Document d'archives : FISCALITE Nommées : assiette des impôts

Contenu :

Nommées ou dénombrement des biens meubles et immeubles possédés par les habitants de Lyon (1551)
Nommées, du côté de Fourvières et du côté de Saint-Nizier - MM. de Savonnières et d'Eybens (ce dernier de Grenoble) possèdent l'un et l'autre plusieurs maisons situées dans le quartier de Saint-Nizier, etc .(folio 30) - monsieur de Chossaulx (sic) et " monsieur le trésorier des salpestres " sont propriétaires dans le quartier d'Ainay ;(folio 35) - monsieur de L'Aigle tient une maison et un jardin faisant le carré de la rue Noire ; (folio 35 verso) - monsieur de Chaintri (Chaintré) Particelli, seigneur de Chaintré, tient, en la rue de la Blancherie, une maison " faisant le coin de la rue Grilhet "(Grillet) ;(folio 36) - Claude de Bourges, général des finances de Piémont, compte parmi ses biens la " Maison-du-More, en la rue tendant des Cordeliers à l'Estrapade, " jouxte la ruette entrant en Bonnevaulx, de soir. " Cet immeuble vaut 80 livres par an ; (folio 36 verso) - le chapitre de l'église Saint-Nizier possède : " une petite maison estant sous la callade (ou calade) de la dicte église ; " deux maisons situées, l'une dans la rue Vendrant ou Vendran (75 livres), l'autre dans la rue de la Gerbe et appelée la Cave-Saint-Nizier (30 livres) ; des jardins sis en la rue de Montribloud et évalués 50 livres par an ; (folio 40) - monsieur de Barmont a, entre autres biens, une maison sise en la rue du Saint-Esprit ; et où pend pour enseigne Notre-Dame-de-Pitié. Cet immeuble vaut 50 livres par an ; (folio 40 verso) - Monnet Jacquier tient une boutique " estant dessoubz la maison Martin Deschamps, jouxte la ruette où sont les petites boutiques des drapiers, devant Saint-Nizier. " Cette boutique est prisée 25 livres par an ; (folio 41) - madame Guerrier, dame de Voyron, a une étable et une fenière (fenil) au-dessus, dans la rue de la Gerbe ; (folio 45 verso) - monsieur de Saint-Yllalye (Sainte-Eulalie?), abbé de Sainte-Catherine de Chassagne, possède, en la rue Buisson, une maison estimée 15 livres ; (folio 45 verso) -Mathieu... (en blanc), peintre, a, dans la rue Malpertuis, une maison prisée 16 livres ;(folio 47 verso) - Michel, libraire, tient, en la rue du Griffon, une maison " jouxte maistre Thibault, maistre d'escolle ; "(folio 50) - monsieur Vauzelles, seigneur de La Torrette (Tourrette), possède " une maison en la coste Saint-Vincent, jouxte avec establerye et ung tinaillier et treul à presser vin, près les murailles du boulevard Saint-Vincent, de bise. " Ce domaine n'est estimé que 3 livres tournois par an ; (folio 51 verso) - Nicolas de Bavière, peintre, a, dans la rue Thomassin, une maison qui vaut annuellement 38 livres ; (folio 57 verso) - Nicole ou Nicolas de Chaponay, seigneur de Feysin, tient une maison " faisant le carré de la rue de la Grenette et rue Chalamont, la diete maison appelée les Trois-Pigeons. " Estimée 140 livres ;(folio 58) - Pierre Ballet, libraire, est propriétaire d'une boutique de la maison de Jacques Reynauld, sise en la rue Mercière. Cette boutique vaut 15 livres par an ; (folio 74 verso) - Pierre Chamary, imprimeur, a une maison dans la rue du Puits-Pelu ; Pierre " l'argilletier, " en possède une au Bourgchanin (c'est-à-dire dans la rue Bourgchanin) ;(folio 79) - Pierre Dallières, hôte des Trois-Mores, dans la rue de la Lanterne, " tient la dicte maison des Trois-Mores, contenant estableryes, grange et autres membres, le tout extimé valoir par an 130 livres ; plus une maison appartenant au dit Dallières et sa femme, en la rue de la Vieille-Boucherie, extimée par an 120 livres ; plus une maison en la rue de la Déserte, où pend pour enseigne les Quatre-Fils-Aymon, extimée 20 livres ; plus une autre maison, au dict quartier, où pend pour enseigne le Jeu-de-Paulme, extimée 50 livres ; " (folio 87) - Pierre Gaulteret, sommelier du Roi, est propriétaire de quatre maisons situées dans les rues de la Pêcherie et du Griffon, et sur les Terreaux ou fossés de la ville ;(folio 88) - Philibert de Lorme (il ne s'agit de rien moins ici que de l'illustre architecte du château d'Anet et du palais des Tuileries) " tient une maison en la rue des Carmes, jouxte Guillaume Regebo, de bize. Extimée valoir, par an, 15 livres tournois ; " (folio 92) - Sybille du (ou de) Pérez, " bastarde du feu goujat de Bordeaulx, a, dans la rue du Temple, une maison de 15 livres par an ; " (folio 102) - Sébastien Gryfius (Gryphe), imprimeur, tient, dans la rue Thomassin, une maison estimée 90 livres par an ; (folio 102) - Simonde, " servante du reclus de Saint-Sébastien, tient une maison (qui n'est pas évaluée) près les rempars et murailles de Saint-Sébastien, " etc.(folio 103 verso)

Cote :

CC/45

Inventaire d'archives :

Langues :

Français

Où consulter le document :

Commune de Lyon - Archives municipales

Commune de Lyon - Archives municipales