Inventaire d'archives : Fonds Abel Beaufrère

Institution de conservation :

Archives départementales du Cantal

Contenu :

Présentation du contenu
Il s'agit de documents rassemblés et produits par Abel Beaufrère à l'occasion de ses divers travaux de recherche. On ne trouvera donc pas ici d'archives à caractère personnel ou professionnel.
On distingue un premier grand ensemble de dossiers dits de "notes" qui se présentent comme des dossiers documentaires composés pour l'essentiel de correspondance, notes manuscrites, documentation, coupures de presse, croquis, photographies et plans.
A côté de cette première série de dossiers, on trouve plusieurs dizaines de dossiers classés de manière thématique en fonction des sujets abordés par Abel Beaufrère : église Saint-Géraud, fêtes du millénaire à Aurillac, comte Géraud, pape Gerbert, art religieux, croix, pèlerinages, félibrige…
Il ne s'agit là que de ses principaux sujets d'études dont la liste est loin d'être exhaustive.

Identifiant de l'unité documentaire :

90 J 1-71

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAD015_90_J

Publication :

Archives départementales du Cantal
2017
Aurillac

Informations sur le producteur :

Origine:
Beaufrère, Abel (1899-1999)
Biographie ou histoire
Abel Beaufrère est né le 3 août 1899 à Palluau-sur-Indre (Indre), d'un père manoeuvre et d'une mère sans profession. En dehors de ses origines modestes, nous ne savons que très peu de choses sur les premières années de sa vie. Il passe une partie de celles-ci à Orléans où il fréquente les écoles chrétiennes, avant d'entrer dans l'enseignement libre.
Son état de santé le contraint, dans les années 1930, à s'installer à Aurillac afin d'y être soigné par la communauté des soeurs de la clinique Dupuy. Il est alors professeur à l'Institution Saint-Eugène et devient même président départemental de l'Association des Parents de l'Enseignement Libre.
C'est finalement dans le Cantal, auquel il s'attache profondément, comme en témoignent ses écrits, qu'il passera le reste de sa vie. En 1937, il prend la tête de l'imprimerie Gerbert. Conservateur des Antiquités et Objets d'Arts du Cantal de 1947 à 1974, et président de la Société de la Haute-Auvergne de 1956 à 1973, Abel Beaufrère a été fait chevalier dans l'ordre des Arts et Lettres en 1962 et chevalier de la Légion d'honneur en 1971.
Homme de lettres, poète (son recueil "Gerbe du soir" a été distingué par l'Académie française), historien, archéologue et sociologue, il a publié plus d'une centaine d'articles et ouvrages, et reçu en 1975 le prix Fernand Mège, la plus haute distinction de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Clermont-Ferrand, pour l'ensemble de son oeuvre.
Il est décédé le 7 octobre 1999, peu de temps après son centième anniversaire.

Informations sur l'acquisition :

Informations sur les modalités d'entrée
Don, 2006.

Conditions d'accès

Statut juridique Archives privées

Restrictions d'utilisation :

Conditions d'utilisation
Libres

Description physique :

Description physique: Document d'archives 20 boîtes


Support
Support: papier
Nombre d'unités de niveau bas
Nombre d'unités de niveau bas: 70

Références bibliographiques :

Bibliographie
On trouvera une bibliographie presque complète de ses publications dans la Revue de la Haute-Auvergne de 1999, pages 423-427 (cote ADC : RHA 1999).

Organisme responsable de l’accès intellectuel

Archives départementales du Cantal

Type de document :

Recherche détaillée