Contenu éditorial simple : Bérubet, peintre au daguerréotype (an XII-1887). Les premiers pas de la photographie à Clermont-Ferrand

Une publication des Archives départementales du Puy-de-Dôme, 2009, 95 pages

 

Professionnels ou amateurs, artistes ou opérateurs occasionnels, ils ont en commun d'avoir choisi l'appareil photographique pour garder une trace de leur travail, de leur environnement social ou géographique, des événements qu'ils ont vécus..., et de laisser derrière eux des photographies qui constituent aujourd'hui de précieux témoignages sur l'histoire de l'Auvergne et des Auvergnats.

La Photothèque départementale du Puy-de-Dôme s'emploie à rassembler et à sauvegarder ces documents auxquels elle consacre la collection « Témoins objectifs » dont l'ambition est de faire découvrir les ressources documentaires méconnues du patrimoine photographique régional.

Dans ce troisième volume de la collection, Bérubet, peintre au daguerréotype, on remonte aux origines de la photographie en suivant pas à pas le parcours de l'artiste (alias Jean-Baptiste Malchaussé, 1804-1887) qui, dès 1843, a fixé sur plaques d'argent des visages clermontois et à qui l'on doit les plus anciens paysages photographiques de Clermont-Ferrand et de sa région.

 

Retrouvez les inventaires des Archives départementales du Puy-de-Dôme