Contenu éditorial simple : On trottait en ce temps-là. Une histoire des raids hippiques au trot attelé en Dordogne

Une publication des Archives départementales de la Dordogne, 2009, 120 pages

 

Dans les années 1950-1960, le département de la Dordogne, comme un grand quart sud-ouest de la France, se passionnait pour les raids hippiques au trot attelé.

Ces épreuves, qui trouvent leur origine dans le monde ru­ral, se disputaient de mai à septembre, le plus souvent à l’occasion des fêtes votives ou des comices agricoles. Bien souvent confondues avec les courses officielles disputées sur hippodrome, elles s’adressaient aux amateurs et se couraient en boucle sur route ou sur piste en herbe sur des distances pouvant aller de cinq à trente kilomètres. Elles ont constitué une formidable source d’animation et d’ac­tivité pour les populations périgourdines des villes et des campagnes.

Ces courses de chevaux étaient structurées. Il existait une fédération nationale des raids hippiques au trot attelé, ba­sée à Pau, ainsi que des sociétés hippiques régionales et départementales. De nos jours pourtant ne subsiste plus, en Dordogne, que le raid de Monpazier.

Cet ouvrage présente le cadre dans lequel avaient lieu ces événements sportifs et retrace leur développement puis leur disparition. Il donne la parole aux acteurs de cette époque : speaker, raidistes, passionnés. Les illustrations, pour la plu­part inédites, font ressurgir ces années où le cheval était l’objet de tous les rêves. Les Archives départementales de la Dordogne prosent également sur ces courses de nombreux témoignages qui peuvent-être écoutés en ligne.

 

Références complètes de l'ouvrage