Contenu éditorial simple : La Gironde occitane

Une publication des Archives départementales de la Gironde, 2011, 67 pages

 

La langue occitane est l’une des langues écrites du Moyen Âge en Aquitaine. Aux côtés du latin, elle sert à rédiger les actes privés de la vie quotidienne. Il est naturel que l’on trouve aux Archives départementales de la Gironde d’importantes collections de documents écrits en langue d’oc depuis 1235, date du plus ancien acte privé, jusqu’à la disparition officielle de la langue des troubadours dans les actes publics en 1539. Ces documents qui appartiennent, le plus souvent, aux archives des anciens établissements ecclésiastiques confisquées à la Révolution font partie du fonds constitutif de notre établissement depuis plus de deux siècles. Ces documents, connus grâce aux inventaires sommaires publiés par nos prédécesseurs des siècles derniers, n’avaient jusqu’ici fait l’objet d’aucune mise en valeur.

Les Archives départementales de la Gironde ont cherché à combler cet oubli en associant ces manuscrits anciens traditionnels à des sources contemporaines nouvelles, celles émanant de collectages ethnographiques réalisés dans les années 1960-1990 (Fonds Lapios, Lavaud, Cric de Prat, Gieure) qui ont fait leur entrée dans les fonds sonores des Archives départementales au début des années 2000.

 

Références complètes de l’ouvrage