Document d'archives : FISCALITE Nommées : assiette des impôts

Contenu :

Nommées des habitants de Lyon dans les paroisses du Lyonnais (1483).
Nommées - " Par l'advis et délibération des huit commis a la refaicture des papiers de la ville, et par le consentement de Messieurs les conseillers, pour continuer la refaicture des ditcz papiers des biens immeubles que les manans et habitans de la dicte ville ont sur les champs, Estienne Laurencin et Barthélemy Bellièvre se partirent de Lion, le lundi cinquiesme jour du mois d'aoust 1483, pour aller coucher à Millerieu (Millery) et illec commencer et continuer, " etc.(folio 1) - Ces commissaires parcoururent successivement les paroisses de Brignais, Vourles, Saint-Genis-Laval et Oullins, et leurs vacations durèrent six jours et demi. Voici le relevé de la dépense que Laurencin et son collègue firent à Millery ( les dépenses faites, à la même occasion, dans les autres localités ne sont pas détaillées, mais les frais de l'opération s'élèvent en totalité à 5 livres 10 sous 10 deniers) : -" Premièrement, pour ung quernet de papier 6 deniers tournois ; " " à Millery, au sopper du dit lundi, cinquiesme, disné et soppé de mardi, sixiesme du dit moys d'aoust 1483 : Pour un raz aveyne, 2 s. 1 d, t. ; plus pour ung autre raz, 2 s. 1 d. t. ; plus pour deux polatz ; 15 d. t. ; plus pour une livre lard, 8 d. t. ; plus en gresse de seyn (saindoux?), 2 d. t. ; plus en payn, 2 s. 6 d. t. ; plus en chandoille 6 d. t. ; plus cinq symaises vin, 2 s. 6 d. t. ; plus ung cartier de moton et ung beleyn (agneau), 3 s. 4 d. t. ; plus trois polatz, 1 s. 9 d. t. ; plus ung cuyssot et une espolle de moton, 3 s. 9 d. t. ; plus en despence de cher apportée de Lion, 5 s. t. ; plus pour foyn, 5 s. t. ; plus pour le cuysinier, 1 s. 6 d. t. " etc. - MlLLERY - Pierre Blanc, hôtelier de la Galée, possède : une maison haute et basse au territoire du Mas, " ensemble truel, tinaillier et autres aisances ; petit vergier contenant demi bichirée (la bicherée équivalait à 12 ares 94 cent.), meublé de fruictiers et noyers ; item, une vigne atouchant sa maison, contenant l'ouvre de vingt hommes (l'ouvrée ou hommée équivalait à 4 ares 3 l. cent.) ou environ ; item, une autre vigne ou (au) territoire de la Luatière, appelée Rigault, contenant l'ouvre de quatorze hommes ; item, une autre vigne au territoire Champ-de-Biez, contenant l'ouvre de vingt-cinq hommes ; " (folio 3) - Jean Prévost, peintre-verrier, tient : " maisons haultes et basses treul (pressoir) et court, ou (au) territoire de Combe-Mayanson, et une vigne joignant, contenant l'ouvre de trente-cinq hommes ou environ ;(folio 4 veso) - item, une terre ou dit lieu et curtil, contenant le tout troys meyterées ; - item, ung petit pré ne beuvant (s'abreuvant) que du ciel, de peu de valeur, contenant une matinée d'homme ou environ ; - item, une autre vigne au territoyre Bois-Millon, contenant l'ouvre de douze hommes ou environ ; - item, deux piez (parcelles) de vigne ou (au) Coing contenant l'ouvre de six hommes ou environ ; - item, une petite terre au dit Coing, contenant une bicherée ; - item, ung boys au territoyre de Bois-Millon, contenant trois bicherées ; plus tient le dit Prévost, une terre et boys ou costes (aux côtes?) du Rosne contenant le tout quatre bicherées ou environ ; " - Aimé de Pierrevive possède : " grans maisons neufves, haultes, moyennes et basses, " au territoire Damariez ; des vignes, un pré, un vivier, des bois et des terres à seigle, tant au territoire de Damarier qu'aux territoires de Bois-Gouta et de la Tour ; (folio 5) - Pierre de Villars et ses enfants, tous ensemble héritiers de Camyon de Villars ;(folio 5 verso) - Claude Guerrier ;(folio 6) - Jean de Larbent, notaire ;(folio 7 verso) - André de Larbent, épicier, ont des propriétés dans la paroisse de Millery ; (folio 7 verso) - Etienne Laurencin, marchand, y tient : " une maison haulte et basse et sellier dessoubz, et une autre maison atouchant ; une court entre deux ; truel, tinel, estable, fenier (grenier à foin) et cuysine, ou (au) territoyre de Valoy. " Le reste du domaine se compose de prés et de vignes ; (folio 11) - Guyot Vachard, hôtelier du Griffon, tient : " cinq maisons haultes et basses ou (au) territoyre de les Moleyses ; " une terre adjacente, contenant l'oeuvre de quinze hommes, et une autre terre au même lieu, contenant trois bicherées ; (folio 13) - Jean Blic, verrier, possède : un bois et une terre en friche, au territoire de Bencontal ; des prés au territoire de Champ-Golon ; (folio 14) - Jean Du Peyrat jouit d'une pension de six ânées de vin sur la vigne de Julien Bourcandier, etc.(folio 15) - VOURLES - Clément Court, du chef de sa femme ; Jean Gautier, drapier ;(folio 18) - Pierre Delacroix,(folio 18 verso) - Jean Coyault (folio 19) - ou Coyaud, Pierre Bertrier, tous pelletiers, ont des biens dans cette paroisse, etc.(folio 20) - BRIGNAIS - Guillaume Dublet, marchand, possède, à Brignais même, une maison haute, moyenne et basse et une étable. Il a, en outre, plusieurs vignes aux territoires de Collonges et de Vallières, et il jouit d'une pension annuelle de treize quintaux de foin sur messire Martin Chanal, prêtre de Brignais ; Barthélemi Bellièvre possède, " dedans le chastel de Brignais, une maison haulte et basse, par manière de cellier et fenier, " et, aux territoires de Maupertuis, des Rivières, de Collonges, du Garat et de Bonetant, des prés, vignes et terres à froment, etc. ;(folio 22 verso) - Rollet Brun, hôtelier des Trois-Pigeons, a : deux maisons hautes et basses au bourg de Brignais ; des vignes aux territoires de Champ-Famillon ou de la Moille, de Bonetant et de Fontnoire ; une vigne et un colombier au territoire de Janicul ; un petit pré, enfin, au territoire de Boary ; (folio 23) - les hoirs de Jean et de Dauphin de La Fay tiennent, au bourg de Brignais, une maison, une mure (construction subalterne) et un pressoir. Ils ont de plus des vignes, des " plantiers de vigne " (c'est-à-dire des jeunes vignes) et des terres à seigle, dans divers territoires ; (folio 23) - Messire Guichard et Pierre Chol, Clément Trye ou Trie, Claude et Benoît Le Charron, Antoine de Molesmes, Pierre Suys, pelletier, et d'autres citoyens de Lyon possèdent des domaines dans la paroisse de Brignais. - SAINT-GENIS-LAVAL - Jean Du Peyrat tient " une maison haulte, moyenne et basse, granges, colombier, truel et autres aisances ; jardin, verchière et sauzey (saulaie), au lieu du Perron, contenant, les ditz jardin et verchière, sept asnées (l'ânée de Lyon valait 9 décalitres, 3 litres, 2 décilitres, 22 centilitres) de semaille ou environ. " Le reste des domaines de Du Peyrat est considérable et consiste : en terres, prés, vignes et bois ; en nombreuses pensions d'ânées ou charges de vin ; en une redevance perpétuelle de " douze conys (lapins) sur la garenne de maistre Guigo Bonvin, notaire de Saint-Genys ; " (folio 30) - maître François Bonnet et la veuve de Simon Turin possèdent en commun ung molin sur la rivière de la Mothy (de la Mothe), appelé le molin de Norey, contenant granges, colombier et autres aisances. Qui (Bonnet et sa copropriétaire) ont du dit molin, par an, vingt-huit asnées blé de froment, cinquante quintaulx de foin, 19 florins " etc. (folio 32) - Martin Bellon fils, "qui n'a qu'ung oeul, vochier, demourant en la triperie de la Saonne;" (folio 35) - Jacques Vise, cartier (folio 35 verso) - Jean Du meynil (Duménil) hôtelier des Trois-Rois ; James de Vindrines, pelletier; Jacques et Claude Tourvéon frères (folio 36 verso) - Barthélemi Bellièvre (folio 38 verso) - Antoine et Jacquemin de Binago, armuriers (folio 40) - Claude Le Charron, procureur du Roi; (folio 42) - Louis Victon (Vitton),notaire; mesdames d'Aurillac et de Montlian, etc (folio 48) - etc, ont des biens divers en plusieurs l_eux de la paroisse de Saint-Genis-Laval. -OULLINS. Ettienne Laurencin y possède ; une maison des bâtiments d'exploitation et autres aisances; un verger attenant à la maison; des vignes aux territoires de Montemeyn et de Chasses, et deux pensions, chacune d'un florin, sur des habitants d'Oullins.(folio 52 verso à 62) - Antoine,Pierre, François, Denis et Barthélemi de Montpancier, orfèvres, tiennent, ensemble ou séparément : "une grange appelée la Grange-Blanche (propriété de François et de Pierre), contenant plusieurs bastimens, court, tinaillier et autres aisances;" des prés, vignes, terres à froment, bois et broteaux; (folio 52 verso, à 62) - Antoine de Molesmes a une maison, des bâtiments d'exploitation et des biens-fonds, aux territoires de la Croix et de Montmeyn; (folio 55 verso) - André Vidal, ancien maître de la Monnaie de Lyon, posséde une maison haulte, moyenne et basse, colombier, grange, truel et autres aisance de maisons, au territoire de Pierre-Benoicte" Pierre-Bénite). Vidal a, en outre des bien-fonds, son-seulement en ce lieu, mais en d'autres territoires, etc.(folio 58 verso).

Cote :

CC/49

Inventaire d'archives :

Langues :

Français

Où consulter le document :

Commune de Lyon - Archives municipales

Commune de Lyon - Archives municipales