Inventaire d'archives : Fonds Georges Hourdin (1884-1999).

Institution de conservation :

Archives nationales

Identifiant de l'unité documentaire :

19AR/1-19AR/50

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAN_IR_004461

Publication :

Archives Nationales
2002-2003

Informations sur le producteur :

Hourdin, Georges (1899-1999)
Georges Hourdin est né le 3 janvier 1899 à Nantes. Après des études de droit, il opte pour le journalisme à partir de 1927 et devient secrétaire de rédaction du . Petit démocrate
En 1936, il est appelé pour prendre la codirection de , alors en perte d'audience : Georges Hourdin fait fusionner avec , d'Ella Sauvageot, et devient le rédacteur en chef (1937-1940). la Vie catholiquela Vie catholiqueTemps présent
Pendant la guerre, il suspend ses activités de journaliste, fonde la Maison de la famille (fédération d'associations familiales) et collabore à la Résistance au sein du Groupe de la rue de Lille, créé autour d'Émilien Amaury.
En 1945, membre du Mouvement républicain populaire (MRP), il fonde , avec Ella Sauvageot ; parallèlement, il devient président directeur général des publications de (1945-1974). En 1950, il est cofondateur de (devenu en 1961). Georges Hourdin fonde en 1953 qui devient, de 1955 à 1974, (aujourd'hui ) ; il est aussi le fondateur et le directeur de (1961-1980), dirige (1966-1970) et fonde le (1966-1970). la Vie catholique illustréela Vie catholiqueRadio-CinémaTéléramal'Actualité religieuse dans le mondeInformations catholiques internationalesActualité des religionsCroissance des jeunes nationsImages du MoisCri du Monde
Georges Hourdin est aussi vice-président du Syndicat de la presse hebdomadaire parisienne, de 1962 à 1970.
En 1974, Il décide de prendre sa retraite.
Georges Hourdin est aussi un écrivain engagé : (1959), (1968), (1973), (1977), (1978), (1980), (1989), (1992). La Nouvelle vague croit-elle en Dieu ?Pour ou contre les valeurs bourgeoisesDieu en libertéPour le concileLa tentation communistela Nouvelle droite et les ChrétiensOn n'a pas besoin de toiDieu m'a eu... mais je me débats encore
Georges Hourdin est décédé le 29 juin 1999 à Meudon.

Informations sur l'acquisition :

Dons, 2001-2003.

Description physique :

49 cartons ; 6,60 mètres linéaires.

Localisation physique :

Pierrefitte