Article : Portraits de châteaux

Une publication des Archives départementales du Morbihan, 2019, 107 pages

 

Souvent méconnus du public, dissimulés derrière des murs de clôtures ou d’épais bois, les manoirs et châteaux du Morbihan se dévoilent dans cette nouvelle publication, dans leur diversité architecturale et selon des époques couvrant près de dix siècles. On comptabilise dans le Morbihan près de 900 demeures, allant du simple manoir rural de la fin du Moyen Âge, composé d’un seul bâtiment flanqué d’une tour d’escalier, à la demeure de prestige de la famille Lanjuinais, construite à Kerguéhennec au début du XVIIIe siècle.

Onze sites ont été retenus pour conter cette histoire, onze sites qui offrent un panorama de l’évolution de la demeure noble, sur presque un millénaire d’histoire de notre département. Pour chacun de ces sites, un personnage est associé, qu’il soit le seigneur des lieux ou l’architecte.

 

Table des matières :

La motte féodale (Xe-XIIe siècle). Mohon, le Camp des Rouëts

Du manoir au couvent (XIIIe-XVe siècle). Vannes, le manoir et couvent du Bondon

Du manoir au château fort. Sarzeau, le château de Suscinio

Du château fort à la résidence de prestige (fin XVe-début XVIe siècle). Pontivy, le château des Rohan. Josselin, le château des Rohan

Un château de la seconde Renaissance. Pluherlin, le château de Talhouët

Le château-usine (XVIIe-XIXe siècle). Sainte-Brigitte, le château des Forges des Salles

Le château d'agrément (XVIIIe siècle). Sarzeau, le château de Kerlévenan

Du manoir rural à la demeure bourgeoise (XIXe siècle). Quelneuc, le château de La Ville-Quéno

Un château néogothique (XIXe siècle). Crach, le château du Plessis Kaer

La ferme-école (XIXe siècle). Guer, le château de Coetbo

 

Références complètes de l’ouvrage