Contenu éditorial simple : Les papiers d’archives et les matériaux utilisés pour leur conditionnement

Pour qu’un document d’archive puisse prétendre à une conservation pérenne, il importe que le support sur lequel il est imprimé le soit également.

On sait que les papiers constitués de pure cellulose, de colle non acide et de carbonate de calcium sont capables de résister à l’épreuve du temps. Malheureusement, rares sont ceux qui ont une composition aussi simple, la plupart en effet, contiennent des additifs ou des résidus chimiques qui peuvent dégrader la cellulose et fragiliser le papier. Les documents mis à disposition par le SIAF, sont des guides pour aider les professionnels à choisir les papiers supports de l'information, mais également ceux qui sont les plus adaptés à une conservation pérenne des documents d’archives. S’il s’agit de rédiger un cahier des charges, il pourra être utile d’acquérir quelques normes essentielles dont les critères pourront être repris et adaptés selon les besoins et le contexte du marché.

Les papiers utilisés pour la production des documents d’archives

Les conditionnements de conservation

En savoir plus

  • Norme ISO 9706 : Information et documentation – Papier pour documents – Prescriptions pour la permanence (norme publiée en 1994, dernière révision en 1998).
  • Norme ISO 16245 : Information et documentation – Boîtes, chemises et autres contenants en matériaux cellulosiques, pour le stockage des documents sur papier et parchemin (norme publiée en 2011)
  • Norme NF Z40-012 – Information et documentation – Matériaux plastiques utilisés pour la conservation des documents papiers et parchemins (norme publiée en 2011).