Frantz Fanon

Fort-de-France (Martinique), 20 juillet 1925 Washington, 6 décembre 1961

Le tiers-monde a connu un certain nombre de personnalités exemplaires. Frantz Fanon est l’une d’elles. Ses implications successives sont emblématiques de l’époque. Elles lui assurent, tout comme ses écrits, qui en sont comme une traduction analysée, structurée et argumentée, une actualité incontournable aujourd’hui même, dans le contexte postcolonial.

 

Né en 1925 à Fort-de-France, à la Martinique, l’une des « vieilles colonies » françaises, l’adolescent, noir, est issu de la petite-moyenne bourgeoisie locale.

 

Un séjour en France lui révèle la réalité du statut de « nègre » dans une société où l’Européen, le blanc, est le maître. Cette situation suscite, chez l’étudiant antillais, non la révolte, mais une fuite en avant, le refus d’une négritude à laquelle on veut l’assigner. Fanon prépare l’ouvrage qui rendra compte de cette dualité schizophrénique du « nègre-blanc », mais également, ultérieurement, de l’intellectuel progressiste en déséquilibre entre sa position sociale et le sens qu’il entend donner au monde. Peau noire, masques blancs reçoit un accueil chaleureux de la part de l’intelligentsia parisienne. Une carrière scientifique, voire littéraire, s’ouvre devant le jeune diplômé de l’école de médecine. L’ambiguïté même de cette reconnaissance, qui s’attache plus à l’écrit qu’à la déchirure ontologique du « nègre blanc », s’appelle une rupture. Le projet de Fanon n’est pas seulement clinique, mais il relève fondamentalement d’une vision socio-anthropologique du devenir de l’homme.

 

Médecin-chef, en 1953, à l’hôpital de Blida, en Algérie, l’Antillais s’associe progressivement au mouvement de lutte contre le colonialisme. La situation devenant intenable, Fanon démissionne de ses fonctions. Ayant rejoint Tunis, le psychiatre se veut désormais militant anti--colonialiste. Délégué par le gouvernement provisoire de la République algérienne aux conférences panafricaines, journaliste au Moudjahid, organe du Front de Libération National algérien, il publie, en 1959, L’An V de la révolution algérienne, sociologie d’une révolution. Dans cet ouvrage, il articule les effets des processus de libération sur les pratiques et les représentations traditionnelles : redéfinition du rôle de la femme, impact des médias, émergence d’une conscience nationale... Il participe aux Congrès des écrivains et des artistes noirs et remet en question ce qui, un temps, avait pu l’interpeller : la négritude. Une existence épuisante aura rapidement raison de sa santé. Les Damnés de la terre, reprend les thèses sur la violence en les restituant dans le contexte du tiers-monde. Il affirme le rôle déterminant de la paysannerie, classe dominante des sociétés considérées, et porte des critiques acerbes contre la montée des bour-geoisies nationales aux lendemains des indépendances. Somme de ses réflexions, cet ouvrage paraît quelques semaines avant sa mort, alors qu’il n’a que trente-six ans.

 

Pierre Bouvier
professeur émérite à l’université Paris X-Nanterre


Programme des manifestations

Editions

Frantz Fanon, figure de dépassement. Regards croisés sur l’esclavage
Sous la direction de Christiane Chaulet Achour
Collection CTRF, Encrage, 2011, 146 p.

 

Frantz Fanon, Une Vie de David Macey
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Christophe Jaquet et Marc Saint-Upéry
La Découverte, 2011, 598 p

 

Œuvres de Frantz Fanon
Peau noire, masques blancs / L’An V de la révolution algérienne / Les damnés de la terre / Pour la révolution africaine
Ce sont ces quatre ouvrages que réunit ce volume, complété par une préface de l’historien Achille Mbembe et une introduction de la philosophe Magali Bessone
La Découverte, 2011, 884 p.

 

Frantz Fanon. De l'anticolonialisme à la critique postcoloniale de Matthieu Renault
Éditions Amsterdam, 2011, 224 p.

 

Frantz Fanon et les Antilles. L'empreinte d'une pensée d'André Lucrèce
Éditions Le Teneur, 2011, 166 p.

Manifestations

Ile-de-France

Dimanche 9 octobre 2011 - 15h30-16h30
Lecture musicale : « Franz Fanon : Intérieurement et sous la peau »
Lieu : Alliance Française : Auditorium

 

13 octobre 2011 - 18 h
Spectacle « Franz Fanon : Intérieurement et sous la peau »
Spectacle en hommage à Franz Fanon à partir d’un montage de textes par Seloua Louste Boulbina avec une création musicale de Camel Zekri.
Lieu : Maison de la Musique, 8 rue des Anciennes-Mairies – 92000 Nanterre

 

Mercredi 9 novembre - 18h
Projection : Frantz Fanon. Peau noire, masque blanc, d'Isaac Julien
Présenté par Mathieu K. Abonnenc, portrait complexe du psychiatre et révolutionnaire Frantz Fanon, à l’occasion de l’anniversaire de sa mort
Lieu : École nationale supérieure des beaux-arts, 14 rue Bonaparte - 75006 Paris
tél. : 01 47 03 50 00 / fax : 01 47 03 50 80
Informations complémentaires

 

19 novembre 2011 – 10h à 17h
Journée d'étude consacrée à l'œuvre de l'écrivain Frantz Fanon : Lire Frantz Fanon aujourd’hui
En partenariat avec la Fondation Frantz Fanon. A cette occasion, les éditions La Découverte présenteront la réédition des œuvres complètes de Frantz Fanon.
PROGRAMME :
Matin
Président de séance : Daniel-Henri Pageaux
10h : ouverture par Mireille Fanon Mendès France, présidente de la Fondation Frantz Fanon.
10h15 : présentation de la journée par Carpanin Marimoutou.
10h25 : Françoise Vergès, Université de Londres, présidente du CPMHE, « Lire Fanon aujourd’hui », conférence inaugurale.
11h : Seloua Luste Boulbina, Collège international de philosophie et Université Paris VII Denis Diderot: « Une crise de possession ».
11h35 : Elsa Dorlin, Université Paris I, Panthéon Sorbonne
12h10: Présentation de la réédition des œuvres de Frantz fanon par Thomas Deltombe
Après-midi
Présidente de séance : Françoise Vergès
14h: Matthieu Renault, EHESS : « Frantz Fanon ou le voyage des théories en situation (post)coloniale ».
14h35 : Mourad Yellès, INALCO, Paris : La théorie fanonienne dans le champ littéraire algérien. De la « théorie des trois phases ».
15h10 : Carpanin Marimoutou, Université de La Réunion : « Interroger l’œuvre de Frantz Fanon depuis un espace de créolisation ».
15h45 : Michel Gironde, Université Paris IV : « Peau noire, masques blancs de Fanon et Le Labyrinthe de la solitude de Paz : points de vue croisés sur l'ouverture à l'autre ».
16h20 : lecture de textes de Frantz Fanon.

Lieu : Université Paris III Censier (13 rue Santeuil 75005 Paris / Salle Las Vergnas 3ème étage).

 

8 décembre 2011
Avant-première du documentaire ”Frantz Fanon, un héritage sans frontières”
Documentaire de 52′ de Antoine Lassaigne, Jérôme-Cécil Auffret et Frédéric Tyrode
St Louis, réalisation Jérôme-Cécil Auffret – Une coproduction Martinique Première-Beau Comme les Antilles/Beau Comme une Image
Lieu : Auditorium de l’Hôtel de Ville, 5 rue Lobau - 75004 PARIS

 

22 décembre 2011 – 18h30
Colloque : Frantz Fanon, 50 ans après
Avec Mireille Fanon-Mendès France, présidente de la Fondation Frantz Fanon
Lieu : Institut du Monde Arabe (salle du haut conseil), 1 rue des Fossés-Saint-Bernard , Place Mohammed-V - 75005 Paris
Informations complémentaires

Pays-de-la-Loire

24 octobre 2011 – 20h
Colloque : Penser aujourd’hui à partir de Frantz Fanon
Programme
Lieu : Lycée André Malraux (amphithéâtre), 3 rue Beau Soleil - 72700 Allonnes
Entrée gratuite, inscription obligatoire
Informations complémentaires

Martinique et Guadeloupe

24-25-26  Octobre 2011
Colloque « Psychiatrie, hommage à Franz Fanon »
1er Congrès  international de psychiatrie et d’addictologie de la Caraïbe
Deux volets se partagent le programme : «Frantz FANON 50 ans après» et «Les avancées en psychiatrie et addictologie».
Lieu : Fort-de-France
Informations complémentaires

 

6 décembre 2011
Colloques d’hommage à Franz Fanon pour le cinquantième anniversaire de sa mort
Lieu : Martinique et Guadeloupe
Dossier de presse

Médias-Com

11 novembre 2011 - 10h00
FRANCE CULTURE - Les nouveaux chemins de la connaissance
« autour des Oeuvres de Frantz Fanon »
présenté par Adèle Van Reeth et Philippe Petit
Invités : Françoise Vergès, politologue. Présidente du Comité pour la mémoire de l'esclavage,
Magali Bessone, maître de conférences en philosophie morale et politique,
Matthieu Renault, doctorant à l'EHESS

 

Sites consacrés à Frantz Fanon
La cause des peuples colonisés

À consulter également le site du Ministère de l’Outre-Mer
2011, Année des Outre-mer