Louise Chardon, veuve de Louis de Soixons, écuyer, l'un des gardes du corps de sa Majesté, demeurant ordinairement à Paris, rue des Mauvaises Paroles, paroisse Saint-Germain l'Auxerrois se trouvant actuellement en sa maison d'Ardillières, paroisse de [Brüs-sous] Forges : donation sous certaines conditions à Didier Prieur, procureur en Parlement et à Angélique de Soissons ou de Soixons, femme dudit Prieur, d'une maison audit Ardillières, d'une autre maison près [Brüs-sous] Forges, d'une ferme et bois à Bruyères le Châtel et au terroir dudit Bruyères, de rentes et de biens meubles.

Titre :
Louise Chardon, veuve de Louis de Soixons, écuyer, l'un des gardes du corps de sa Majesté, demeurant ordinairement à Paris, rue des Mauvaises Paroles, paroisse Saint-Germain l'Auxerrois se trouvant actuellement en sa maison d'Ardillières, paroisse de [Brüs-sous] Forges : donation sous certaines conditions à Didier Prieur, procureur en Parlement et à Angélique de Soissons ou de Soixons, femme dudit Prieur, d'une maison audit Ardillières, d'une autre maison près [Brüs-sous] Forges, d'une ferme et bois à Bruyères le Châtel et au terroir dudit Bruyères, de rentes et de biens meubles.
Notice n° 922
Institution :
Archives nationales (annuaire du service) [site web d'origine]
Identifiant de l'unité documentaire :
Y//231-Y//234 - fol. 166 V°

Archives nationales