Document d'archives : Original scellé
5683 - 1270. Du 13 au 30 avril.
Vente de fiefs faite au roi par Jean Brouillard de Villers .
Je Jehans diz...

Institution de conservation :

Archives nationales

title_label

Original scellé
5683 - 1270. Du 13 au 30 avril.
Vente de fiefs faite au roi par Jean Brouillard de Villers .
Je Jehans diz Broulars de Vilers la Male Meson en la forêt de Rest, chevaliers, fais à savoir à tous ceus qui ces presentes letres verront et orront que je, de la volenté et de l'asentement ma denme ma mere, ma denme Annès de Vilers, et de Aalais ma feme, ai vendu par loialg vendage à mon chier segneur Loois, par la grace de Dieu roy de France, cinc fiés et deus arieres fiés seans es lius ci desous nonmez, c'est à savoir à Nuevechieres et es apendances deus et un arriere fié ; si en tient un Pierre dit Jehanne de Marueilg, et Guilliaume le filg mon segneur Jehan de Duvi, escuier, l'autre, et Bertrans de Nuevechieres, escuiers, si tient le arriere fié ; à Cuvergnon deus fiés et un arriere fié ; si en tient un madame Erme de Marisi, et demoiselle Ysabiaus de Cuvergnon l'autre, et Guilliaumes, escuiers, de Vouties, si tient le arriere fié ; à Coulgloles un fié, si le tient Tibaus de Coulgloles, escuiers. Lequel vendage nous avons fait je et ma mere pour certain pris et loial, c'est à savoir por le pris de trente livres de parisis qui sunt paiez plainnement à moi et à ma mere en bonne monnoie qui nous a esté bailgliée, contée et numbrée, et ainsinc le quenois je et voirs est, porquoi je renunce à dire le contraire ; et par ce vendage quite je et ai quitié de tout en tout à touz jours au devant dit roy et à touz ceus qui après lui, soit à mort, soit à vie, tenront ces choses par quele cause que ce soit, ces devant diz fiés et ces arrieres fiés et toute la droiture entierement que je i avoie ou povoie avoir, ne ne retien riens en ces fiés ne es choses desus nummées, et si les avons venduz je et ma mere quites et delivres, si que il ne sunt chargiez ne enconbrez de riens ; et ainsinc les sui tenuz et promet à garantir loiaument, quites et delivres, au roy et à ces (sic ) susesseurs, qui qu'il soient ; et à ce oblige je moi et mes biens touz, muebles et nunmuebles, presens et non presens, partout où que il soient et en quelcumque chose que il soient, et mes hoirs touz qui mes diz biens tenront. Encore est il à savoir que je quenois et voirs est que je et ma mere ne avons fet le dit vendage par contrengnement ne par peour ne par force, ainçois le avons fet de nostre delivre volenté et por nostre porfit, et à nostre requeste li diz roys a fet le dit achat ; et ce vendage promet je loiaument et par la foi de mon cors que je en ai donnée à tenir et à garder fermement à touz jours cumme bon et loial, sans aler encontre ne en fet ne en dit. En tesmongnage de la quele chose, por ce que elle soit ferm et estable à touz jours, je ai mis mon seel en ces letres por moi et por ma mere, et meesmement por mes enfans, c'est à savoir por Jehan mon filg, Ysabel et Ameline, liquel n'ont point de seel. Liquel Jehans, Ysabiaus et Ameline desus nummez ont la devant dite vente grée et otroiée sans coaction nule, et meesmement selonc la forme de la letre de la cort de Soissons, laquele letre nous, ainsinc quant nous summes desus nummez, avons bailgliée au roy, et de ce propre marchié à la tuicion et à la garandise dou marchié, ainsinc quant il est devisé par devant, seellées dou propre seel de la cort desus dite. Et je Pierre Broulars, escuiers, fius et hoirs le dit Jehan, chevalier, weilg et lo et grée bonnement le dit vendage, et le promet à tenir et à garder fermement à touz jours, et cuit de tout en tout à touz jours au roi devant dit et à ses sussesseurs, qui que il soient, quanque je avoie, povoie et devoie avoir es dites choses vendues, se riens i avoie, povoie et devoie avoir, coument que ce fust et par quel cause que ce fust, et promet loiaument et par ma foi que je en ai donnée, que jamès n'i reclemmerai rien. Et en tesmongnage de ceste chose ai je mis mon seel en ces presentes letres. - Ce fu fet en l'an de grace mil CC. et soissante et diz, ou mois de avrilg.

Contenu :

Fragments de deux sceaux en cire verte, sur doubles queues : 1° A gauche, sceau de Jean Brouillard (Inventaire, n°1586). 2° A droite, sceau fort endommagé, qui est probablement celui d'Agnès de Villers, mère de Jean Brouillard.

Identifiant de l'unité documentaire :

J//148-J//735 - J//160/a
    • Original scellé | 5683 - 1270. Du 13 au 30 avril. | Vente de fiefs faite au roi par Jean Brouillard de Villers . | Je Jehans diz Broulars de Vilers la Male Meson en la forêt de Rest, chevaliers, fais à savoir à tous ceus qui ces...