Contenu éditorial simple : Les intérêts domaniaux de la Maison de Savoie dans les anciens Pays de l’Ain. Étude sur les reconnaissances de fiefs reçues au titre des châtellenies de bailliages de Bresse, Bugey et Gex (XIVe-XVIe siècles)

Une publication des Archives départementales de l’Ain, 2004, 316 pages

 

Le présent ouvrage est consacré aux reconnaissances de fief reçues entre les années 1330 et 1580 au profit de la Maison de Savoie dans ses châtellenies des bailliages de Bresse, Bugey et Gex ; cédés au royaume de France par traité du 17 janvier 1601 signé à Lyon, leurs territoires forment aujourd’hui la majeure partie du département de l’Ain.

Les documents étudiés ici appartiennent au fonds de Savoie des Archives départementales de la Côte-d’Or. Ce fonds est constitué essentiellement de documents domaniaux produits entre le XIIIe et le XVIe siècle, soit directement par la Chambre des comptes de Savoie établie à Chambéry, soit par l’administration territoriale princière.

Dans leur finalité, les reconnaissances de fief sont à comparer à des aveux et dénombrements, aux différences près toutefois qu’elles ne décrivent pas seulement des biens nobles, mais également des biens roturiers, et que chaque élément de patrimoine reconnu est très minutieusement identifié par l'indication de sa provenance, sa situation géographique et sa description.

Ces documents nous permettent également de voir fonctionner « en direct » le droit féodal, ici au profit des princes de la Maison de Savoie, seigneurs éminents des biens reconnus au titre de leur fief ou mouvance, mais fréquemment aussi, seigneurs suzerains des tenanciers ou des feudataires passant ces mêmes reconnaissances.

 

Références complètes de l’ouvrage

Retrouvez les inventaires des Archives départementales de l'Ain