Inventaire d'archives : Fonds Deribier-Sartiges

Conservation institutions:

Archives départementales du Cantal

Contenu :

Présentation du contenu
Le fonds Deribier-Sartiges (ou Ribier-Sartiges), ou devrait-on dire plus exactement la collection Deribier-Sartiges, est une importante collection de documents historiques locaux, en partie seulement inventoriés et non classés.
On peut y distinguer principalement trois sortes de dossiers :
- ceux que dans son livre La prévôté de Mauriac, publié par l'Auvergne littéraire en 1936, le docteur de Ribier appelle le Chartier de la maison de Montclar et qui étaient à peu près contenus dans les anciennes layettes ;
- ceux qui furent réunis par Jean-Baptiste Deribier du Châtelet et qu'il a en partie utilisés pour son Dictionnaire statistique et historique du Cantal, publié en 1824 ;
- ceux qui furent, après cette date, détenus par Jean de Sartiges de l'Angles et dont Bouillet s'est servi pour son nobiliaire d'Auvergne publié en 1846.
Ce fonds comprend d'une part des parchemins du Moyen-Age auparavant conservés dans des caisses (les layettes) anciennement numérotées de 1 à 20, et d'autre part des papiers et quelques parchemins plus récents contenus dans des liasses anciennement numérotées de 1 à 76. Le tout fut entièrement reconditionné et (re)coté lors du déménagement des archives du Puy-de-Dôme en 1991 : il est bien entendu que les cotes actuelles sont ici utilisées. Un premier inventaire des documents cotés 125 J 1 à 125 J 16, dû à Mme F. Leclerc, directrice des archives du Puy-de-Dôme, était disponible sur fiches (les fiches des boîtes 125 J 15 et 16 n'ont pu être retrouvées). Ce fichier fait ressortir la prédominance quantitative du chartrier de Montclar-Montbrun dans la collection Deribier.
Suite au dépôt du fonds aux Archives départementales du Cantal, il a été constaté un décalage entre les cotes de l'inventaire sur fiches et la numérotation des boîtes : la cote 125 J 2 était répartie sur deux boîtes numérotées 125 J 2 et 125 J 3, de même que la cote 125 J 10 répartie, en raison du décalage, sur les boîtes 125 J 11 et 125 J 12. En l'état actuel, les boîtes 125 J 15 et 125 J 16 n'ont pas pu être retrouvées. L'absence de fiches pour ces cotes dans l'inventaire de Mme Leclerc laisse à penser que ces boîtes n'ont peut-être jamais existé. Il est à noter également l'absence de l'ensemble des documents inventoriés sous la cote (restent 58 documents).
A la suite de ce premier travail, Philippe Olivier, a établi une énumération plus ou moins sommaire des pièces figurant dans les liasses, tandis qu'aux Archives du Cantal, Léonce Bouyssou poursuivait le dépouillement des documents anciennement conservés dans les layettes (125 J 17 à 24). Cependant la masse de documents concernés et surtout la multiplicité de leurs origines rend très difficile tout classement.
Faute de pouvoir présenter un inventaire complet des liasses, il paraît utile de présenter au moins un inventaire partiel, faisant ressortir les pièces les plus intéressantes. Une telle sélection est bien sûr assez subjective : ont été retenu en priorité les documents fonciers signeuriaux (terriers et lièves), les livres de comptes, les registres de notaires, et les actes contenant des renseignements d'ordre économique (prix de denrées ou de travaux, etc...) ou social (procès-verbaux de délits, ect...).
En dehors des pièces mentionnées, le fonds Deribier contient surtout des actes d'achat ou de vente, des quittances, des pièces de correspondance privée, des actes de procédure. Ces documents concernent surtout les anciennes familles seigneuriales du fait qu'ils proviennent pour beaucoup des divers châteaux de la région (Montbrun par exemple).
A signaler, enfin, que les rares documents en occitan contenus dans le fonds ont fait l'objet d'études.

Identifiant de l'unité documentaire :

125 J 1-105

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAD015_125_J

Publication :

Archives départementales du Cantal
2014
Aurillac

Informations sur le producteur :

Origine:
Deribier du Châtelet, Jean-Baptiste (1779-1844). Sartiges, Jean

Informations sur l'acquisition :

Informations sur les modalités d'entrée
Dépôt, 2012.
Historique de conservation :
Historique de la conservation
Ce fonds fut légué à la ville de Clermont-Ferrand, qui le vendit au département du Puy-de-Dôme. Il est déposé depuis 2012 aux Archives du Cantal.

Description :

Mise en forme :
Mode de classement
Inventaire détaillé, pièce à pièce, pour les 24 premières boîtes (125 J 1 à 24), puis inventaire sommaire pour le reste du fonds.

Conditions d'accès :

Statut juridique Archives privées

Restrictions d'utilisation :

Conditions d'utilisation
Libres

Languages:

Langue des unités documentaires: Français, latin et occitan.

Description physique :

Description physique: Document d'archives 106 boîtes



Support
Support: Papier et parchemin
Métrage linéaire
Métrage linéaire: 15,10
Nombre d'unités de niveau bas
Nombre d'unités de niveau bas: 1361

Références bibliographiques :

Bibliographie
Dictionnaire statistique, ou Histoire, description et statistique du département du Cantal [Texte imprimé] / par M. Déribier Du Châtelet,.... - Ouvrage revu et augmenté par les soins de l'Association cantalienne. – Aurillac : impr. de Vve Picut, 1852-1857 (cote ADC : 8 BIB 2630).
La collection Ribier-Sartiges. L'époque moderne / Camille Vigouroux, 1956-1957, p. 273-295 (cote ADC : RHA 1957).

Organisme responsable de l’accès intellectuel

Archives départementales du Cantal

Type de document :

Recherche détaillée