Document d'archives : Prieuré d'Azérat.

Conservation institutions:

Archives départementales de la Haute-Loire

Contenu :

Présentation du contenu
1. Transaction entre l'abbé de La Chaise-Dieu et Hugues de Léotoing, damoiseau, du consentement d'autre Hugues, chevalier, son père, sur leurs droits respectifs aux dîmes de la paroisse d'Azérat. Témoins : Pons Ferroil, chambrier de La Chaise-Dieu ; Guillaume de Chavanon, prieur d'Azérat ; Arbert de La Molette, hôtelier de La Chaise-Dieu ; Pierre Du Lac, sacristain dudit monastère ; Guillaume de Lastic, chanoine de Brioude ; Airaud de Paulhac et Dalmas de Fontanilles, chevaliers ; Pierre d'Alzon, prêtre ; etc. (août 1256). Arbert de La Molette, abbé de La Chaise-Dieu (ce document rectifie une erreur de la Gallia Christiania (t. II, col. 339) qui fait mourir B. de Paulhac, abbé de La Chaise-Dieu et prédécesseur d'Arbert de La Molette, en 1259 seulement.), ratifie cette transaction (janvier 1257, n. st.). – 2. Concession par Bompard d'Auzon, chevalier, sgr. dudit lieu, au prieur d'Azérat, non dénommé, d'un droit de prise d'eau sur le ruisseau de Gurat pour l'irrigation de quelques ténements du prieuré (janvier 1291, n. st.). – 3. Transaction entre Pierre Melle, prieur d'Azérat, et Etienne Melle, curé dudit lieu, stipulant que le curé recevra une obole pour chaque messe, un denier aux fêtes principales, ainsi que toutes les offrandes faites à la messe et dans le cimetière ; celles faites aux messes anniversaires seront départagées par moitié ; le prieur devra assister aux funérailles des nobles ou non-nobles et dire ou faire dire une première messe dont les offrandes lui appartiendront en entier ; le curé dira une seconde messe dont il percevra de même intégralement les offrandes. Si les obsèques ont lieu un dimanche, le curé pourra célébrer la première messe ; pour chaque enterrement (terragium), 3 deniers seront attribués au curé, qui de plus percevra toutes les aumônes des pèlerins se rendant à Saint-Jacques ou ailleurs ainsi que des femmes en couche. Pour le mariage, le curé recevra une obole et le prieur 6 deniers. Pour tous les mariages, le curé est tenu de manger avec un clerc du prieur et, en cas de refus, de lui donner 2 sous. Pour les baptêmes, le curé recevra un denier. Les grosses offrandes départagées, le curé percevra un denier sur chaque feu avec obligation de donner à l'archiprêtre ce qui lui revient. Le curé percevra aussi 9 deniers sur la paroisse de Brassac ; les legs mobiliers lui appartiendront ; le prieur payera les synodes à la place du curé ; il percevra en même temps que lui une somme de 12 sous pour toutes les confessions de l'année ; il sera tenu enfin de nourrir convenablement le curé (4 mars 1322, n. st. : 1321, « die jovis post Cineres »). – 4. Sentence arbitrale de Guillaume Guigon, docteur en l'un et l'autre droit, tranchant le différend survenu entre le chapitre de Brioude et Armand de Mirande, prieur d'Azérat, au sujet de la dîme sur 3 champs sis dans le mandement d'Azérat. L'arbitre adjuge par indivis la dîme de deux des 3 champs, et au chapitre celle de l'autre. Témoins : Grégoire Recort, curé d'Azérat, etc. (27 juin 1325 ; « die jovis post festum beati Johannis Babtiste »). – 5. Vidimus (5 novembre 1355 ; « die jovis post festum Omnium Sanctorum ») par Jean Buron, garde-scel royal de la prévôté de Nonette, de la vente consentie le 28 février 1330 (n. st.), par Jean de Chandorat, abbé de La Chaise-Dieu, à Guillaumette de Lafont, femme de Pierre Aurèle, d'Azérat, de tous ses droits sur la succession de feue Etiennette, fille de Jean de Lafont, moyennant 60 sous tourn. (1339-1355). – 6-16. Baux à ferme du prieuré d'Azérat : a) par Pons Mata, prieur, à Jean Cheyros, de Lempdes, moyennant 32 setiers de blé (16 juillet 1348 ; « die mercurii ante festum beate Marie Magdalene ») ; b) par Jacques de La Roue, prieur, à Marcelin de Montméa, d'Azérat, à moitié fruits (17 février 1551, n. st.) ; c) par Edouard Vallot, évêque de Nevers et prieur d'Azérat, à Etienne Gladel, notaire de Saint-Hilaire, moyennant 800 livres annuelles, et, en sus, 12 livres au bailli d'Azérat « pour comparoitre aux assizes généraux de la ville de Riom » (21 mai 1700) ; d) par Antoine Carmentrand, cellerier de La Chaise-Dieu, mandataire du prieur non dénommé, à Antoine Chambe, boulanger de Lamothe, moyennant 546 livres pour le prieur, 450 livres pour le curé et le vicaire d'Azérat, et 360 livres pour ceux de Saint-Hilaire, plus les cens dus au sgr. d'Auzon, et partage entre ledit boulanger et le prieur des droits de lods (27 décembre 1720) ; e) par dom Jean-Baptiste Malvergne, procureur-syndic de l'abbaye de La Chaise-Dieu, mandataire du prieur dénommé, à François Brunet, bourgeois de Lamothe, moyennant 696 livres pour le prieur, 8 setiers et 5 cartons de seigle pour les « novales » des curés d'Azérat et de Saint-Hilaire, 6 setiers de seigle pour l'aumône des pauvres, 30 livres pour la célébration des messes de fondations imposées au prieur et pour la censive du sgr. d'Auzon (28 janvier 1725) ; f) par ledit Malvergne à Bernard Veyrières, d'Azérat, moyennant 500 livres aux curés d'Azérat et de Saint-Hilaire, plus les redevances en nature précédemment stipulées (27 décembre 1734) ; g) par le même à Bernard et Jean Veyrières, moyennant 1660 livres et l'obligation de payer la portion congrue, non stipulée, aux curés d'Azérat et de Saint-Hilaire (17 mars 1743). 1348-1743. – 17. Sentence de Guillaume Truchet, bourgeois de Riom, lieutenant de Pons de Langeac, sénéchal d'Auvergne, qui départage entre Etienne du Gayet, prieur d'Azérat et curé de Saint-Hilaire, et les chanoines de l'église d'Auzon, la dîme du blé du village de La Chomette et attribue celle du vin, du lin, du chanvre et la dîme charnelle au prieur (20 novembre 1396). – 18. Accord entre les habitants d'Azérat, de Puy-Baudry et de La Leuge au sujet du droit de pacage sur le mas du Cros, et stipulant que les habitants de la Leuge en jouiront du 21 mars au 1er novembre, ceux du Cros du 24 juin au 25 mars, et ceux de Puy-Baudry et d'Azérat du 1er novembre au 25 mars. Témoins : Etienne Du Gayet, prieur ; etc. (6 janvier 1397, n. st.). – 19 Sentence du garde-scel de la cour de Godefroy de Montmaur, chevalier, séant à Auzon, qui ordonne le renvoi devant le sénéchal de Riom du différend survenu entre Etienne Du Gayet, prieur d'Azérat, et Jean de Salhens, sgr. de Montaigu, et autres de la paroisse de Saint-Hilaire au sujet de la dîme des agneaux et porcs des lieux de Védrines (paroisse de Saint-Hilaire) et « del Fis » ; l'enquête menée par Jean Clémensat, arbitre désigné par les parties, servira de base pour trancher le litige (30 avril 1397 ; « die lune post festum beati Marci »). – 20 Reconnaissance censitaire d'André Chappe du Mas, habitant du lieu des Peluches, paroisse de Saint-Hilaire, à Etienne Du Gayet, prieur d'Azérat, d'une geline ainsi que de la dîme des agneaux et porcs (9 juillet 1400). – 21. Accord entre Etienne Du Gayet, prieur d'Azérat, et Pierre Duchêne, de Clémensat, paroisse d'Auzon, par lequel ce dernier s'engage à donner au prieur la dîme des agneaux, porcs et de la laine, moyennant abandon des arrérages (23 juillet 1402). – 22. Vidimus (22 mars 1433, n. st.) par Guillaume Malos, garde-scel de la chancellerie de la seigneurie de Lamothe, alors possédée par Louis de Beaufort-Canilhac, de : a) la sentence arbitrale de Jean Maurand écuyer et de Jean Modanel, condamnant Philippe Treuler, de La Leuge, paroisse d'Azérat, à payer à Etienne Du Gayet, prieur dudit lieu, la dîme de champs sis à La Leuge (19 juin 1406) ; b) la sentence de Raymond Puel, docteur ès-lois, bailli du marquis de Beaufort-Canilhac en ses terres d'Auvergne, fixant à 5 « cartarenchas » de froment le montant de la dîme due en vertu de ladite sentence arbitrale (21 juin 1407). 1406-1433. – 23. Sentence arbitrale de Jean Maurand, damoiseau, et de Pierre Marsal, qui condame Bertrand et Philippe Barres, oncle et neveu, à payer à Etienne Du Gayet, prieur, la dîme à la gerbe et charnelle pour bien sis dans le mandement d'Azérat (25 octobre 1408). – 24. Transaction entre Etienne Du Gayet, prieur d'Azérat, et Pierre de La Rochelle, de Courtille (paroisse de Saint-Hilaire), par laquelle ce dernier s'engage à donner pour la dîme la onzième gerbe de sa récolte et un agneau pour son troupeau (13 novembre 1417). – 25. André de Chanac, abbé de La Chaise-Dieu, consent à réduire la redevance de 70 setiers de froment que lui servait le prieur d'Azérat, à 18 setiers seulement, les ressources du prieuré ayant été diminuées par les guerres, la mortalité, le départ des habitants et surtout les inondations de l'Allier (7 mai 1418). – 26. Abandon par Etienne Du Gayet, prieur, à André de La Chabanne, de Sarniat, de la dîme qu'il lui devait pour terres sises au lieu de Teinat (30 janvier 1421, n. st.). – 27. Transaction entre Louis de Beaufort, vicomte de Valerne, régent de la baronnie de Canilhac, et Marquès de St-Géron, prieur d'Azérat, par laquelle ledit prieur s'engage à donner audit de Beaufort, dans le délai de 8 jonrs, une somme de 6 livres tourn., si après réflexion ce dernier reconnaît que les habitants d'Azérat sont tenus de contribuer aux frais de la levée de la nouvelle milice de guerre (10 avril 1425). – 28. Transaction entre Michel de Ginhac, prieur d'Azérat, et Philippe et Pierre Fay, de La Leuge, paroisse dudit Azérat, au sujet de la dîme de 2 champs et d'un pré. Le prieur consent à une diminution des redevances et fixe à 2 sous et 6 deniers la dîme charnelle et celle de la laine (21 janvier 1433, n. st.). – 29. Transaction entre Michel de Ginhac, prieur, et Pierre et Jean Chapus, de Chadriat, par laquelle ces derniers s'engagent à payer au prieur la dîme de tous les biens sis au terroir de Crozet, à l'exception de 2 champs sis près du ruisseau de Chadriat (15 septembre 1433). – 30. Vente par Durand Fay, de La Leuge, au prieur Michel de Ginhac, de la dîme des porcs et moutons qu'il pourrait prélever dans la paroisse d'Azérat, moyennant 5 moutons d'or (25 novembre 1434).

Identifiant de l'unité documentaire :

1 H 240

Inventaire d'archives :

Description physique :

Description physique: (Liasse.) — 10 parchemins ; 20 papiers.

Personne :

Chanac, André de (abbé de La Chaise-Dieu), Chandorat, Jean de (abbé de La Chaise-Dieu), Du Lac, Pierre (sacristain de l'abbaye de La Chaise-Dieu), Paulhac ou Pauliat, Bert. de (abbé de La Chaise-Dieu), La Molette, Arbert ou Albert de La (abbé de La Chaise-Dieu), Carmantrand, Ant. (cellérier de La Chaise-Dieu), Malvergne (Jean-Baptiste), procureur-syndic de l'abbaye de La Chaise-Dieu, Maurand (Jean), écuyer, puis damoiseau, Alzon, Pierre d', Auzon, Bompard d' (chevalier, sgr. d'Auzon), Beaufort-Canilhac, Louis de (sgr. de Lamothe), Beaufort-Canilhac, Louis de (vicomte de Valerne, régent de la baronnie de Canilhac), Beaufort-Canilhac, marquis de, Brunet, Franc. (bourgeois de Lamothe), Buron, Jean (garde-scel de la prévôté de Nonette), Chabanne de Sarniat, And. de La, Chambe, Ant. (boulanger de Lamothe), Chappe du Mas de Saint-Hilaire, And., Chavanon, Guill. de (prieur d'Azérat), Du Gayet, Etienne (prieur d'Azérat et curé de Saint-Hilaire), Ferroil, Pons (chambrier de La Chaise-Dieu), Fontanilles, Dalmas de (chevalier), Giniac, Mich. de (prieur d'Azérat), Gladel, Etienne (notaire de Saint-Hilaire), Guigon, Guill. (docteur en droit), La Molette, Arbert de (hôtelier de l'abbaye de La Chaise-Dieu), La Rochette de Saint-Hilaire, Pierre de, La Roue, Jacques de (étudiant à l'Université de Paris, protonotaire apostolique, prieur d'Azérat), Lafont, Etiennette de, Lafont, Guillaumette de (femme Aurèle), Lafont, Jean de, Langeac, Pons de (sénéchal d'Auvergne), Lastic, Guill. de (chanoine de Brioude), Léotoing, Hugues de (damoiseau), Malos, Guill. (garde-scel de la seigneurie de Lamothe), Malvergne, Jean-Baptiste (procureur-syndic de l'abbaye de La Chaise-Dieu), Mata, Pons (prieur d'Azérat), Maurand, Jean (écuyer, puis damoiseau), Melle, Etienne (curé d'Azérat), Melle, Pierre (prieur d'Azérat), Mirande, Arm. de (prieur d'Azérat), Montmaur, Godefroy de (chevalier), Montméa d'Azérat, Marcellin de, Paulhac, Airaud de (chevalier), Puel, Raym. (bailli de Marquès de Beaufort-Canillac), Recort, Grég. (curé d'Azérat), Saint-Géron, Marqués de (prieur d'Azérat), Salhens, Jean de (sgr. de Montaigu), Truchet, Guill (bourgeois de Riom et lieutenant du sénéchal d'Auvergne), Vallot, Edouard (évêque de Nevers et prieur d'Azérat)

Organisation :