Contenu éditorial simple : 1918. La Moselle retrouvée

Une publication des Archives départementales de la Moselle, 2018, 30 pages

 

En novembre 1918, les Français retrouvent ce qu’ils n’appellent pas encore la Moselle, mais le « territoire de Lorraine ». Dans quel état se trouve ce qu’ils découvrent ?

Les ravages de la guerre de mouvement en août 1914 ne sont pas effacés, les stigmates de la guerre de position, dans les communes posées face aux tranchées françaises, sont visibles, et les dégâts occasionnés par la mise en défense du territoire et par les bombardements aériens alliés doivent être réparés.

Les Allemands ont pris des mesures réglementaires et législatives destinées à évaluer efficacement les dommages à indemniser après la victoire… Une décennie de reconstruction commence en 1919, mais sous l'autorité française. Tous les « Lorrains » de « Moselle », nom retrouvé à la fin de 1919 seulement, ne sont pas égaux devant les dommages de guerre. Une exposition sur la Moselle retrouvée reflète cette inégalité territoriale devant les malheurs matériels de la guerre, alors que les pertes humaines, elles, concernent tous les habitants.

1918 : la Moselle retrouvée doit être reconstruite. C’est aussi ce qu’ont souhaité montrer les Archives départementales de la Moselle, en insistant sur les dommages que les personnes privées ont déplorés tout au long de la guerre et sur les premiers travaux de reconstruction.

 

Retrouvez les inventaires des Archives départementales de la Moselle