Contenu éditorial simple : Les Rémois et leur cathédrale au Siècle des Lumières

Une publication des Archives départementales de la Marne, 2011, 32 pages

 

En application de la loi du 5 brumaire an V, toutes les archives des anciens établissements ecclésiastiques sont rassemblées au chef-lieu du département. C'est ainsi que les Archives départementales de la Marne conservent aujourd'hui un important fonds d'archives du prestigieux archevêché de Reims dont l'archevêque sacrait le roi de France. Bulles papales, ordonnances et mandements, comptes, correspondances, délibérations du conseil de ville, plans, etc. témoignent de l'importance, voire de l'omniprésence de l'archevêque et du chapitre cathédral dans la vie des Rémois.

Au Siècle des Lumières, si certaines traditions demeurent fortement ancrées, les pratiques, notamment spirituelles, ont tendance à évoluer. Au XVIIIe siècle, cinq archevêques de Reims, issus de la haute aristocratie de la Cour, ont ainsi laissé leur empreinte dans la ville. Ils ont aussi administré leur diocèse avec discernement et joué un rôle certain dans les querelles théologiques de leur temps. Le chapitre, se posant en garant des traditions, s'est tantôt uni tantôt opposé à l'archevêque, face au conseil de ville et aux élites rémoises, tandis que le petit peuple s'est souvent senti quelque peu abandonné.

C'est cette place de la cathédrale dans la vie rémoise que présentent l'exposition et la publication pédagogique réalisées par le service éducatif des Archives de la Marne à l'occasion du 800e anniversaire de la reconstruction de la cathédrale.

 

Retrouvez les inventaires des Archives départementales de la Marne