Article : La vie des Pontissaliens en 1871. Fin du conflit franco-prussien

Une publication des Archives municipales de Pontarlier, 2021, 25 pages

 

C’est en juillet 1870 que la France déclare la guerre à la Prusse. Bismarck manœuvre pour pousser la France dans ses retranchements. Il permet à la Prusse de se poser en victime et de présenter la France comme l’agresseur, en intrigant autour de la succession au trône d’Espagne, objet de rivalité entre la France et les États germaniques depuis le XVIIe siècle.

Fin 1870, l’armée de l’Est, considérée comme l’armée de la dernière chance, a pour objectif de combattre les Prussiens en prenant les Vosges à revers et débloquer la citadelle de Belfort. Mais ces troupes hétérogènes, cosmopolites et mal encadrées combattent très difficilement.

Suite aux défaites successives subies, l’Armée de l’Est se dirige dans un premier temps sur Besançon puis face au manque d’approvisionnement, elle se résout à partir en direction de Pontarlier en plein hiver rigoureux (janvier 1871). Elle arrive dans le Haut-Doubs totalement épuisée. Les soldats sont démunis de tout et survivent dans des conditions climatiques extrêmes. Le passage en Suisse permet à cette armée de ne pas capituler et ainsi d’éviter l’emprisonnement.

À partir de documents d’époque, essentiellement conservés dans leurs fonds, les Archives municipales de Pontarlier nous permettent de découvrir cette période à travers deux thématiques : la retraite de l’Armée de l’Est et l’occupation prussienne. Cette publication est disponible sous format numérique.

 

Références complètes de l’ouvrage