Contenu éditorial simple : L’Affaire. Lurs, 4 août 1952

Une publication des Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, 2019, 158 pages

 

Cet ouvrage n’a pas pour ambition de débattre du verdict prononcé en 1954 par la cour d’assises des Basses-Alpes dans « l’affaire de Lurs » qui condamna Gaston Dominici à la peine de mort. Ce livre évoque en revanche le contexte d’un procès qui captive encore les Français et apporte un nouvel éclairage sur l’histoire et la géographie dans lesquelles le triple crime surgit : les Basses-Alpes, un département pauvre et dépeuplé, décrit durant l’entre-deux-guerres par un célèbre journaliste comme une terre criminogène et dont les habitants sont traités, durant l’affaire de Lurs, de « bêtes à souliers » !

Dès lors, lorsque trois Anglais de la gentry sont victimes d’un meurtre en bordure d’une route nationale une belle nuit d’été de 1952, le fait divers produit une déflagration dont les journalistes se font l’écho : une grande et terrible affaire est née. Elle a donné lieu à des échanges parfois rugueux et à des polémiques, qui se prolongent jusqu'à nos jours, dans la presse, écrite, parlée et audiovisuelle et, plus généralement, dans les médias, se matérialisant par des émissions de faits divers ou, dans le champs de la culture, par des oeuvres de fiction, au cinéma, à la télévision et même au théâtre.