Inventaire d'archives : Fonds du Lycée Edgar Quinet

Institution de conservation :

Archives départementales de l'Ain

Contenu :

Présentation du contenu
Le plan de classement reflète les missions d'un établissement secondaire :
• la première partie est consacrée à l'administration : conseils, comptabilité , personnel ;
• la seconde partie concerne la vie scolaire : gestion des élèves, organisation des enseignements, évaluations et examens, activités périscolaires. Cette partie est enrichie, notamment, d'un fonds photographique couvrant la période 1919-1970.

Identifiant de l'unité documentaire :

1 T 1659-2320 ; 1205 W 1-748

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAD001_LYCEE-QUINET

Publication :

Archives départementales de l'Ain
2012
Bourg-en-Bresse

Informations sur le producteur :

Origine:
Lycée Edgar Quinet (Bourg-en-Bresse)
Biographie ou histoire
C'est par la loi du 11 floréal an X (1er mai 1802) que Napoléon crée les lycées pour former l'élite de la future armée et de l'administration.
Le 21 décembre 1880, le député Camille Sée, proche de Jules Ferry, fait de l'enseignement supérieur des jeunes filles une affaire d'Etat en créant des institutions publiques. "Les filles sont aussi aptes que les garçons à recevoir l'éducation secondaire". Grâce à la loi Sée, l'instruction des filles ne sera plus dispensée par les seules écoles privées ou religieuses. Des externats sont institués, laissant aux municipalités la possibilité de créer des internats. L'enseignement de la religion disparaît au profit de la morale. Il faudra toutefois attendre 1925 pour que les programmes enseignés aux filles soient les mêmes que ceux des garçons. L'adoption de la loi Sée provoque un débat houleux à la Chambre et au Sénat, notamment sous l'influence de l'Eglise qui s'oppose à ce que l'on forme des " femmes libres penseurs ".
En 1883, Jules Ferry, Président du Conseil, Ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts, et Vincent Triquet, Maire de Bourg en Bresse, signent un traité au sujet de la fondation à Bourg d'un lycée de jeunes femmes, recevant des externes libres et surveillées (c'est-à-dire restant à l'étude le soir). Ce lycée était destiné à prendre la suite du cours secondaire pour jeunes filles crée en 1881 par la municipalité burgienne dans les locaux de l'école Carriat. Le 4 septembre 1883, le décret de création du lycée est signé par Jules Grévy, Président de la République, et Jules Ferry.
La ville propose, pour installer le nouvel établissement, les locaux de l'ancienne gendarmerie, entre la Route de Lyon, le Chemin de Ronde (qui devient en 1887 le Boulevard Paul Bert) et l'étroite Rue de la plume. Les critiques fusent car l'environnement du lycée sera semé d' " indésirables ", liés à l'ancienne gendarmerie (maisons closes et maisons de jeux). L'architecte Tony Ferret est recruté pour élaborer les plans d'un nouveau bâtiment. Au printemps 1887, les plans et devis sont acceptés et les travaux commencent.
Le 7 septembre 1888, le maire et l'inspecteur d'académie peuvent annoncer à la presse l'ouverture, pour le 1er octobre 1888, du lycée national de jeunes filles de Bourg. La première rentrée compte 79 élèves, toutes externes. Les effectifs ne cessant d'augmenter, il faut construire un internat, ce qui est fait en 1896.
Le bâtiment est réquisitionné pendant la Première Guerre Mondiale : il devient hôpital militaire. Ne pouvant plus accueillir d'internes, le lycée perd plus de 50 élèves. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, le lycée redevient hôpital militaire mais l'internat peut rouvrir car peu de blessés y sont acheminés jusqu'en 1944, quand les Allemands s'installent dans les locaux.
L'après guerre voit naître beaucoup de difficultés : vétusté des locaux, rationnement... Cependant, les effectifs ne cessent de croître : en 1967, par exemple, le lycée est obligé de refuser des pensionnaires car il n'y a plus de place (plus de 1200 élèves)La même année, les travaux pour un nouveau bâtiment commencent et l'installation des cours est effectuée l'année suivante.
En 1970, les cours et l'internat s'installent totalement dans le lycée neuf. Cette année marque aussi le début de la mixité du lycée.

Informations sur l'acquisition :

Informations sur les modalités d'entrée
Le fonds a été versé par le lycée Edgar Quinet de Bourg-en-Bresse aux Archives départementales de l'Ain le 15 novembre 2006. En effet, d'après la circulaire du 22 février 2005, il est rappelé que " le versement des archives définitives ou historiques auprès des services compétents -archives départementales ou archives nationales notamment- revêt un caractère obligatoire aux termes du Code du patrimoine (livre II) et du décret 79-1037 du 3 décembre 1979. "

Description :

Critères de sélection :
Informations sur l'évaluation
Aucun document antérieur à 1940 n'a été éliminé ; tous les documents jusqu'à 1949 ont été conservés afin d'avoir une vue complète de la vie du lycée pendant et après la Seconde Guerre mondiale.
Les dossiers administratifs du personnel et les pièces justificatives de comptes après 1949 ont été éliminés.

Conditions d'accès :

Statut juridique Archives publiques

Restrictions d'utilisation :

Conditions d'utilisation
Selon les modalités du règlement de la salle de lecture

Langues :

Langue des unités documentaires: Français

Description physique :

Description physique: Document d'archives
Nombre d'éléments
Nombre d'éléments: 906 unités de classement

additional_resources_label

Sources complémentaires
Sources internes
• Série T : Enseignement, affaires culturelles et sports (1800-1940)
• Série R : voir les dossiers relatifs aux hôpitaux militaires en sous-séries 2 R et 10 R
• Série FI : documents figurés :
- carte postale : vue sur le lycée Quinet, 1917 (5 FI 053-0366)
- carte postale : vue sur le lycée Quinet, 1914 (5 FI 053-0367)
- carte postale : vue sur le lycée Quinet, s.d. (5 FI 053-0368)
- carte postale : vue sur le lycée Quinet, 1911 (5 FI 053-0369)
- vue aérienne du lycée Edgar Quinet, 1973 (12 FI 4146)
• Archives communales déposées : Archives communales de Bourg-en-Bresse. Edifices scolaires. Lycée de jeunes filles de l'avenue Alsace-Lorraine (1883-1939) : 4 M 5-12.
Sources externes
Archives nationales :
• Sous-série F17 : Instruction publique.

Références bibliographiques :

Bibliographie
PROST, Antoine. L'enseignement en France (1800-1967). Paris, Armand Colin, 1968.
HILAIRE, Marie. Lycée du Parc (Lyon). Lyon, 2005.
1888-1988, Lycée Edgar Quinet Bourg-en-Bresse. Bourg en Bresse, 1988.

Organisme responsable de l’accès intellectuel

Organisme responsable de l'accès intellectuel: Archives départementales de l'Ain

Personne ou Organisation :

Type de document :

Recherche détaillée