Document d'archives : Original scellé
5686 - 1270. Du 13 au 30 avril.
Mathœus, Beati Dionysii abbas, et Simon, dominus Nigellœ, locum tenentes...

Institution de conservation :

Archives nationales

title_label

Original scellé
5686 - 1270. Du 13 au 30 avril.
Mathœus, Beati Dionysii abbas, et Simon, dominus Nigellœ, locum tenentes regis Franciœ, venditionem quamdam, a Johanne dicto de Los, domino de Bosco Ernaudi, Petro de Brocia factam, regia auctoritate ratam habent .
Universis presentes litteras inspecturis Matheus, miseratione divina ecclesie Beati Dyonisii in Francia abbas humilis, et Symon, dominus Nigelle, locum tenentes domini regis Franc[ie], salutem. Notum facimus nos litteras Johannis dicti de Los, domini de Bosco, vidisse in hec verba. - Noverint universi presentes pariter et futuri quod ego Johannes dictus de Los, dominus de Bosco Ernaudi, vendidi, concessi, tradidi et penitus dimisi Petro de Brocia, domini regis chambellano, et suis heredibus in perpetuum triginta libras turonensium annui redditus, quas habebam et percipiebam singulis annis super prepositura de Glocio in ballivia Vernolii, habendas et percipiendas de cetero et in perpetuum a predicto Petro de Brocia et suis heredibus vel mandato suo, pacifice, libere et quiete, titulo emptionis, precio trecentarum librarum turonensium michi pre manibus integre solutarum, et de quibus me teneo plenarie pro pagato in pecunia numerata, sine reclamatione mei vel heredum meorum in dicto redditu de cetero facienda, et me de predicto redditu desesivi in manu ballivi Vernolii, et eumdem ballivum loco et nomine dicti Petri de predicto redditu investivi et sesivi. Promitto etiam et teneor deffendere, liberare et garantizare ab omnibus et contra omnes predicto Petro de Brocio (sic ), suis heredibus vel mandato suo, predictum redditum quantum jus dictabit, et quoad hoc me et heredes meos et hereditatem meam universam specialiter obligavi.
In cujus rei testimonium presentes litteras sigilli mei munimine roboravi. Datum anno Domini millesimo ducentesimo septuagesimo, mense aprili. - Nos autem, ex auctoritate et vice domini regis nobis commissa, predictam venditionem, prout superius est expressa, volumus et ratam habemus, salvo jure domini regis in omnibus et etiam alieno. In cujus rei testimonium, ad petitionem predicti Johannis, sigillum regium presentibus duximus apponendum. Actum anno Domini millesimo CC° septuagesimo, mense aprili.

Contenu :

Sceau ordonné de saint Louis, en cire blanche, sur double queue (Inventaire, n°43). Une analyse de cette pièce se trouve dans leMusée des Archives nationales, n°269, p. 147. Elle a été publiée par d'Auteuil,Hist. des ministres d'État, p. 487. Nous la datons du 13 au 30 avril 1270. Pâques tomba, en 1269-1270, le 13 avril, et l'année suivante, 1270-71, le 5 avril ; on pourrait donc hésiter, pour une charte datée d'avril 1270, entre deux périodes, allant, l'une, du 13 au 30 avril 1270, et l'autre, du 1er au 4 avril 1271, d'autant plus que les régents ou lieutenants du roi, Mathieu de Vendôme et Simon de Nesle, ont dû gouverner le royaume depuis le départ de saint Louis, 1er mars 1270, jusqu'au retour de son fils, 21 mai 1271. Mais le sceau ordonné appendu à cet acte est celui de saint Louis, et il est difficile d'admettre que les régents en aient fait usage en avril 1271, alors que saint Louis était mort depuis le 25 août 1270.

Identifiant de l'unité documentaire :

J//148-J//735 - J//726
    • Original scellé | 5686 - 1270. Du 13 au 30 avril. | Mathœus, Beati Dionysii abbas, et Simon, dominus Nigellœ, locum tenentes regis Franciœ, venditionem quamdam, a Johanne dicto de Los, domino de Bosco Ernaudi, Petro de Brocia...