Contenu éditorial simple : L’odyssée du pruneau d’Agen du Lot-et-Garonne à la conquête du monde

Une publication des Archives départementales de Lot-et-Garonne, 2018, 103 pages

 

Fleuron de l’identité agenaise et lot-et-garonnaise, le pruneau d’Agen a une histoire qui nous invite au voyage à travers le monde.

Arbre originaire de l’Orient, le prunier est présent dans l’Agenais et le Bas-Quercy dès l’Antiquité. Surtout, la variété qui donne le pruneau d’Agen est le fruit d’un mariage réalisé entre des pruniers locaux et une espèce introduite au Moyen Âge, au retour des Croisades.

Ensuite, parce que, dès le XVIIe siècle, le pruneau d’Agen, avec ses qualités nutritives et sa bonne conservation lors des longs voyages, acquiert une renommée internationale et s’exporte. On le retrouve en grande quantité non seulement chez les marchands d’Europe du Nord mais également en Amérique et dans les colonies fran­çaises.

Au fil des décennies et des évolutions techniques, les producteurs innovent dans leurs méthodes, les grandes maisons de négociants développent leurs activités et les fabricants de spécialités à base de pruneau d’Agen enrichissent leurs gammes. Le monde professionnel du pruneau se structure au niveau national et international pour valoriser les atouts de ce fruit sous toutes ses formes.

Aujourd’hui, si le pruneau se vend aux quatre coins du monde, c’est que les plants de prunier qui ont fait la célébrité d’Agen se cultivent sur quatre continents !

 

Références complètes de l’ouvrage