Document d'archives : Titres pour les familles Paccalet, Morellet et Duport, de Vaux-en-Bugey

Institution de conservation :

Archives départementales de l'Ain

Contenu :

<p>Vente par Antoine Depallière, cultivateur à Vaux, et Anthelmette Cochaud, son épouse, à François Paccalet, cultivateur du même lieu, d'un vigne et hermiture à Lagnieu (1812). Quittance pour Martin Paccalet par Joseph Viret, cultivateur à Vaux (1818). Décharge par laquelle Joseph Viret, en qualité de mari de Marie Josephte Derruaz, déclare avoir reçu de Martin Paccalet les nippes et linges délaissés par Marguerite Duport femme Paccalet (1830). Contrat de mariage entre Martin Paccalet, fils de François Paccalet et de Martine Duport, et Marie Morellet, fille de Blaise Morellet et de défunte Marie Madeleine Ferrand (1833). Vente par Jean Baptiste Durouge et Jeanne Baptiste Cartoz, à Martin Paccalet, d'une terre et d'une maison à Vaux (1835). Vente par Anne Philippe veuve Gauthier, demeurant à Saint-Denis-en-Bugey, à Martin Paccalet (1838). Vente par Marie Anne Trollion, veuve de Joseph Cochaud, et Claude Denis, à Marie Morellet, veuve de Martin Paccalet (1838). Vente par François Pitrat, cultivateur à Vaux, à Martin Paccalet, d'une terre au lieu dit Au Maz sur la commune de Vaux (1841). Quittance par Marie Trollion et Claude Denis, son neveu demeurant à Cleyzieux, pour Marie Morellet (1845). Vente par André Duport à Marie Françoise Morellet, veuve de Martin Paccalet, des immeubles acquis de l'expropriation des consorts Decombe (1853). Vente par André Duport et Jeanne Marie Morier, son épouse, à Marie Françoise Morellet, d'une vigne, d'une terre et d'un pré sur la commune de Vaux (1854). Vente par Claude Cartaz et Thérèse Rey, son épouse, à André Duport, d'un pré sur la commune de Vaux (1856). Obligation par les époux André Duport et Jeanne Marie Morier à Joseph Thiévon, propriétaire à Lagnieu (1864). Donation entre vifs par Marie Françoise Morier, veuve d'André Duport, au profit de Marie, Suzanne, André et Claude Duport, ses enfants (1867). Vente par Marguerite Romand, veuve d'Antoine Romand, propriétaire à Cleyzieu, à André Duport, d'un sellier situé à Vaux (1871). Reconnaissance de dette par Joséphine Chevalier femme Decombe, à André Duport (1875). Venté d'un bâtiment et dépendances à Vauxpar Marie Madeleine Dojat et Blanche Terrel, à André Duport (1877). Bail à ferme de deux moulins situés à Saint-Vulbas, par Henri Joseph Morellet à Joseph Godard et Félicité Dupuy, propriétaires à Saint-Vulbas (1878). Vente par André Bailly, marchand de charbon à Oullins, Florine Adélaïde Chanod, son épouse, et Marie elisabeth Chanod, à André Duport, de quatre parcelles et bois et terres à Vaux (1880). Vente par Claudine Peillod, veuve de Georges Paccalet, et Jeanne Marie Mathilde Millet, épouse de Jean Baptiste Renevey, à André Duport, de deux vignes sises à Vaux (1885). Vente par Jeannette Duport, épouse de Jean Baptiste Charpy, charcutier à Lyon, Alfred Duport et Claudine Morrier, son épouse, et Philomène Duport, épouse de Jean Marie Rochaix, à André Duport, de deux vignes à Vaux (1886). Vente par Joseph Chadel, propriétaire à Ambutrix, à André Duport fils, d'un pré sis à Ambutrix (1888). Vente par Joseph dit Jules Minand et Marie Elisabeth Peillod, à André Duport (1889). Vente par les consorts Latry-Clermidy à André Duport, d'une vigne à Vaux (1894). Pli d'huissier à la requête de Louis Guiffray, propriétaire à Ambérieu, contre André Duport (1895). Plis d'huissier à la requête de Blanche Boulot, veuve d'Henri Joseph Morellet, rentière à Lyon, contre André Duport (1895). Pli d'huissieret extrait de jugement pour Auguste Peillod, propriétaire à Vaux, contre André Duport (1895, 1896). Vente par Marguerite Goyatton, veuve de Jean Vinoche, à Henri Marie Joseph André Duport, propriétaire à Vaux, de deux prés et d'une friche à Vaux (1931). Extraits de la matrice cadastrale de Vaux pour les comptes d'André Duport et d'Henri Duport, son fils (s.d.).</p>

Identifiant de l'unité documentaire :

200 J 417

Inventaire d'archives :