Inventaire d'archives : Fonds Michel Quétin

Conservation institutions:

Archives départementales du Cantal

Contenu :

Présentation du contenu
Les photographies de Michel Quétin concernent notamment le Cantal, la Lozère, le Massif Central, Paris, la Vendée mais aussi beaucoup de villes de France, d'Europe et du monde où l'ont amené ses déplacements professionnels et familiaux. Le résultat matériel de ces années consacrées à la photographie représente quelque 60 000 clichés sous forme de négatifs, ainsi que quelque 3000 planches-contact sur papier et leur reproduction sous forme numérique.
Pour Michel Quétin : "reproduction directe, par contact sous la lumière des supports originaux la planche-contact permet de construire un fidèle catalogue figuré, sur lequel on peut revenir et dont on peut analyser et méditer le contenu. L'intérêt de cette pratique s'imposa à moi dans les années 1970. Pour ne pas risquer de remettre toujours à plus tard le classement et la rédaction d'un fichier et par conséquent de ne jamais entreprendre le catalogage, je choisis alors de donner, immédiatement après leur traitement, à mes planches-contact (et aux films dont elles étaient issues), une numérotation continue" (identique pour les deux types de documents).

Identifiant de l'unité documentaire :

69 Fi 1-3016

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAD015_69_FI

Publication :

Archives départementales du Cantal
2013
Aurillac

Informations sur le producteur :

Origine:
Quétin, Michel
Biographie ou histoire
Michel Quétin, né à Aurillac en 1935, est conservateur général honoraire du patrimoine. En parallèle de sa fonction et de son travail aux Archives nationales de France, il a lui-même accompagné, essentiellement depuis 1953, son existence par la prise de photographies.
Selon ses propres termes, c'est vers l'âge de seize ans que "l'envie de Photographie" s'insinua en lui. Au printemps de l'année 1952, il achète, à dix-sept ans, un appareil photographique de 24 x 36 mm télémétrique "Foca Trois étoiles". C'est pour lui le point de départ d'une "activité qui ne [l]'a jamais quitté depuis, l'index de [s]a main droite [l]e démangeant toujours trop s'il ne trouve pas à sa portée la fréquentation d'un déclencheur photographique".
Toutefois "[s]a pratique très régulière de la prise de vue photographique ne démarra véritablement qu'en 1963. La première décennie (1952-1962), trop occupée par d'autres préoccupations, scolaires, puis universitaires, n'avait pratiquement laissé la place qu'à une photographie circonstancielle et épisodique. A partir de l'été 1963, la photographie était véritablement entrée chez [lui], elle n'en est jamais sortie, jusqu'ici du moins".
Comme il le précise, "il n'est essentiellement question ici que de prise de vues et non de toutes les opérations qu'implique la photographie. [Il] n'a, à quelques exceptions près, pas tirés [s]es clichés. Cette pratique photographique lacunaire et limitée fait [qu'il se] considère comme un photographe amateur. Le meilleur classement que je puisse me reconnaître serait celui d'archiviste photographe".

Informations sur l'acquisition :

Informations sur les modalités d'entrée
Dépôt

Description :

Mise en forme :
Mode de classement
Bien aidé par sa formation d'archiviste, Michel Quétin organisa le recensement de ces films et planches-contact au moyen d'une liste puis d'un tableau qui donna naissance à un véritable inventaire. Si ce dernier est quasi exhaustif pour les clichés noir-et-blanc, il mentionne plus rarement les photographies couleurs qui restent toutefois rares dans sa production.
Le présent inventaire réalisé par les archives départementales reprend fidèlement celui de Michel Quétin. La numérotation continue des films et planches a été reprise et transformée en numéro d'article (par exemple, la série de film n° 491 correspondant à la planche-contact n° 491 est devenue le 69 Fi 491). Le contenu sommaire des rouleaux de films et par conséquent aussi des planches-contact avec indication des lieux, des personnages, des événements ou des matières a été repris tel quel.

Conditions d'accès :

Statut juridique Archives privées

Restrictions d'utilisation :

Conditions d'utilisation
Toute demande de reproduction et de publication de négatifs par des tiers sera soumise à l'approbation écrite de Michel Quétin ou de ses ayants-droit pour une durée égale à la durée légale de protection des oeuvres.

Description physique :

Description physique: Document d'archives


Nombre d'éléments
Nombre d'éléments: Quatre cantines contenant 60 000 négatifs et 3000 planches-contact, 1 fichier à tiroir, 1 dossier d'exposition, 1 boîte de négatifs couleurs, 4 boîtes de tirages photographiques en couleur et 1 boîte de Kodak Discs
Support
Support: Film et papier
Métrage linéaire
Métrage linéaire: 7,00

Organisme responsable de l’accès intellectuel

Archives départementales du Cantal

Personne :

Type de document :

Recherche détaillée