Document d'archives : Barbier, Bénard et Turenne, anciennement Barbie et Cie, Barbier et Fenestre, puis BBT.

Institution de conservation :

Archives nationales

Identifiant de l'unité documentaire :

F/14/19824-F/14/19825, F/14/19827-F/14/19830, F/14/19835, F/14/19840, F/14/19844, F/14/19846-F/14/19848, F/14/19853, F/14/19855-F/14/19856, F/14/19859, F/14/19862-F/14/19864, F/14/19866, F/14/19868-F/14/19871, F/14/19873-F/14/19874, F/14/19878-F/14/19879,

Références bibliographiques :

Informations sur le producteur :
Fondée en 1862 par Frédéric Barbier et Stanislas Fenestre sous le nom de "Barbier et Fenestre", elle évolue en Barbie et Cie en 1887 puis Barbier et Bénard en 1889 pour adopter son nom définitif de Barbier, Bénard et Turenne, ou BBT, au début du XXe siècle. Elle devient société anonyme en 1919.
D'abord spécialisée dans la fabrication des lentilles de phares selon les modèles de Fresnel, elle se diversifie par la suite pour fournir tous les équipements nécessaires aux établissements de signalisation maritime : système de rotation, bouées, tourelles métalliques, sirènes de brume, en passant par la construction même des infrastructures. Elle acquiert ainsi un savoir-faire reconnu au niveau international.
Enfin, elle diversifie son activité vers la signalisation aéronautique mais aussi l'éclairage urbain ou encore les lampes scyalitiques pour salles d'opération.
Rachetée en partie par CIT Alcatel, elle est dissoute en 1982.