Contenu éditorial simple : Le Nord occupé, 1939-1944

Une publication des Archives départementales du Nord, 2006, 83 pages

 

De par sa situation géographique, le Nord, plus que toute autre région a eu à souffrir de la Seconde Guerre mondiale et de l’occupation. C’est en Flandre que se décide le sort de la « bataille de France », c’est à Dunkerque que se joue le dernier acte de la campagne avec le rembarquement des troupes alliées. C’est en zone interdite, menacée d’être coupée de la France et rattachée au Reich que les mineurs lancent le premier grand défi à l’occupant nazi en faisant grève pendant dix jours. Le quotidien de la population, pendant toute cette période, est marqué par les rationnements et les contrôles divers.

L’exposition et son catalogue ne veulent aucunement être prétexte à l’évocation de mouvements guerriers ou de victoires. Ils s’attachent à témoigner de ce que fut la vie quotidienne des habitants de la région face au déchaînement de la violence et de l’horreur nazies. Une large place est faite aux témoignages conservés de l’humble vie passée sous le joug de la servitude quotidienne, des heures noires, des révoltes nées de l’oppression et de son système : affiches, tracts, photographies, documents de propagande officielle ou de l’armée de l’ombre, objets usuels… L’exposition Le Nord occupé 1939-1944 peut être empruntée gratuitement.