Document d'archives : Université de Paris, faculté des sciences, certificats d'études supérieures en astronomie, astrophysique et physique des milieux...

Institution de conservation :

Archives nationales

Title:

Université de Paris, faculté des sciences, certificats d'études supérieures en astronomie, astrophysique et physique des milieux ionisés et diplôme d'études approfondies d'astrophysique, correction de copies et notation d'épreuves orales et pratiques et encadrement d'étudiants par Évry Schazman

Identifiant de l'unité documentaire :

20144763/1-20144763/4

Informations sur le producteur :

Évry Schatzman, maître de recherches en 1948, devient chargé de cours en astrophysique à la faculté des sciences de Paris en 1949 sous la direction d'André Danjon, professeur d'astronomie. Il y enseigne l'astrophysique dans le cadre du certificat d'astronomie approfondie de 1949 à 1957. En 1954 il est maître de conférences et dispense le cours d'astronomie I, option de licence de mathématiques et de licence physique de 1957 à 1967. Il devient professeur sans chaire en 1959 puis l'année suivante, professeur de la chaire d'astrophysique nouvellement créée. Au sein de la faculté des sciences il est, à partir de 1959 professeur responsable des certificats d'astronomie fondamentale, d'astrophysique et de physique des milieux ionisés pour le centre de Paris. Sous son impulsion, en 1961, un 3e cycle d'astronomie (dit astronomie III) est créé à la faculté des sciences de Paris qui se compose de deux diplômes d'études approfondies (DEA) : le DEA d'astrophysique placé sous la responsabilité d'Évry Schatzman et le DEA d'astronomie fondamentale confié à Yves Thiry. Évry Schatzman, qui codirige également de 1957 à 1969 le 3e cycle de physique des milieux ionisés, est durant toute cette période à la tête d'un enseignement d'astrophysique cohérent et joue un rôle majeur dans le développement de l'astrophysique théorique.
La séparation entre astronomie et astrophysique n'apparaît pas clairement durant ces années de premier établissement de cette dernière discipline. Les activités d'Évry Schatzman couvrant divers diplômes et matières, il convient donc d'être prudent dans l'examen de ces documents et leur attribution d'autant qu'il a sans doute été fait usage de copies destinées au certificat d'études supérieures pour d'autres examens.