Document d'archives : ANDRIEUX, Louis
Né à Trévoux (Ain) de Louis Martin Joseph Antoine, 28 ans, avoué et de Catherine Louise Perrot ; témoins :...

Institution de conservation :

Archives nationales

Titre :

ANDRIEUX, Louis
Né à Trévoux (Ain) de Louis Martin Joseph Antoine, 28 ans, avoué et de Catherine Louise Perrot ; témoins : François Marie Ducouder, 54 ans, juge de paix et Jean Claude Lécureux, 32 ans, avoué. Marié en 1880 à Hélène Koechlin née d'Alfred député. Mort à Paris 16e . - Lycée à Lyon. Fac. de droit de Paris. Doctorat en droit. Licence ès lettres ; doctorat à 86 ans. - Collabore aux journaux d'opposition du Quartier latin,Le Travail, La Jeunesse, La Jeune France, Le Réveil aux côtés de Clemenceau, Méline, Gambetta. Avocat à Lyon en 1863 ; condamné à trois mois de prison, juin 1870, libéré, 4 septembre ; le même jour membre du comité de salut public (section guerre). Procureur de la République à Lyon, 10, arrêté, 21 et libéré, 22 septembre 1870 ; démission, mai 1872 ; conseiller municipal de Lyon et conseiller général de Neuville en 1875 ; député (Lyon 4e ), 20 février 1876 ; 14 octobre 1877 (gauche républicaine) ; fondeLe Petit Parisien , 15 octobre 1876, cédé le 27 février 1877 à E. Schnerb ; démission de député, 28 février 1879.Préfet de police, 4/5 mars ; un décret du 27 novembre déclare illégale et nulle une délibération du 25 du conseil général de la Seine "regrettant que M. le préfet de police n'ait point encore procédé à l'épuration de son personnel" . Député (Rhône), 6 avril 1879.Le 16 juillet 1881 donne sa démission (offerte quelques jours plus tôt) de préfet, en désaccord avec le ministre de l'intérieur à la suite de son refus de répondre à une interpellation du conseil municipal . Député (Rhône), 21 août 1881 ; ambassadeur de France en Espagne en mission temporaire octobre 1881-avril 1882 ; démission, 3 octobre 1882 ; dirigeLe Jour , mars-juin 1883 ; candidat au Sénat (Rhône), 25 janvier 1885 ; fondela Ligue , décembre 1884 ; député (Basses-Alpes), 18 octobre 1885 ; achèteLa Petite République française en 1889 ; candidat (Paris), 22 septembre 1889 ; (Saint-Flour), en 1890 et 1891 ; (Basses-Alpes), 8 mai 1898. Avocat à la cour d'appel de Paris. Candidat (Paris), 27 avril 1902 ; sénateur (Basses-Alpes), 4 janvier 1903, élection invalidée, non réélu ; député (Forcalquier), 8 mai 1910 ; 10 mai 1914 ; 16 novembre 1919 ; candidat, 11 mai 1924. Chroniques et souvenirs à divers journaux. Franc-maçon, exclu en 1885. L.H. 2 août 1882. - (5 pièces). Préfecture de police, E A/167 I. M.A.E. Per. 1e , 5.Souvenirs d'un préfet de police . Paris, Rouff, 1885, 2 vol.La commune à Lyon en 1830 dansRevue des Deux Mondes , 28, 1905.

Identifiant de l'unité documentaire :

F/1a,F/4,LH - F/1bI/299

Références bibliographiques :

Informations sur le producteur :
Date de naissance :
23 juillet 1840
Date de décès :
27 août 1931

Personne :