Actualité : La conservation préventive aux Archives nationales d’outre-mer

En octobre 2019, les Archives nationales d’outre-mer (ANOM) entamaient un programme de formation sur trois années autour de la conservation préventive. Encadré par Thi-Phuong Nguyen, chargée de mission pour ce domaine au Service interministériel des Archives de France, il a permis dans un premier temps de mettre en place quatre groupes de travail : plan de sauvegarde des biens culturels ; sûreté ; sensibilisation et formation ; dépoussiérage et conditionnement.

Un an après le début de cette formation, le groupe de travail sensibilisation-formation a élaboré plusieurs outils de communication afin de sensibiliser les lecteurs mais aussi l’ensemble du personnel aux mauvaises et bonnes pratiques de manipulation et de consultation des documents en salle de lecture :
- un vocabulaire des archives affiché en salle de repos et salle des inventaires ;
- un reportage photographique illustrant ce qu’il ne faut pas faire et à l’inverse ce qui est préconisé a été placé en fond d’écrans des postes informatiques des salles des inventaires et de lecture ;
- une mascotte nommée Anomix a été créée et insérée dans plusieurs visuels eux-mêmes placés sous les caches prises des tables de la salle de lecture.

Une prochaine étape va consister à finaliser un Quizz à destination des lecteurs et des agents.
Début 2021 une réflexion doit être entamée pour établir le scenario d’une vidéo rappelant les bons usages en salle de lecture.
Les deux années à venir permettront également de visiter des lieux de conservation dans la région afin d’échanger sur nos pratiques. 

Voir tous les articles autour de la conservation préventive et curative sur FranceArchives


Voir les coordonnées des ANOM sur l’annuaire


Retrouvez leurs inventaires sur FranceArchives