Document d'archives : Tagenac (succursale de Saint-Vincent-de-Saint-Flour, section de Neuvéglise) ; demandes de suppression de la succursale (an XII)....

Institution de conservation :

Archives départementales du Cantal

title_label

Tagenac (succursale de Saint-Vincent-de-Saint-Flour, section de Neuvéglise) ; demandes de suppression de la succursale (an XII). Tanavelle (succursale de Saint-Vincent-de-Saint-Flour) : demande de création d'un vicariat (1831). Teissières-de-Cornet (succursale de Notre-Dame-aux-Neiges d'Aurillac) : érection de l'église en succursale (1826) ; réunion à sa circonscription du hameau de Puezac, distrait de la succursale de Reilhac, et sur lequel Jussac avait des prétentions (1827). Thiézac (succursale de Vic) : demande de création et création d'un 3e vicariat (1829) ; demande d'érection de la succursale en cure de 2e classe (1852, 1863), rejet (1863). Tiviers (succursale de Sainte-Christine-de-Saint-Flour) : demande d'érection et érection de l'église en succursale (1841). Tournemire (succursale de Saint-Cernin) : demande de création et création d'un vicariat (1844). Tourniac (succursale de Pleaux) : demande d'un vicariat (1833-1838), création par suppression de celui de Saint-Mary-le-Cros (1839). Trioulou (Le) (succursale de Maurs) : demande d'érection de la chapelle vicariale en succursale (1827, 1837) ; érection (1840). Trizac (succursale de Riom-ès-Montagnes) : demande de création et création d'un 2e vicariat, par suppression de celui de Recoules (1843) ; demande d'érection de la succursale en cure de 2e classe (1852). Ussel (succursale de Saint-Vincent de Saint-Flour) : demande de création et création d'un vicariat, par suppression du 2e vicariat de Fontanges (1850-1851). Valette (succursale de Riom-ès-Montagnes ; section de Menet jusqu'en 1871, date de son érection en commune distincte) : demande d'érection de la chapelle en succursale, objections du préfet (1855-1856), érection (1857 ; plan de la commune, 1856) (1). Vaulmier (Le) (succursale de Salers) : demande d'érection et érection de l'église en succursale (1839-1842) ; demande de création et création d'un vicariat par suppression de celui de La Balbarie (1843). Velzic (succursale de Saint-Géraud d'Aurillac ; section de Lascelle jusqu'en1874, date de son érection en commune distincte) : demande d'érection et érection de l'église en succursale (1848 ; plan de la commune, 1846) ; demande de création et création d'un vicariat par suppression du 2e vicariat de Lascelle (1848-1849) ; protestation des habitants d'Auzolle, section de Vic, contre leur distraction, pour le spirituel, de la commune de Lascelle et leur rattachement à la paroisse de Velzic (1850 ; plan de la paroisse de Velzic (1850 ; plan de la paroisse, sise da, ns les communes de Lascelle et de Vic (1851). Vèze (succursale d'Allanche) : demande de création d'un vicariat (1842-1843). Vic (cure) : demande d'un 2e vicariat (1823-1824). Vieillespesse (succursale de Sainte-Christine-de-Sain-Flour) : demande de création et création d'un vicariat (1845). Vieillevie (succursale de Montsalvy) : demande de création et création d'un vicariat (1843). Vigean (Le) (succursale de Mauriac) : protestation contre le projet tendant à supprimer cette paroisse pour conserver celle de Salins (1791). Villedieu (succursale de Saint-Vincent-de-Saint-Flour) : demande d'un vicariat (1846). Vitrac (succursale de Saint-Mamet) : demande d'un vicariat (1827), création par suppression de celui de Coren (1838).

Identifiant de l'unité documentaire :

2 V 16

Inventaire d'archives :

Observations :

Commentaire
(1) Construite sans autorisation, ni de l'autorité ecclésiastique, ni de l'autorité administrative, cette chapelle est terminée en 1854. En 1855, l'évêque nomme un chapelain, sans se préoccuper des prescriptions de la loi du 18 germinal an X touchant l'établissement de nouvelles circonscriptions religieuses. Néanmoins, le sous-préfet de Mauriac croit qu'une fois les formalités nécessaires remplies, elle pourrait être érigée en chapelle vicariale (lettre au préfet Paillard, 6 décembre 1855). Ce dernier (7 janvier 1856) ne partage pas cette opinion. Outre que l'utilité de la chapelle de Valette ne lui parait pas suffisamment démontrée, le préfet pense que "s'ils étaient séparés de Menet sous le rapport du culte, les habitants de la section de Valette désireraient encore davantage de l'être sous le rapport administratif". Or, poursuit le préfet, reprenant les termes de son prédecesseur en 1850, O. Malker (lettre jointe), "au point de vue politique et administratif, comme au point de vue religieux le fractionnement me paraît déjà infiniment trop grand dans le Cantal, où les communes peuvent à peine suffire aux nécessités les plus urgentes". L'église de Valette n'en sera pas moins érigée en succursale par décret du 22 mai 1857, Alphonse Paillard étant encore préfet du Cantal, et la section en commune distincte par décision du conseil général du département du 1er novembre 1871.