Inventaire d'archives : Archives communales déposées d'Epinay-Champlâtreux (1674-1981)

Institution de conservation :

Archives départementales du Val-d'Oise

Contenu :

Le fonds déposé est peu volumineux et concerne essentiellement des archives postérieures à 1790. Les aléas de l'histoire, incendie et inondation, ont épargné les principaux documents de l'administration de la commune. Il s'agit des délibérations du conseil municipal à partir de 1854 (sous-série 1D), de l'état civil de 1674 à 1862 (série E) et des documents cadastraux (sous-série 1G). Ce fonds comporte de nombreuses lacunes. Ainsi, aucune archive comptable n'est exploitable en vue d'une étude. Seuls quelques documents disparates laissent des traces sur les deux guerres mondiales. Toutefois, certains documents ont un intérêt historique particulier. La série M (édifices communaux) rassemble des documents et des plans, relatifs au presbytère et au cimetière, datant du XIXe siècle. La sous-série 1O (travaux publics et voirie en général) permet d'étudier la situation géographique de la commune traversée par la route nationale n° 16. La sous-série 1P (culte catholique) permet de retracer une partie de l'histoire de l'église et de sa fabrique.

Identifiant de l'unité documentaire :

E-DEPOT64 1D1 - 2R1

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAD095_00010

Publication :

Archives départementales du Val-d'Oise
12/07/2012
Cergy-Pontoise

Informations sur le producteur :

producteur: COMMUNE D'EPINAY-CHAMPLATREUX
Le village d'Epinay-Champlâtreux compte 67 habitants appelés Spinassiens (données légales au 1er janvier 2009). Il s'étend sur une superficie de 356 hectares. Situé au cœur de la plaine de France, sur la route nationale 16, il appartient au canton de Luzarches et à la communauté de communes du Pays de France.
Les hameaux de Champlâtreux, d'Epinay et de Trianon forment le terroir de cette commune. Epinay, chef-lieu, tire son nom des buissons ou broussailles et est mentionné pour la première fois en 1383. Champlâtreux, connu des Mérovingiens, vient de campum plastrorum, qui signifie champ de plâtre. Trianon semble être la partie la plus ancienne, aujourd'hui réduite à l'état de ferme. Des vestiges y attestent d'une occupation néolithique, puis gauloise.
Le domaine de Champlâtreux est constitué à partir de 1515. Édouard Molé (1540-1614) en fait l'acquisition en 1567. La famille Molé, originaire de Troyes, va l'agrandir pour lui donner sa dimension actuelle. Appartenant à la noblesse de robe, les hommes de la famille Molé se succèdent aux plus hautes fonctions à partir du XVIIe siècle. En 1618, Mathieu-François Molé (1584-1656), seigneur de Lassy et de Champlâtreux, acquiert la terre de la famille Avrillot sur laquelle est édifié un château. En 1641, il devient premier président du Parlement de Paris puis garde des sceaux. Son rôle pendant la Fronde est très important. Le roi Louis XIV vient séjourner au château de Champlâtreux le 16 mai 1667. Mathieu-François Molé (1705-1793), qui épouse la fille du financier Samuel Bernard, fait construire un nouveau château sur les fondations du premier entre 1751 et 1757. Dans le même temps, l'église de Saint-Eutrope est élevée à Champlâtreux.
Le dernier du nom, le comte Mathieu-Louis Molé, s'illustre en devenant ministre sous l'Empire. Président du conseil en 1836, il organise un conseil des ministres dans l'enceinte du château en présence du roi Louis-Philippe. A sa mort, en 1855, le comte lègue ses biens à sa petite fille Clotilde de la Ferté-Meun qui épouse le duc de Noailles. Quelques années plus tard, la comtesse et femme de lettres Anna de Noailles compose plusieurs poèmes dans le château de Champlâtreux. Les hommes de la famille de Noailles se suivent à la tête de la mairie. Succédant à son père, François de Noailles est maire d'Épinay-Champlâtreux de 1932 à 2001. Son fils, Hélie de Noailles, prend à son tour la relève.
Aujourd'hui, l'unique activité de la commune est l'agriculture avec principalement les cultures de céréales, de betteraves fourragères et de légumineuses. L'ancien village d'Epinay a disparu. Epinay-Champlâtreux ne dispose plus de bâtiments communaux. L'ancienne maison du régisseur du domaine de Champlâtreux fait office de mairie.
 
MONUMENTS ET/OU MOBILIERS REMARQUABLES :
- Eglise Saint-Eutrope reconstruite en 1766.
- Château reconstruit en 1757 et classé monument historique en avril 1947.
- Anciennes prisons seigneuriales et auditoire.
- Fontaine et abreuvoir classés monuments historiques en novembre 1963.

Informations sur l'acquisition :

Conformément aux articles L. 212-11 à L. 212-14 du Code du patrimoine, les communes de moins de 2 000 habitants sont tenues de déposer leurs archives centenaires aux Archives départementales. Dans le but de conférer une cohérence historique au fonds, après accord du maire, des archives non centenaires n'ayant plus aucune utilité administrative ont été associées au dépôt. La commune est propriétaire de ses archives et le reste après dépôt aux Archives départementales. Les archives communales d'Epinay-Champlâtreux, déposées en 2002, sont cotées en E-DEPOT 64.

Description :

Critères de sélection :
Des éliminations réglementaires ont été opérées sur des documents n'ayant pas d'intérêt historique.
Mise en forme :
Le classement de ce fonds a été effectué conformément au cadre de classement des archives communales de 1926.

Conditions d'accès :

Délais de communicabilité réglementaire : conformément à l'article L213-2 du Code du patrimoine.
Restrictions d'accès liées à l'état matériel des documents : conformément au règlement de la salle de lecteur en vigueur.

Restrictions d'utilisation :

Conformément au règlement de la salle de lecture en vigueur.

Description physique :

Importance matérielle :
1,319 m.l. (149 articles), 4 affiches, 5 plans, 3 planches cadastrales
Dimmensions :

additional_resources_label

Les archives communales postérieures à 1945 restent consultables en mairie.

Organisme responsable de l’accès intellectuel

Mises à jour :

Intégration des notices du répertoire dans Thot par Caroline Pompier 26/06/2012
Structuration du répertoire dans l'aide au classement de Thot par Roselyne Chapeau 12/07/2012
Conversion du répertoire en document EAD (DTD EAD v. 1.1.) par l'export Thot 15/05/2013