérielle de 1919, la mairie de Dijon lance en 1922 un appel à la population dijonnaise afin d'établir la liste des « Enfants de Dijon morts pour la France » en vue de l'édification d'un Livre d'or. En 1923 il est édité au sein du tome IV du Mémorial administratif de la Guerre. Cependant cette liste ne comprend que les militaires domiciliés à Dijon au moment de la mobilisation, en omettant ceux qui en sont originaires.

Ce projet est repris en 2014 et cette réalisation est confiée au service des Archives municipales de Dijon par la richesse de son fonds et de ses collections.

Afin d'avoir la liste la plus exhaustive possible, il est décidé d'inscrire dans cet ouvrage en plus des militaires domiciliés à Dijon au moment de la mobilisation, ceux qui y sont nés.

Ce Livre d'or, calligraphié par une professionnelle et relié par un atelier de reliure dijonnais, comporte 2893 noms et prénoms de soldats.

En parallèle à ce projet, une base de données des soldats dijonnais décédés durant le premier conflit mondial est élaboré. Cette base de données, mise en ligne en novembre 2014 est accessible à tous.

Sur cette base sont présentés les soldats cités dans le Livre d'or, ainsi que les dates et lieux de naissance, les professions, les dates de décès, les adresses de domiciliation, les grades et les régiments de rattachement, les lieux et conditions de décès, les lieux de sépulture, les décorations, les plaques commémoratives et monuments où ils sont cités.

Cette base de données se veut un lieu d'échange. A cette fin, un formulaire est mis en place afin que toute personne puisse joindre facilement les Archives municipales. Ainsi, toutes informations complémentaires sur un soldat y compris des photographies de famille communiquées aux Archives pourront étoffer cette base de données.

 

Archives municipales d'Ivry-sur-Seine

La ville d’Ivry-sur-Seine a conçu un site internet le « Mémorial d’Ivry » afin de retracer le parcours des 1810 Ivryens qui sont morts au front durant la Grande Guerre. Il est accessible à l’adresse suivante :
www.memorial.ivry94.fr. Un appel à contribution est lancé pour permettre l’enrichissement du site. Des ateliers seront proposés aux scolaires mais aussi au grand public. Chaque séance sera l’occasion de manipuler des archives (acte de décès, recensement de classes, avis de décès, citations…) et de consulter des sites spécialisés (Mémoire des hommes, Grand Mémorial) pour humaniser le parcours de ces soldats. A distance, accès géographique et recherche avancée permettent de retrouver la trace d’un combattant. Des expositions virtuelles permettent de situer le contexte local.

 

Archives municipales de Lorient

Le premier soldat lorientais a été tué le 7 août 1914. Il avait 28 ans et s'appelait Étienne Noël. Les archives municipales ont créé un site internet spécialement dédié à la Première Guerre mondiale. Elles y dressent la liste des 304 Lorientais morts au combat, au tout début du conflit.

 

Archives municipales de Lyon

14 / 18  - Lyon dans la Grande Guerre

Pour la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, les Archives municipales de Lyon ouvrent une entrée spécifique sur leur site internet qui donnera accès à toutes les ressources documentaires et initiatives qu'elles vont développer au cours des quatre prochaines années.

Elles invitent à découvrir ces quatre années de conflit par le regard de ceux qui l’ont vécu. Poilus lyonnais sur le front, civils de l’arrière, c’est toute une ville dans la guerre que les archives lyonnaises permettent de reconstituer.

Les différentes rubriques proposent des archives familiales, des documents officiels, bruts ou commentés, des repères chronologiques, un guide des sources et des offres pédagogiques qui seront régulièrement enrichis tous les deux mois, au rythme de la publication de notre lettre d’information bimestrielle qui fera part des nouveautés.

Ainsi ce sont des lettres de Poilus, des archives de l’administration, des décisions du maire Edouard Herriot, des événements lyonnais et bien d’autres encore qui seront à découvrir durant toute la durée de la commémoration.

La lettre d'information, la page Facebook et le fil Twitter des Archives municipales de Lyon seront les relais priviligiés de leur communication autour de toutes les ressources proposées.

 

Archives municipales de Nice

Nice : Monument aux morts numérique

Lancé le 17 août 2014, le site web du Centenaire de la Première Guerre mondiale à Nice comporte une base de données des morts pour la France et un agenda des manifestations culturelles et commémoratives de la Ville. Ce projet bénéficie du label de la mission nationale du Centenaire.   

Dans le Monument aux Morts de Nice virtuel, une base de données des Niçois « Morts pour la France » documentée par les Archives municipales de Nice est mise à la disposition des internautes qui peuvent enrichir cette application interactive par leurs propres documents (photos, objets, lettres, journaux, etc.) et par des témoignages (écrits, vidéos, sonores, etc.).

 

Archives municipales d'Orléans

Nouvelle rubrique  consacrée au centenaire de la Première Guerre mondiale.

A découvrir en particulier le fonds de la famille Soudé qui a fait l'objet d'une mise en valeur très particulière (numérisation, transcriptions pour interrogation en plein texte, affichage des résultats sous forme de frise chronologique...).
Le fonds de la famille Soudé ressemble aux nombreux témoignages conservés par les services d'archives. Le fonds est notamment composé de 24 cahiers rédigés entre le 26 juillet 1914 et la fin de la guerre par l'orléanais Henri Soudé dont les deux fils sont mobilisés. Il comprend également des correspondances entre les différents membres de la famille et avec différents soldats proches d'Ambroise Soudé, fils cadet d'Henri Soudé, tué en août 1914.
La rubrique sera enrichie progressivement jusqu'en 2018. Outre de nouveaux fonds numérisés, des expositions et les dernières acquisitions y seront présentées.

 

Archives municipales de Saint-Denis

Publication sur le portail d'archives en ligne, d'une base de données des Poilus de Saint-Denis morts à la guerre (4120  soldats recensés contre environ 2000 inscrits au Livre d'or). Cette base de données est collaborative : chacun peut y poster un commentaire ou un document.

 

Archives municipales de Strasbourg

Mise en ligne d'un guide des sources de la guerre 1914-1918 aux Archives de Strasbourg, en deux volumes. D'un journal de guerre tenu par un soldat allemand Heinrich Weiske, transcrit et traduit pour permettre à un public non germanophone de lire les propos d'un soldat allemand, d'origine prussienne, se battant sur le front de la Somme. De plus, il est marié avec une Alsacienne qui a été emmenée comme otage par les Français à Béziers puis à Collioure. Le journal couvre la période juillet 1914 - juillet 1918. Les mois de juillet et août 1914 sont en ligne.
Tous les 15 jours un nouveau mois du journal sera publié.

 

retour haut de page

Expositions

Archives nationales - site de Pierrefitte-sur-Seine

Août 2014. Tous en guerre

L'exposition "Août 1914. Tous en guerre !" est  consacrée à la période allant de la mobilisation à la première bataille de la Marne. Dans ces bornes chronologiques (les 36 premiers jours de la Grande Guerre), elle choisit d'aborder, à travers les nombreux documents d'archives issus des fonds des Archives nationales et de plus de trente prêteurs extérieurs, la question de la vie à l'arrière et l'instauration d'un fonctionnement de crise.
Le visiteur y découvrira les impacts directs de la mobilisation sur la vie des Français, où qu'ils se trouvent, le travail du Gouvernement et des Chambres pour encadrer l'entrée en guerre, l'instauration d'une organisation civile de la guerre, de l'échelon central aux communes. Bien des aspects économiques, financiers, industriels, sociaux et culturels seront mis en exergue.

 

Archives départementales de l'Ain

Exposition virtuelle : Des Poilus photographient la guerre

 

Archives départementales de l'Aisne

"Les années 14"

On commémore, à partir de cette année 2014, le centenaire de la Première Guerre mondiale. Il y a 100 ans en effet, le 3 août 1914, l’Allemagne déclarait la guerre à la France. Le jeu des alliances amène ensuite l’Europe à s’entretuer puis le conflit s’étend au reste du monde. L’évènement déclencheur de cette guerre est l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, et de son épouse, le 28 juin à Sarajevo, alors placée sous le contrôle de l’empire austro-hongrois. L’intransigeance de son souverain, l’empereur François-Joseph, ne permet pas de désamorcer les tensions très fortes qui règnent dans cette région des Balkans, véritable poudrière qui connut plusieurs guerres en ce vingtième siècle naissant.

Mais ces commémorations, pour légitimes qu’elles soient, ne doivent pas faire oublier les autres anniversaires, ceux qui ont marqué chaque siècle de leur empreinte.

2014, c’est aussi le bicentenaire de la Campagne de France de 1814. Napoléon défend alors son trône et réussit, avec des forces bien réduites, à résister pendant plus de deux mois face à toute l’Europe coalisée. Il ne peut toutefois redresser la situation et doit abdiquer le 6 avril. Les commémorations ont été nombreuses dans le premier semestre de cette année et notamment dans le département de l’Aisne, à Craonne, Bézu-Saint-Germain, Château-Thierry ou encore Marchais-en-Brie.

Mais 2014, c’est également le 1 200e anniversaire de la mort de Charlemagne que certains auteurs font naître à Quierzy (Aisne). Il y vient à plusieurs reprises tout comme son aïeul, Charles-Martel, qui lui y mourut et qui commence à faire parler de lui en 714.

2014, c’est bien sûr le 800e anniversaire de la plus belle bataille du Moyen Âge, celle de Bouvines, remportée par le roi Philippe II Auguste contre une coalition réunissant le roi d’Angleterre et l’empereur du Saint Empire romain germanique. La présence de milices communales et rurales issues de l’actuel département de l’Aisne permet de la traiter dans le cadre de cette présentation.

Pour chaque année 14, des 14 siècles qui séparent le VIIIe du XXIe siècle, un anniversaire est mis en lumière qui permet de redécouvrir, ou de découvrir, un évènement ou un personnage qui a marqué ou fait l’histoire, notre histoire, qu’elle soit internationale avec la bataille de Guise du 29 août 1914, nationale avec le mariage en 1514 du futur François Ier avec Claude de France ou locale avec la dédicace de la cathédrale de Laon en 1114. Chaque anniversaire a été choisi afin de le rattacher au département de l’Aisne ou de rattacher ses protagonistes à cette terre si riche d’histoire.

 

Archives départementales des Alpes de Haute-Provence

"14 et le tocsin sonna... sic, combattant bas-alpin"

Bien que département de « l’arrière », les Basses-Alpes ont néanmoins été marquées par la Première Guerre mondiale, de par la mobilisation de ses forces vives, de par ses conséquences humaines…Le département a proportionnellement compté bien plus de morts que la grande majorité des départements français, deux fois plus par exemple que dans les Bouches-du-Rhône.

L’une des originalités du projet des Archives est de mettre en avant les « images » de la guerre, grâce à la collecte de fonds photographiques engagée depuis 2011, en particulier auprès des jeunes publics ; une autre est de suivre en « fil rouge » l’histoire de 100 combattants bas-alpins, des hommes les plus simples aux hommes les plus illustres comme le jeune Jean Giono, ainsi que le sort des 871 mobilisés de la classe 1914 tout au long de la guerre. En 1918, le bilan est lourd pour ceux qui ont eu 20 ans en 14 : 227 ont été tués lors des combats, 35 sont morts de maladie ou suite à des accidents, 306 ont survécu à leurs blessures, 58 ont été faits prisonniers.

En 1914, la guerre moderne se caractérise par une mortalité monstrueuse due en grande partie à l’application de théories militaires marquées par la supériorité supposée de la guerre de mouvement et de l’attaque en masse. Or, les progrès des armements sont tels que les mitrailleuses et les canons hachent littéralement les vagues d’assaut qui allaient au « casse-pipe », gagnant ainsi « la croix de bois », c’est-à-dire, dans le langage des poilus de l’époque, la mort au champ d’honneur ! Les Archives départementales proposent dans leur exposition un zoom sur l’artillerie, avec l’artillerie de campagne et son célèbre canon de 75 – la fierté des armées françaises avec le fusil Lebel – jusqu’à l’artillerie lourde sur rail, à partir d’une sélection d’images dont la plus grande mesure 2 m 80.

Originaire d’Entrevaux, le soldat Sic est le sujet d’une exposition prêtée par les Archives départementales du Tarn, qui fait la part belle aux images, et grâce au dernier ouvrage publié par les Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence qui lui est consacré. Son auteur, Colin Miège, sera présent lors de l’inauguration et il prononcera une conférence à son issue. Il évoquera le parcours militaire de Désiré Sic, du Maroc au front de France, à partir d’une sélection de photographies parmi plus de 5 000 clichés que Sic a réalisés, dont 1 500 sur la Grande Guerre. Sic est parti en quête d’aventures en s’engageant dans l’armée. En 1912, il découvre l’outre-mer lors de son affection au Maroc, « le pays de la lumière » selon ses mots. Mais, en 1914, l’horizon s’est brusquement assombri et, en août, Sic revient en métropole avec la division marocaine. Sous-officier puis officier dans le génie, son arme, Sic participe aux grandes batailles de 1914 à 1917 : la Marne, l’Artois, la Champagne, la Somme, le Chemin des Dames… En juin 1917, il est réaffecté au Maroc où il participera à la guerre du Rif.

 

Archives départementales de l'Ardèche

"Fragments d'histoire(s). L'Ardèche dans la Grande Guerre"

Dans les semaines qui ont suivi la mobilisation de l'été 14, la vie quotidienne est bouleversée et s'organise autour du conflit. Pour les femmes et les hommes de l'arrière, il s'agit d'accueillir les réfugiés puis les prisonniers de guerre, de soigner les blessés dans les hôpitaux militaires qui se multiplient sur le territoire, de soutenir l'effort de guerre en participant aux nombreuses journées de soutien et aux emprunts. Pour les combattants, héros anonymes des champs de bataille, il s'agit de défendre la patrie, survivre à l'indicible et rentrer dans leurs foyers.
De l'été 1914 à l'automne 2014, cent années se sont écoulées... Entre mémoire et histoire cette exposition invite le visiteur à se souvenir, à se questionner et à (re)découvrir cette page d'histoire à la fois héroïque et terrible.

 

"Affiches de la Grande Guerre. Collection des Archives de l'Ardèche"

Dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale, les Archives départementales de l'Ardèche vous invitent à découvrir l'exposition Affiches de la Grande Guerre. Collection des Archives de l'Ardèche "Affiches de la Grande Guerre. Collection des Archives de l'Ardèche", du 7 mars au 31 août 2016, aux Archives à Privas, aux horaires d'ouverture habituels.

Les affiches présentées, créées et imprimées entre 1915 et 1920, reflètent à leur manière, humoristique, satirique, grandiloquente ou tragique, une certaine réalité de la guerre, avec une indéniable valeur ajoutée, celle qu'ont apportée des dessinateurs, peintres, illustrateurs et affichistes. Cette exposition permettra de découvrir ou de redécouvrir les artistes qui tous ont mis leur talent, leur art et leur sensibilité au service de "l'effort de guerre".

 

Archives départementales de l'Aude

"Sur les pas de Louis Barthas (1914-1918). Photographies de Jean-Pierre Bonfort"

L'exposition présente des photographies de Jean-Pierre Bonfort qui s'est rendu sur les lieux où Louis Barthas a combattu de 1914 à 1918. La Bibliothèque nationale de France (Département des Estampes et de la photographie) est à l'origine de cette exposition qu'on a pu voir sur le site François Mitterrand du 25 mars au 24 août 2014.
Jean-Pierre Bonfort en propose une nouvelle version, spécialement conçue pour le département de l'Aude. A l'occasion de cette exposition, les originaux des carnets de guerre de Louis Barthas (aimablement prêtés par la famille de Louis Barthas) seont exposés.

 

Archives départementales de la Charente-Maritime

"Souvenirs familiaux de la Première Guerre mondiale. La Grande Collecte aux Archives départementales"

Répondant à l'appel national pour la Grande Collecte de mémoire de la Première Guerre mondiale, près de 300 personnes ont apporté aux Archives départementales de la Charente-Maritime des documents et des objets témoignant de la participation de leurs ancêtres aux combats et des conditions de vie durant les quatre années du conflit. Carnets de route de "Poilus", correspondances adressées aux proches, portraits émouvants, images du front, objets réalisés par les soldats pour les familles et pour tromper l'angoisse, livrets militaires, citations et médailles, documents illustrant la propagande et l'effort de l'arrière pour soutenir les combattants... C'est avec beaucoup de fierté et de respect pour ceux qui ont vécu ces temps meurtriers, que les descendants les ont confiés aux Archives départementales en don ou pour numérisation. Des témoignages plus récents ont aussi été collectés : histoires réécrites par les descendants et enregistrements réalisés durant la Grande Collecte.

L'exposition, si elle ne met en lumière qu'une partie de cette masse de mémoire, permet de rendre hommage à tous ceux, pour la plupart restés jusque là anonymes, dont ces archives familiales révèlent le rôle durant la Grande Guerre. Elle est également l'occasion de remercier les personnes qui ont généreusement contribué à rendre possible l'écriture de ces histoires de vies, pour certaines déjà accessibles sur la base Europeana.

 

Archives départementales de la Corrèze

"Hôpitaux et blessés de guerre 14-18, du front vers la Corrèze"

Cette exposition labellisée par la Mission du Centenaire, présente les grandes étapes logistiques de prise en charge et de transport des blessés du front vers la Corrèze. Chaîne d'évacuation des blessés et malades, constitution des hôpitaux temporaires dans le département et, surtout, formidable mobilisation de la population corrézienne y sont tour à tour dévoilées.

 

Archives départementales de la Côte-d'Or

Jules et Marius, deux Côte-d'Oriens dans la grande guerre

Au travers de deux parcours singuliers, ce sont les années de conflit qui se déroulent devant les visiteurs. Mêlant souvenirs de famille, lettres adressés à ceux qui sont restés loin du front mais demeurent présents dans le cœur ; extraits de notes personnelles, de documentation technique, de journaux de marche et d'opérations ; objets divers, uniforme complet et harnachement de cheval prêt au combat : cette exposition retrace les destins croisés de Jules Baudoin et de Marius Jayer.

 

Archives départementales de la Creuse

"La Grande Guerre en Creuse"

L'exposition s'articule autour de trois thèmes : participer, honorer, soutenir.

 

Archives départementales de la Drôme

"1914-1918 : images de la Drôme en guerre"

Si près de 60 000 Drômois ont répondu à l’appel de la mobilisation entre 1914 et 1918, comment s’est déroulée la vie de tous ceux qui ont vécu le conflit à l’arrière ? Entre l’attente des nouvelles du front et les difficultés du quotidien, les civils restés sur place ont dû s’organiser pour « tenir » pendant plus de quatre ans. Par le travail, le soutien aux soldats, l’accueil de blessés ou de réfugiés, malgré les restrictions et les peines, la société de l’arrière a contribué activement à l’effort de guerre.

A l’aide d’archives publiques et de prêts de particuliers, cette exposition retrace quelques aspects de la vie du département de la Drôme et de ses habitants à l’épreuve de la Grande Guerre.

 

Archives départementales du Finistère

"La Grande Guerre en Finistère 1914-1918".

Exposition réalisée dans le cadre du volet pédagogique de son programme culturel en lien avec les commémorations du centenaire de la Grande Guerre, les Archives départementales du Finistère proposent une exposition itinérante à destination du public scolaire. Elle est contruite dans l'optique d'offrir une réponse territoriale aux problématiques sur la Grande Guerre soulevées par les programmes scolaires en classe de troisième.
Par le fruit d'un découpage thématique tenant compte de cette exigence, elle donne à voir une sélection de sources d'archives disponibles dans le Finistère. L'objectif est, qu'en convoquant le local, les élèves appréhendent mieux l'ampleur du premier conflit mondial et découvrent les stigmates qu'il a laissés sur toute une génération et un territoire.

 

Archives départementales de la Gironde

Les femmes de Gironde au temps de la Grande Guerre (1914-1918)
du 14 novembre 2014 au 1er mars 2015

 

Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Dans le cadre du rendez-vous annuel "Bande dessinée et Histoire", l'exposition  "14-18 : l’Arrière" présente en miroir, planches de bande dessinée et documents d’archives pour apporter un éclairage sur la façon dont les populations de l’arrière ont vécu le premier conflit mondial. Affiches, cartes postales, courriers et rapports officiels font écho aux planches de divers albums (Notre mère la Guerre, Gueule d’amour, Jean-Corentin carré l’enfant-soldat…).

Cette exposition présentée dans le hall des Archives départementales depuis le 8 avril sera visible jusqu’au 26 septembre 2014. Réalisée en partenariat avec l’Ecole Européenne Supérieure d’Art de Bretagne (Rennes) et le festival Quai des Bulles, elle sera ensuite visible à Cancale au sémaphore de la pointe du Grouin du 7 juillet au 31 août et à Saint-Malo lors du festival Quai des bulles, du 10 au 12 octobre 2014.

A partir du 15 mai, elle sera complétée aux Archives départementales d’Ille-et-Vilaine par l’exposition « Le Front, l’Arrière, la Mémoire » consacrée aux sources qui permettent de faire l’histoire de la Grande Guerre et par la parution d’un ouvrage inédit « Hommes et femmes d’Ille-et-Vilaine dans la Grande-Guerre », actuellement en souscription.

Enfin, à partir de la mi-septembre 2014, l’exposition « 14-18. De la guerre aux paysages d’aujourd’hui », photographies contemporaines de Jean Richardot, viendra compléter ce parcours muséographique.

 

Archives départementales d'Indre-et-Loire

Deux nouvelles expositions réalisées par les Archives d'Indre-et-Loire témoignent du rôle de la Touraine et des tourangeaux dans la Première Guerre mondiale.

1914-1918. Des deux côtés :
Armand, Wilhelm et les autres ....
Une guerre partagée, de la Touraine au nord du lac de Constance
A travers l'évocation du destin de 3 soldats français et de 3 soldats allemands, le visiteur redécouvre autrement l'histoire de la Première Guerre mondiale. Qu'ils soient agriculteurs, épiciers ou bien étudiants, leurs correspondances nous éclairent sur le quotidien des soldats dans les tranchées et les évènements de leur vie familiale. Des récits émouvants illustrés par de nombreuses photographies qui montrent les similitudes et l'intérêt des situations vécues en Touraine et sur la rive nord du lac de Constance...lire la suite

 

Une autre exposition intitulée
La Première Guerre mondiale en Touraine
sera disponible à partir du 22 septembre
Cette exposition permet d'évoquer le rôle des départements de l'arrière qui ont à leur mesure participé à l'effort de guerre en mettant les ressources humaines et matérielles au service de la défense de leur pays.
Cette histoire est évoquée à travers le récit, écrit par une jeune institutrice, qui retrace cette vie quotidienne bouleversée qui a transformé la société tourangelle.

A son témoignage, qui met en avant l'action des civils répond en écho le parcours de 6 soldats tourangeaux, dont les souvenirs ont été recueillis à l'occasion de La Grande Collecte 1914-1918 Europeana.

 

Archives départementales de Maine-et-Loire

1914. L'Anjou, de la paix à la guerre

Quatre longues années de guerre pendant lesquelles 90 000 hommes partirent du Maine-et-Loire pour le front. 20 000 furent tués, autant furent mutilés ou blessés. À leur côté, les Angevins participèrent à l’effort de guerre et la même angoisse fut vécue par toutes les familles. C’est l’histoire de ces heures tragiques que raconte cette exposition, à travers l’évocation de l’année 1914, celle où tout commença…

 

Archives départementales de la Marne

"Deuils et souvenirs de la Grande Guerre"
Du 20 septembre au 14 novembre 2014

L’exposition organisée par les Archives départementales de la Marne, en partenariat avec l’ECPAD, à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale présente une sélection de documents, de photographies, d’objets, de peintures et de gravures relatifs à la gestion et à l’inhumation des morts sur le front, au deuil et au recueillement des familles, aux hommages rendus par la Nation aux Morts pour la France, mais aussi aux découvertes des archéologues de la Grande Guerre.

 

Archives départementales de la Mayenne

"Moissons rouges. Un mayennais dans la Grande Guerre"

Albert Floche, soldat mayennais, nous plonge à travers ses écrits dans l'univers violent et terrifiant des champs de bataille. Ce brancardier singulier pose un regard lucide sur la réalité de la guerre.

 

Archives départementales de Meurthe-et-Moselle

Dans le contexte des commémorations de la Première Guerre mondiale, les archives départementales de Meurthe-et-Moselle proposent, pour chaque année de guerre, une exposition virtuelle consacrée à une thématique particulière en relation avec le conflit  en Lorraine.

Deux expositions sont désormais en ligne sur le site internet des archives départementales : 

La première de ces expositions, consacrée à « L’Avant-guerre » , illustre les prémisses du conflit et la situation en Lorraine non annexée, sous les angles notamment socio-économiques et politiques, à la veille de l’embrasement mondial.

 

La deuxième de ces expositions, ayant pour thème « Les Combats », rappelle les conséquences décisives et parfois méconnues des opérations en Lorraine - par ailleurs meurtrières et au prix de pertes sans équivalent les années suivantes dans l’armée française – avec la fixation du front pendant l’été 1914 en Meurthe-et-Moselle. Ces opérations de la trouée de Charmes et du Grand Couronné devaient en effet ralentir la fulgurante avance allemande vers Paris et permettre la première victoire de la Marne.  

 

Archives départementales de la Nièvre

"Eclats d'archives. La Nièvre et la Grande Guerre"

A la suite de la Grande Collecte de 2013, cette exposition, au travers de quelques dons de particuliers, met en valeur : archives personnelles, correspondances, photographies, décorations et objets.
De la mobilisation du 2 août 1914 à l’Armistice, le conflit est retracé par un ensemble d’archives publiques : documents officiels, affiches, presse nationale et locale.
Un siècle plus tard, les Archives départementales de la Nièvre accueillent tous les publics et toutes les générations pour se souvenir, pour s’interroger et pour apprendre.

 

Archives départementales de l'Orne

"Un village de l'arrière dans la Première Guerre mondiale. La Perrière photographiée par Paul Lancre"

A l'occasion des commémorations du Centenaire de la Première Guerre mondiale, le Conseil général de l'Orne, propose une exposition constituée de 80 photos de Paul Lancre. Ces clichés permettent de voir en image des réalités de la guerre dans un village rural de l'arrière, à travers l'objectif d'un jeune homme, fils du dernier notaire de La Perrière, qui a photographié toutes les rues de son village, les fermes, mais surtout tous les habitants qui acceptaient de se laisser photographier.
Exposition du 12 novembre au 20 février 2015

 

Archives départementales du Puy-de-Dôme

Deux expositions virtuelles régulièrement alimentées

14-18 Pro Patria
La "Grande Guerre" est restée dans la mémoire des français comme la guerre par excellence : mobilisant pendant quatre longues années toutes les énergies du pays, au front comme à l'arrière, elle est encore présente dans de nombreuses familles par des correspondances ou des objets pieusement conservés, que la "Grande collecte" lancée pour son centenaire a mis en lumière. Ces archives permettent d'évoquer les différents aspects de la vie du pays en guerre.

 

14-18 Illustres et anonymes
Si le territoire du Puy-de-Dôme n'a pas été le théâtre de combats, l'ampleur et la durée de la mobilisation du pays entier pour la défense de la Patrie n'y ont épargné que très peu de familles. Leurs archives mettent en lumière la grande diversité des histoires individuelles, et laissent entrevoir le vécu de chaque jour et les réactions les plus intimes au coeur de l'épreuve. Nous vous proposons une galerie de portraits de ces Puydômois.

 

Une exposition itinérante : 1914-1918 : la guerre à travers les archives familiales des Puydômois
Des parcours exemplaires (notamment celui de femmes engagées comme infirmières), des destins tragiques (soldats fauchés en pleine jeunesse, mutilés de guerre, veuves et orphelins...) et même des rencontres amoureuses ! Autant de récits qui sont à découvrir à partir de cette richesse documentaire en grande partie inédite

 

Archives départementales du Tarn-et-Garonne

"14/18 Les étrangers en Tarn-et-Garonne"

À travers une large sélection de documents originaux et une présentation didactique des événements, découvrez le parcours international et le destin local d’hommes, de femmes et d'enfants déracinés par la guerre.

Le Tarn-et-Garonne, loin des lignes de front, n’en a pas moins vivement ressenti la violence du conflit. Le déferlement de plusieurs milliers d’étrangers sur son territoire, qui n’en comptait que quelques centaines au début du XXe siècle, est l’une des répercussions les plus frappantes, à l’échelon local, du premier conflit mondial.

Des prisonniers de guerre austro-allemands, enrôlés dans l’industrie et les travaux agricoles, aux civils polonais, tchèques, hongrois internés dans les camps de Moissac et de Labastide-Saint-Pierre, des troupes coloniales en transit par la gare de Montauban aux travailleurs coloniaux recrutés à l’usine de Castelsarrasin, des réfugiés serbes et belges accueillis à Beaumont-de-Lomagne, Pompignan, Saint-Antonin-Noble-Val aux Alsaciens-Lorrains regroupés à Montricoux, le Tarn-et-Garonne est comme l’image, en réduction, du monde tourmenté de 14.

 

Archives départementales de l'Essonne

"1914-1918 : si loin...si proche"

Eloigné du théâtre des opérations militaires, le département de l’Essonne est pourtant marqué durant toute la guerre par une présence militaire très forte.

 

Archives départementales de la Seine-Saint-Denis

"1914. Echos, versos et graphies de batailles"

Pour célébrer le centenaire de la Première Guerre mondiale, le Département de la Seine-Saint-Denis a pris le pari qu’art et histoire pouvaient faire bon ménage ! Accueillie en résidence aux Archives départementales pendant plusieurs mois, la photographe Catherine Poncin a traité le thème de la Grande Guerre par une voie détournée.

 

Archives départementales du Val-de-Marne

"Sur les traces de la Grande Guerre. Cent ans de mémoires intimes et d'histoire collective en Val-de-Marne"
Lettres de soldats, photograhies, artisanat de tranchées, cartes postales de monuments aux morts, affiches de commémoration du 11 novembre ou encore discours officiels, constituent quelques-unes des traces léguées, depuis cent ans, par la Grande Guerre sur le territoire val-de-marnais. C'est cet héritage culturel local, enrichi par la Grande Collecte réalisée à l'automne 2013, que l'exposition entend explorer en interrogeant mémoires intimes et histoire collective et en empruntant les méandres de leur transmission à travers les générations.

 

"Les enfants dans la Grande Guerre. Petits combattants de l'arrière en Val-de-Marne"
De la mobilisation générale de l'été 1914 à l'armistice de l'automne 1918, les enfants de l'actuel Val-de-Marne se trouvent "engagés" dans un conflit qui va profondément bouleverser leur quotidien.
L'exposition montre comment les enfants, devenus une cible priviligiée de la propagande patriotique, grandissent et s'imprègnent d'une culture de guerre qui modifie profondément l'intimité familiale, le cadre scolaire, les loisirs et la vie économique.

 

Archives municipales d'Avignon

"Avignon 14-18. La Grande Guerre sur tous les fronts"

Il y a 100 ans, Avignon et les Avignonnais entraient dans la guerre. Cette guerre, on l'a appelée "Grande Guerre" dès 1915, tant on avait conscience de son ampleur, de son immense impact sur la société entière, tant on percevait déjà sa durée probable.

Ce conflit, qui ne devait durer que quelques semaines et qui s'est installé pendant plus de quatre ans, a touché la France dans ses moindres recoins. Avignon et ses habitants, géographiquement éloignés des théâtres d'opérations militaires, ont vécu la guerre de 1914-1918. Ils y ont été impliqués de plusieurs manière. Environ 10 000 Avignonnais ont été envoyés au front. Plus de 1 000 n'ont pas survécu. Celles et ceux qui sont restés ont dû s'adapter, brutalement, à une nouvelle vie. Ils ont attendu, soutenu, protesté, désespéré. Mais certains ont auss été suspectés de tirer parti du conflit.

Avignon a été une ville de l'arrière parmi bien d'autres. Mais elle a ses singularités liées à son identité. C'est ce que cette exposition tente de comprendre. Un catalogue a été édité à l'occasion de l'exposition.

 

Archives municipales de Cannes

"1914-1918 la Grande Guerre, vue de l'arrière"

Pourquoi commémorer ‘14-18’ ? Tout simplement pour honorer la mémoire des Cannois partis pour ne jamais revenir. Les Cannois de l’arrière devront soigner les blessures physiques et morales d’hommes sacrifiés, partis la fleur au fusil et meurtris dans leur chair pour défendre les lignes du front....

 

Archives municipales de Cavaillon

"Cavaillon dans la Grande Guerre"

A partir de documents officiels et d'archives familiales, les Archives municipales présentent une rétrospective de ce grand traumatisme que fut la guerre de 1914-1918.....

 

Archives municipales de Châtenay-Malabry

"Châtenay-Malabry et la Grande Guerre"

Cette exposition a été réalisée avec des archives des familles châtenaisiennes et des documents issus des archives communales. En évoquant la vie quotidienne de soldats et des habitants de Châtenay, elle rend hommage aux soldats des familles et aux soldats de l’époque nés ou installés dans le village de 1 600 personnes.

 

Archives municipales de Douai

"Jours de guerre /Kriegszustand Douai & Recklinghausen 1914-1918"

Douai (ville du Nord-Pas-de-Calais) et Recklinghausen (ville de Rhénanie du Nord-Westphalie) sont jumelées depuis près de 50 ans. Leurs services d'archives se sont associés pour présenter une exposition commune, bilingue sur la vie des habitants des deux cités en 1914-1918 et leur perception du conflit.
Exposition à visiter du 5 septembre 2014 au 2 février 2015 au musée de la Chartreuse de Douai.

Cette comparaison de la vie quotidienne de deux cités, l’une française et l’autre allemande, est tout à fait inédite. Les points de vue français et allemand se répondent et la confrontation est prolongée par des cartels et un catalogue bilingues. Cette exposition est d’ailleurs l’un des rares projets franco-allemands labellisés par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale.

L'objectif est de faire découvrir un passé souvent méconnu. Nombreux, en effet sont les Douaisiens qui ne connaissent rien de l’occupation allemande pendant la Première Guerre mondiale et de sa dureté. Quant aux habitants de Recklinghausen, comme beaucoup de leurs compatriotes, ils ignorent souvent tout de la Grande Guerre, notamment l’ampleur des destructions causées par la première guerre dans le Nord et l’Est de la France.

En Allemagne la mémoire nationale est, en effet, focalisée sur la Deuxième Guerre mondiale et le nazisme.

Les deux peuples n’ont donc pas de mémoire commune mais peuvent, par le biais de cette exposition, commémorer ensemble 1914-1918.

 

Archives municipales du Havre

"Les havrais dans la Grande Guerre"
Exposition virtuelle

 

Archives municipales de Hyères

"1914-2014 : Ne les oublions pas"

Dès les premiers jours de la Grande Collecte de documents pour le centenaire 1914-2014, de nombreuses personnes se sont rendues spontanément aux Archives municipales pour y déposer cartes postales, correspondances, mémoires...

Afin de leur rendre hommage et surtout pour ne pas oublier nos poilus, une exposition a vu le jour.

 

Archives municipales de Marseille

"Marseillais, fais ton devoir"

Exposition virtuelle présentée par les Archives municipales de Marseille

L'ambition de l'exposition est de faire ressortir la spécificité d'une ville de l'arrière, certes, mais d'un arrière atypique. Si Marseille n'est pas sur le front et ne vit pas directement les atrocités des combats et de la guerre, elle en subit cependant les conséquences, y compris les difficultés d'approvisionnement. Marseille vit concrètement les préparatifs et les répercussions de la guerre : des troupes de tous les apys belligérants débarquent dans son port, stationnent en ville et traversent ses artères, des soldats blessés de tous les continents viennent s'y faire soigner ou même y mourir, des prisonniers travaillent dans ses chantiers. Les Marseillais comme les autres paient un lourd tribut (plus de 10 000 morts) mais savent également montrer leur sens de la solidarité, pour leurs soldats, mais aussi pour les réfugiés français ou étrangers qui affluent dans la cité et pour la ville martyre d'Arras, dont Marseille devient marraine.

Pour Marseille, ville florissante grâce à un port dont le trafic est à son apogée au début de la guerre, "rien ne sera plus comme avant".

 

Archives municipales de Menton

"Menton 1914-1918 – Chronique locale d’une guerre mondiale"

Il s’agit d’un regard sur l’histoire de la ville et de ses habitants, qui malgré l’éloignement de la ligne de font, vont subir de plein fouet les ravages humains et économiques de la Grande Guerre.
Du 12 au 28 novembre 2014 sera également présentée une collection exceptionnelle de matériel militaire utilisé par les Poilus.
Puis du 2 décembre 2014 au 28 janvier 2015, l’histoire du département viendra compléter celle de la ville au travers d’une exposition itinérante réalisée par les Archives départementales des Alpes-Maritimes.

 

Archives municipales de Nice

"Nice 1914 : le basculement dans la guerre"


Une exposition présentée aux Archives municipales de Nice du 29 septembre 2014 au 20 février 2015. Cette exposition bénéficie du label de la mission nationale du Centenaire.   

 « Les villes, comme les êtres, ont une âme qui se modifie, se forme et se déforme selon les circonstances. (...) J’ai quitté Nice ville de plaisir, je la retrouve camp retranché. (...) Une atmosphère de paix et de douceur enveloppe la ville. Elle a perdu son luxe parfois de mauvais aloi, son clinquant, sa frivolité, elle a acquis un charme plus vrai. (...) Et plus tard, la sanglante tragédie terminée, quand une foule cosmopolite se pressera sur ses promenades, quand le Carnaval secouera ses grelots, qui sait si je ne regretterai pas la Nice grave, attristée, courageuse, que j’aurais vue pendant la guerre, Nice, ville de plaisir, ennoblie par l’épreuve et par le sacrifice ». Renée Tony d'Ulmès

Du carnaval de 1914 aux âpres combats menés par les chasseurs et fantassins niçois sur la ligne bleue des Vosges, une évocation de la capitale du tourisme hivernale à la Belle Epoque, la « légende du XVe Corps », la transformation des grands hôtels en hôpitaux complémentaires et l’accueil des refugiés franco-belges à travers les fonds d’archives publics et privés.

 

Archives municipales de Rochefort

"Rochefort 1914-1918"

Projet collectif labellisé par la Mission du centenaire, le parcours "Rochefort 1914-1918" sera installé cours d'Ablois à compter du 28 mai et jusqu'en novembre 2014. Composée de 19 totems et 15 thématiques l'exposition retrace la vie quotidienne de Rochefort durant le conflit.

 

Archives municipales de Villeneuve-la-Garenne

"Villeneuve-la-Garenne pendant la Grande Guerre"

Réalisée par le service Archives-Documentation cette exposition vous plongera dans le Villeneuve de la Grande Guerre et vous fera découvrir la vie de celles et ceux qui ont de près ou de loin contribué à l'effort de guerre.

 

AP-HP et les Hôpitaux Universitaire Pitié-Salpêtrière-Charles Fois

"L'assistance publique de Paris dans la guerre de 1914-1918"

Dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale, l’AP-HP s’associe aux commémorations. L’AP-HP et les Hôpitaux Universitaires Pitié Salpêtrière-Charles Foix organisent une exposition gratuite de photographies qui a pour objectif d’illustrer la vie des patients et des personnels hospitaliers pendant le conflit.  Cette exposition a lieu du samedi 20 septembre au dimanche 19 octobre 2014 dans la Chapelle Saint-Louis de l’Hôpital de la Pitié–Salpêtrière.

Il y a 100 ans l’Assistance Publique accueillait les premiers poilus. Durant les quatre années du conflit, plus de 100 000 militaires ont été hospitalisés dans ses établissements. La Grande Guerre constitue un véritable bouleversement pour l’Institution aussi bien dans la prise en charge médicale des patients que dans le travail quotidien de ses personnels soignants.

Cette exposition est rythmée en 2 grands temps. Un dispositif monumental de photographies projetées sur un écran de 5 mètres par 3 mètres est disposé dans la Chapelle. Elles témoignent de la vie des patients et des personnels hospitaliers pendant le conflit, en mettant l’accent sur cette relation patients/soignants.  Dans la nef de l’aile Lassay, les principaux évènements de la Grande Guerre et l’action des hôpitaux parisiens sont retracés, réintégrés dans  leur contexte.

La Chapelle Saint-Louis de l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière est le cadre idéal pour accueillir cette exposition et en faire un moment de découverte unique.
Cette exposition de photographies, qui a reçu le label de la Mission du centenaire, est la première d’une série de commémorations organisées par l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris.

Pour en savoir plus :
Un livre « La guerre, l’AP : l’Assistance Publique dans la Grande Guerre » accompagne l’exposition. Publié à cette occasion, il est mis à disposition à titre gratuit sur le site de l’AP-HP

 

Centre d'archive patrimoniales de la CREA

"Photographies de Frédéric Prudhomme : regard d'un industriel elbeuvien sur la Grande Guerre"

Cette exposition vous invite à redécouvrir l’histoire du premier conflit majeur du XXème siècle en suivant le parcours de Frédéric Prudhomme devenu par la suite fabricant de draps à Elbeuf.

En marge des grandes batailles dont les noms sont toujours présents dans la mémoire collective, ce jeune sous-officier de vingt-quatre ans nous livre sa vision des évènements. Il nous transmet son témoignage par l’image à travers un ensemble de 84 clichés réalisés entre 1914 et 1919 sur les différents fronts où est engagé son régiment. C’est donc une vision singulière et personnelle que nous donne à voir Frédéric Prudhomme au fil de ces photographies inédites.

retour haut de page

Conférences, colloques, lectures d'archives

Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence

22 avril 2016 : Les enfants dans la guerre. 1914-1918

6 novembre 2015  à 18 h 30 : Avoir 20 ans en 1914 et combattre : les soldats bas-alpins dans la Grande Guerre

15 octobre 2015 : 1914, entrer en guerre

 

Archives départementales de l'Ardèche

"Qui donc maintenant me dira je t'aime ?"

Lecture théâtralisée d'archives. Jeudi 13 novembre

 

Archives départementales de l'Aude

"Carnets de guerre de Louis Barthas (1914-1918)

Conférence de Rémy Cazals, Université de Toulouse-Jean Jaurès organisée par les Archives départementales de l'Aude, 18 novembre 2014

Louis Barthas (1879-1952), artisan tonnelier de Peyriac-Minervois, a laissé un témoignage exceptiionnel sur ses années de guerre : 19 cahiers d'écolier, 1732 pages manuscrites sur lesquelles sont collées 333 illustrations dont 309 cartes postales. Ce récit, reposant sur une observation précise des faits et des hommes, est d'autant plus intéressant qu'il propose une vision de la guerre inédite, celle d'un fantassin de première ligne, d'un simple "Poilu", alors que, jusque-là, ce sont surtout les témoignages de gradés qu'on connaissait.

 

Archives départementales de la Côte d'Or

A la radio, la voix des tranchées

Découvrez une émission de radio diffusée sur RCF le 26 février 2015, sur le thème "Centenaire 1914-1918 : la guerre est-elle vouée à se répéter ?", et au cours de laquelle ont été lus des textes issus de la Grande Collecte.
Pour répondre à ces questions Elsa Melendez reçoit Edouard Bouyé, directeur des Archives départementales de la Côte d'Or.

 

Archives départementales de la Creuse

6 octobre 2014 - 3 avril 2015 : conférences sur la Grande Guerre en Creuse

 

Archives départementales de la Drôme

4 et 5 octobre 2014 : colloque "La Drôme et la Grande Guerre : un département du "front de l'arrière"

 

Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Tout au long des années 2014 et 2015 une programmation consacrée au centenaire de la Grande Guerre. L'ensemble de ces manifestations est labellisé par la Mission du centenaire dont une page spéciale décrit les actions du service. Un supplément de 16 pages du quotidien Ouest france du jeudi 17 avril reprend également ces informations.

 

Un colloque international « La  Grande Guerre des Bretons » co-organisé par l’Université Rennes-2 et les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan  aura également lieu à Saint-Cyr Coëtquidan et aux Archives départementales les 14 et 15 mai.

 

Plus d'informations sur le site internet, la page Facebook et le compte Twitter des Archives.

 

Archives départementales de Maine-et-Loire

La passion de notre frère le poilu
Les Archives départementales de Maine-et-Loire s’associent à la commémoration nationale du Centenaire de la bataille de Verdun qui sera célébrée dimanche 29 mai 2016. À cette occasion, elles diffusent sur leur site internet un témoignage poignant et authentique de cette terrible bataille, par la voix et les mots de l’Angevin Marc Leclerc.
Communiqué de presse

 

Archives départementales de Seine-et-Marne

9 septembre 2014 à 18 h 30 : Soirée "Témoins de la Grande Guerre". Lectures réalisées par les agents des Archives départementales de Seine-et-Marne.

Ces récits personnels, souvenirs ou journaux intimes rédigés par des femmes et des hommes d'origine, d'âge et de métier différents, connus ou anonymes, relatent des faits vus du front ou de l'arrière. Certains rappellent des événements aujourd'hui oubliés, survenus lors de la brève mais violente occupation du nord de la Seine-et-Marne par l'armée allemande. Quelques-uns rapportent le quotidien des soldats, d'autres évoquent les combats dans les tranchées ou le récit de la mort de Charles Péguy.

retour haut de page

Publications

Service interministériel des Archives de France

Archives de la Grande Guerre. Des sources pour l'histoire

Alors que le centenaire du début de la Première Guerre mondiale est devenu un véritable phénomène éditorial, les documents historiques et les fonds d’archives relatifs à cette période restent les parents pauvres de cette commémoration. La Grande Guerre et ses conséquences ont pourtant entraîné la production d’une énorme masse de documents, inédite par son ampleur, sa richesse et son caractère novateur. En partenariat avec les ministères de la Défense et des Affaires étrangères, le Service interministériel des Archives de France (ministère de la Culture et de la Communication) a réuni 80 contributeurs, tant universitaires qu’archivistes, pour réaliser ce manuel de recherche sur la première guerre mondiale. Cet ouvrage présente, en 49 contributions thématiques, les acquis de l'historiographie, les perspectives actuelles de la recherche et les sources archivistiques. Il est destiné aussi bien aux chercheurs et érudits qu’aux généalogistes et amateurs désireux de mieux connaître ce moment fondateur du XXe siècle : chacun, qu’il recherche une information ponctuelle, qu’il désire découvrir un sujet neuf pour lui, ou qu’il souhaite disposer d’un état des sources à consulter, pourra recourir à ce livre et y trouver la réponse à ses interrogations

 

Archives départementales de l'Ardèche

Fragments d'histoire(s). L'Ardèche dans la Grande Guerre
Collection Ardèche Patrimoine(s), n° 5, 20 €

Dès l'annonce de la mobilisation générale, les administrations locales (mairies, conseil général, préfecture, sous-préfecture...) sont projetées au coeur de l'effort de guerre et organisent la vie à l'arrière jusqu'à la fin des combats. Par la suite, elles deviennent les héritières, avec les associations d'anciens combattants et victimes de guerre, des mémoires de la Grande Guerre : mémoire des combattants, mémoire des familles...
Ce cinquième numéro de la collection Ardèche Patrimoine(s) révèle ainsi au lecteur la vie des Ardéchois, à l'arrière et au front, durant et au lendemain de la Première Guerre mondiale à travers des documents d'archives et des objets, d'origine publique et privée, souvent inédits.
A l'heure où tous les combattants ardéchois ont disparu, la création sonore qui accompagne la publication leur rend hommage. Paroles, récits, chants... des fragments d'histoires uniques qui nous saisissent d'émotion.

 

Archives départementales de l'Aude

Sur les pas de Louis Barthas (1914-1918)

Louis Barthas (1879-1952), artisan tonnelier de Peyriac-Minervois, a laissé un témoignage exceptionnel sur ses années de guerre : 19 cahiers d'écolier, 1732 pages manuscrites sur lesquelles sont collées 333 illustrations dont 309 cartes postales.

Découvert et publié intégralement en 1978  par l'historien Rémy Cazals (éditions Maspero), ce récit, reposant sur une observation précise des faits et des hommes, est d'autant plus intéressant qu'il propose une vision de la guerre inédite, celle d'un fantassin de première ligne, d'un simple "Poilu" alors que, jusque-là, ce sont surtout les témoignages de gradés qu'on connaissait.

 

Archives départementales du Cher

14 parcours dans la Grande Guerre

L'histoire de la Première Guerre mondiale est désormais abordée avec une grande variété de points de vue. Le détour par l'intime et l'expérience individuelle fait partie de ces nouvelles approches. Les Archives départementales du Cher contribuent à ce regain d'intérêt pour la biographie en dressant 14 portraits de contemporains des événements de 1914-1918. 14 individus aux prises avec la Grande Guerre, 14 destins au coeur du gigantesque événement qui en a broyé des millions, 14 parcours condensés en quelques ligne, ramenés à quelques documents d'archives encore palpitants de vie.

 

Archives départementales de la Drôme

La Drôme et la Grande Guerre. Un département du "Front de l'arrière"

Beaucoup d'ouvrages édités à l'occasion des célébrations du centenaire de la Première Guerre mondiale font la part belle aux faits militaires. Pourtant, l'hécatombe humaine et l'horreur des combats ne peuvent suffire à expliquer la vivacité du souvenir de la Grande Guerre dans la mémoire collective. Au-delà de l'histoire des combattants et du front, il faut prendre en compte l'ampleur de la mobilisation et l'effort de guerre d'un pays tout entier, et faire le récit de la vie des populations civiles -en ville et en campagne- ainsi que celui de l'arrière, qui a tant souffert en contribuant lui aussi à la victoire.

Le Comité départemental d'Histoire de la guerre de 1914-1918 [CDH 14-18] a souhaité mettre à la disposition du public les connaissances les plus récentes sur la vie des Drômois pendant le premier conflit mondial, sujet jusqu'alors peu étudié. Historiens et passionnés d'histoire ont ainsi analysé ensemble une documentation qui dormait parfois depuis près d'un siècle. Le colloque organisé en octobre 2014 par le CDH 14-18 a permis de restituer à un large public le résultat de ces travaux. Ce volume reprend l'essentiel des contributions, enrichi d'une iconographie exceptionnelle en grande partie inédite.

 

Archives départementales du Finistère

Aux sources de la Grande Guerre. Histoires inédites à travers les archives privées du Finistère

Cette réalisation collective, coordonnées par les Archives départementales du Finistère, et à laquelle ont participé six autres services d’archives du département 29, se propose de mettre en exergue des documents et pièces inédites principalement redécouvertes grâce aux dons et prêts pour numérisation effectués par des particuliers à l’occasion de la Grande Collecte lancée en 2013.
L'émotion pointe souvent au détour de ces traces simples et sincères, du militaire écrivant à la famille d'un camarade disparu jusqu'à l'infirmière tenant son journal de bord, en passant par la correspondance des marraines de guerre.
Plus de 80 documents iconographiques, pour la plupart inédits prolongent en image cette immersion, au front et à l'arrière.

 

Archives départementales du Gers

La Grande Guerre à la Une dans le Gers

Publié par les Archives départementales a comme double objectif de s'inscrire dans la commémoration nationale du centenaire de la Première Guerre mondiale et valoriser les collections de journaux et de périodiques qu'elles conservent. 
Entre informations censurées données par la presse, propos retenus des permissionnaires, lettres réconfortantes des soldats et informations officielles données par les autorités, les Gersois, n'ont eu souvent de la guerre qu'une vision aseptisée. Cet ouvrage vous propose de découvrir à la fois ce que savaient les Gersois de la guerre et comment ils la vivaient au quotidien.

 

Archives départementales de la Gironde

14/18 L'autre front. Les femmes de Gironde au temps de la Grande Guerre

La Première Guerre mondiale agit comme un révélateur dans un pays en guerre où la population masculine est largement mobilisée au combat : la France découvre ses femmes. Ces femmes ont fait face à l'absence et à de nouvelles responsabilités. A la campagne, elles doivent assumer les travaux des champs. A la ville, elles investissent des emplois dans les usines d'armement, de métallurgie, ainsi que dans les transports. Elles jouent également un rôle essentiel au sein du noyau familial désormais éclaté et doivent subvenir, parfois seules, aux besoins de la famille, malgré les rationnements et les pénuries. Mais leurs contributions à l'effort de guerre s'étend au-delà, à travers leur rôle de marraines de guerre, de soutien psychologique aux blessés, et leur engagement social et politique. Différentes expériences féminines sont ainsi évoquées, pour partie liées au conflit, quand d'autres ne sont que le prolongement ou l'affirmation de l'investissement des femmes dans cet autre front.

 

Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Et si vous aviez eu 20 ans en 1914 ?

C'est pour essayer de répondre à cette question que la direction des archives et du patrimoine d'Ille-et-Vilaine a créé le docgame "Classe 1914". Cette bande dessinée, interactive, va vous permettre d'incarner un personnage, né en 1894 en Ille-et-Vilaine, et vivre cette période tourmentée. Vous aurez des choix cruciaux à faire des bancs de l'école jusqu'à l'après-guerre.

 

"14-18 hommes et femmes d'Ille-et-Vilaine dans la Grande Guerre" : le titre de cet ouvrage dit implicitement ce que sont les ambitions réelles mais circonscrites, qui ont guidé les auteurs et coordinateurs au cours de près de deux années de travail. Il s'agissait tout d'abord de rappeler la manière dont les habitants -tous les habitants- du département ont vécu non seulement les quatre années de conflit, mais aussi la manière dont la mémoire s'en est profondément inscrite dans le corps, dans les esprits et dans les paysages des villes et de villages.

 

"Le guide des sources de la Première Guerre mondiale" rassemble quelque 8500 notices décrivant des sources conservées aux Archives départementales, dans l'ensemble des communes du département, ainsi qu'aux Archives nationales, au Service des archives économiques et financières et dans les services d'archives militaires. L'objectif est de mettre en valeur les sources locales et nationales, afin d'ouvrir des pistes nouvelles de recherche et de rendre service aux chercheurs et surtout au public moins averti, en facilitant le travail de repérage, de contextualisation et de compréhension des sources. On été  volontairement inclus des sources qui ne sont pas spécifiques à la guerre mais qui se prêtent à des études sur le début du XXe siècle (les sources administrative, judiciaires, fiscales...), afin de faire connaître ces archives "classiques".

 

Archives départementales de l'Isère

A l'arrière comme au front : les Isérois dans la Grande Guerre

Cent ans après le déclenchement de la Première Guerre mondiale, cette publication est le premier ouvrage consacré à l'Isère et à ses habitants au cours de cette période qui fut l'une des plus meurtrières de l'histoire. Prolongeant l'exposition éponyme du Musée dauphinois, elle rassemble une vingtaine de contributions d'historiens, de responsables de musées, d'archivistes qui mettent en lumière des aspects méconnus de l'impact du conflit dans ce département de "l'arrière" sur la base de documents qui jusque-là n'avait pas été ou peu exploités. Eloignée des zones de combat, l'Isère n'en a pas moins été profondément marquée par cette guerre, tant par l'engagement des Isérois - près de 20 000 ont péri au cours de cette effroyable tuerie - que par les conséquences militaires, économiques et sociales multiples sur son territoire. La plupart des images qui illustrent ce livre sont inédites.

 

Archives départementales du Loiret

Un livre numérique Le Loiret dans la Grande Guerre

Cet ouvrage numérique est une déclinaison enrichie d'une exposition sur panneaux mobiles réalisée par les Archives départementales du Loiret au début de l'année 2014. Il a été conçu au format EPub3, ce qui a permis d'intégrer en bonus des contenus multimédias : illustrations sonores, diaporamas de photographies  et vidéos.
Possibilité de feuilleter ou télécharger le livre sur Ipad à partir du site www.loiret14-18.fr

 

Archives départementales du Morbihan

Les Morbihannais dans la guerre 14-18

Le 3 août 1914, la France est projetée dans une nouvelle guerre face à l'Allemagne. Près de 73 000 Morbihannais prennent immédiatement le chemin du front. A l'arrière, la vie se réorganise en l'absence des hommes. Les femmes suppléent leurs maris dans les usines et dans les champs, l'angoisse vrillée au corps d'être sans nouvelles de leurs proches partis combattre. Le moindre jour sans courrier laisse alors envisager le pire.

Au gré des avancées militaires allemandes, de nombreux habitants de l'Est de la France et de la Belgique viennent se réfugier dans le Morbihan. Le département devient également une prison pour les prisonniers de guerre allemands et un vaste terrain d'entraînement pour les jeunes conscrits. Cette ruche militaire est renforcée, en 1917, par l'arrivée des Américains dans les camps de Meucon et de Coëtquidan. D'autres soldats, près de 150 000, reviennent du front pour soigner une blessure ou une maladie dans l'un des 86 hôpitaux du département. A partir de 1917, la guerre s'intensifie au large du Morbihan. Les sous-marins allemands coulent 65 navires entre la pointe de Penmarc'h et Noirmoutier en l'espace de deux ans.

A quelques centaines de kilomètres, des milliers de Poilus morbihannais se battent dans les tranchées. Parmi eux, les frères Jacques et Georges de Geyer d'Orth, Louis Henrio et Martin Kercret. Quatre soldats aux destins singuliers qui, par leurs écrits ou leurs dessins, témoignent des violences auxquelles sont confrontés quotidiennement les poilus. Quatre années terribles qui coûtent la vie à près de 25 000 Morbihannais.

 

Archives départementales du Puy-de-Dôme

Des armes aux larmes : 1914-1918 l'engagement patriotique du Puy-de-Dôme

Entre témoignages du quotidien, coupures de presse et photos d'époque, ce livret composé par les Archives départementales, narre ces années d'une guerre que l'on dit "Grande" et qui l'est, véritablement, par l'horreur mais aussi par le courage. Le courage des hommes montés au front, celui des familles face à l'absence, celui d'un territoire qui doit pallier la mobilisation de ses forces vives, celui d'un pays qui défend ses valeurs au prix du sang pour assurer notre liberté d'aujourd'hui.

 

1914-1918 : Puy-de-Dôme en guerre

Illustré de plus de 500 photos et documents, pour la plupart inédits, cet ouvrage s'intéresse au vécu de la Grande Guerre dans le Puy-de-Dôme tandis que les poilus combattaient sur les fronts. Les soins aux blessés, le travail dans les arsenaux, la formation des soldats et des pilotes, la naissance de la motoculture, la présence des Américains, des Italiens et des travailleurs coloniaux... autant d'aspects méconnus d'un conflit qui n'a pas épargné les privations et les souffrances à ceux de "l'arrière"

 

Enfants de la patrie, enfance en guerre(s) 1914-1918 / 19139-1945

Ce cahier, consacré à l'enfance pendant les deux guerre mondiales, s'intéresse à un thème toujours dramatiquement d'actualité au regard de l'histoiree. Comment ces victimes ont-elles grandi sous le poids des conflits ? Quelle place leur a été accordée dans ces sociétés profondément bouleversées par les guerres et leurs conséquences ?

 

La guerre de 1914-1918

PDF téléchargeable

 

Archives départementales de la Haute-Savoie

1914 Haute-Savoie 1918. Archives et histoire. Centenaire de la Première Guerre mondiale

Publication qui évoque l'arrière et la vie en Haute-Savoie durant la Première Guerre mondiale. Elle est illustrée par les fonds et les collections des Archives départementales de la Haute-Savoie, elle présente les enjeux territoriaux liés au positionnement stratégique du département, éloigné du front mais au coeur de l'Europe.

 

Être reconnaissant après la Grande Guerre. Les monuments aux morts en Haute-Savoie.

Dans le cadre des commémorations de la Première Guerre mondiale, cette publication de la direction des Archives départementales de la Haute-Savoie offre, à travers ses 392 pages, un panorama des monuments aux morts des communes du département. Il est précédé d’une introduction scientifique très illustrée qui propose notamment, outre un rappel historique, des éléments sur le contexte de la construction des monuments aux morts, les différents modèles et leurs usages. Elle présente aussi une biographie des différents membres de la commission artistique départementale, chargée d’examiner les projets de monuments.

Cette publication a bénéficié du partenariat du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) de la Haute-Savoie pour les photographies contemporaines des monuments aux morts réalisées par R. Blanchi.

Elle s’est vue attribuer le label « Centenaire 1914-1918 » par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale et constitue un outil pratique de connaissance des lieux de mémoire de la Grande Guerre en Haute-Savoie.

 

Archives départementales de l'Essonne

1914-1918 si loin...si proche. La Grande Guerre en Essonne

Reflet du travail de collecte et de valorisation des ressources locales qui a été mené par les Archives départementales de l'Essonne, dans le contexte des commémorations nationales et départementales du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Issu du fructueux partenariat avec les familles essonniennes, cette publication richement illustrée présente un large choix d'éléments sur l'histoire du département pendant le conflit, en prenant appui sur des parcours individuels, des objets et documents prêtés ou donnés, et les sources administratives des archives publiques.

 

Archives municipales de Menton

Menton 1914-1918 - Chronique locale d'une guerre mondiale

Il s’agit d’un regard sur l’histoire de la Ville et de ses habitants, qui malgré l’éloignement de la ligne du front, vont subir de plein fouet les ravages humains et économiques de la Grande Guerre.
Ce témoignage, sous forme d’un almanach d’antan, propose aux lecteurs une approche locale, nationale et internationale du conflit, au travers de documents d’époques, de lettres de photographies, confiés par les Mentonnais ayant répondu à la grande collecte nationale réalisée autour de la Première Guerre mondiale.

 

Archives municipales de Pontoise

Tous les mois, de 2014 à 2018, le Service Archives et Documentation tient le Journal de bord de Pontoise de 1914 à 1918, dans une vitrine installée dans le hall de l'Hôtel de Ville, afin de retracer la chronologie des événements à Pontoise durant les quatre années de guerre. Est également mis à disposition 50 dossiers documentaires établis à partir des documents et objets collectés depuis avril 2013 : affiches, journaux, témoignages, photos, rassemblés en divers sujets : la vie au front, vie des civils, prisonniers de guerre, armistice...
Renseignements au 01 34 43 34 94 ou 01 34 43 34 60

 

Ministère de la Défense - Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives

Images interdites de la Grande Guerre
Catalogue de l'exposition présentée du 1er au 31 octobre 2014 au Centre Panthéon Sorbonne

Premier organisme de production d'images officielles, la Section photographique de l'armée (SPA) est créée en 1915 pour appuyer la propagande d'Etat. Si certaines images font le tour du monde d'autres, en revance, ne sortent pas de la section. Ce catalogue présente des images interdites à la diffusion pendant la Grande Guerre, elles sont commentées en détails par des historiens et des sémiologues. Chaque image révèle des informations devant restées secrètes. Quelles sont-elles ? Quel est l'intérêt de l'Etat ? Quelles sont ces images, dont la révélation aurait mis en péril la France en guerre ? Ces photographies sont l'occasion de découvrir leurs conditions de production, le matériel utilisé, l'origine des photographes mais aussi des archives documentant leur histoire.

retour haut de page

Ateliers

Archives départementales de la Loire

1914 Cent ans après découvrez les carnets des jeunes historiens

Vous trouverez dans cette rubrique les productions que les jeunes historiens en herbe ont élaborées.
La recherche de documents, le choix des textes, de l’iconographie et des témoignages sont le fruit du travail mené par les enseignants et leurs classes dans le cadre du projet pédagogique 1914, cent ans après .
Vous découvrirez le talent et la créativité de ces élèves qui rendent ainsi un hommage émouvant aux Poilus

 

Archives départementales de la Seine-Maritime

Atelier virtuel « Témoignages de la Première Guerre mondiale »

Le service de l’action éducative vous propose de travailler sur les témoignages de la Première Guerre mondiale. Ces documents proviennent des fonds des Archives départementales de Seine-Maritime mais également des contributions de particuliers de la Grande Collecte de novembre 2013 organisée dans le cadre de la commémoration du Centenaire de la Première Guerre mondiale. Ces « trésors » peuvent être: des lettres, des cartes postales, des carnets de guerre, des dessins, des photographies et des objets. Ces témoignages de militaires, de civils, d’hommes, de femmes et d’enfants rappellent que la Grande Guerre fut une épreuve pour chacun.

 

Archives  départementales des Yvelines

Gueule d'Ange "A la recherche d'un mystérieux Poilu"

A partir du 3 décembre, lancez-vous dans une aventure au coeur de la Grande Guerre en participant au jeu-concours des Archives départementales des Yvelines Un jeune yvelinois à la recherche de son histoire.

A partir du 3 décembre, à l'occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, lancez-vous dans une aventure au cœur de la Grande Guerre en participant au jeu-concours des Archives départementales des Yvelines: suivez le jeune Nicolas Mottin sur les traces de ses ancêtres et aidez-le à remonter la piste d’un mystérieux Poilu.

Une enquête qui vous mènera de documents d’archives en galeries de personnages, d’anecdotes personnelles en grands évènements. Entrez dans la grande Histoire par la petite porte, en récoltant chaque semaine des indices pour finalement découvrir qui se cache sous le casque de "Gueule d’Ange".

Interface ludique et pédagogique, le jeu concours des Archives des Yvelines est un parcours permettant à tous de manipuler des outils de recherches et des ressources numériques relatives au premier conflit mondial.

Chacun peut jouer le rôle d'un historien le temps de quelques énigmes :  venez donc aider le jeune Nicolas Mottin dans sa quête …

Pour participer au jeu concours et tenter de gagner des tablettes et des dizaines de cadeaux, il vous suffit simplement de créer votre profil.

Inscrivez-vous dès maintenant sur http://gueuledange.yvelines.fr/