Document d'archives : Original scellé
5490 - Longjumeau. 1268-69. Mardi 19 mars.
Henri, comte de Rosnay, frère du roi de Navarre, s'engage à ne pas...

Institution de conservation :

Archives nationales

title_label

Original scellé
5490 - Longjumeau. 1268-69. Mardi 19 mars.
Henri, comte de Rosnay, frère du roi de Navarre, s'engage à ne pas se marier sans le consentement de ce prince .
Je Henris, fiuz le roi de Navarre, conte de Ronai, faz assavoir à touz ceus qui ces presentes lettres verront que je, pour ce que je voi et antent que mout de maus pourroient avenir, se je me mariait (sic ) fors des poinz dou roiaume de France, à mon segneur mon frere le roi de Navarre, à moi, à touz mes amis et à touz les sougiez mon seigneur mon frere le roi devant dit et à mout d'autres, et pour ce que je voi que il plest à mon segneur le roi mon frere et à mes autres amis que je me marie dedanz les poinz dou dit roiaume de France, où il a assez fames convenables pour moi, toutes chouses veues et pensées, je, pour tout bien avencier à mon pouer et pour tout mal abessier de tant comme je puis et sé, jure de mon bon gré, sanz force et sanz contreinte nule, que je ne me marieré ne ne prendré fame nulle, quele que ele soit, fors des poinz dou dit roiaume de France, et qui dou dit roiaume ne soit, se n'est par le coumendement, par la volenté et par l'otroi mon segneur mon frere le roi de Navarre avant dit ; et ce jure je seur seinz et seur les euvangiles, au mieuz et au plus certeinement que je puis, et sanz jamès venir ancontre an nule maniere quele que ele soit. Et se il avenoit que je, par decevance ou par autre chouse, feisse riens ancontre ce que je é promis et promet et jure, je promet à donner, à paier et à rendre à mon segneur le roi de Navarre avant dit vint mile livres de tournois an nom de paene, et à ce fere oblige je moi et mes oers et toute ma terre que je tien et doe tenir de lui, et wel et otroi que il, sanz soi mesfere, me puisse gagier des vint mile livres de tournois avant dites, et pour ce panre, sesir et tenir toute ma terre avant dite et lever an les issues et les esplez et les proufiz, sanz conter an riens an aquit, duque à tant que je li eüsse tout fet pleinement son gré des vint mile livres de tournois avant dites. Et ce wel je que il face de s'autorité propre, sanz requerre an nul par desus, et sanz ce que je n'an puisse avoir resort à nul autre que à lui, ne demander an jamès riens, se n'est par devant lui et par sa propre volenté, par recreance, par jugement ne par autre maniere quele que ele soit. Et quant aus chouses desus dites, toutes ansemble chacune par soi, je renonce à touz droiz, à touz usages, à toutes coutumes et à touz privileges donnez et à donner, quel que il soient, et à toutes les chouses qui valoier me pourroient et nuire à mon segneur le roi mon frere ne à autre quant à ce qui est desus dit. Et je, quant aus chouses desus dites, toutes ansemble et chacune par soi, me lie je et oblige, par le maemes serement que je faz et é fet si comme est desus dit, et promet que je les feré et acompliré an bone foi, sanz venir ancontre an nule maniere, à nul tens, ne par moi ne par autre. Et ces choses é je fetes, promises et acordées et jurées, si comme est desus dit et devisé, an la presence mon segneur Erart de Valeri, mon segneur Estace de Convlans connestable de Champagne, mon segneur Erart de Jaucourt, chevaliers, et Jeufroi de Montleheri, clerc mon segneur le roi de Navarre avant dit. An temoing de la quele chouse je é fet seeler ces presentes lettres de mon seel, qui furent fetes a Loncjumel an la meson aus freres dou Val des Escoliers, l'an de grace mil CC LX VIII, le mardi devant Paques.

Contenu :

Scellé en cire rouge, et sur double queue, du sceau de Henri de Champagne, comte de Rosnay (Inventaire, n°586).
Analyse par M. d'Arbois de Jubainville,Hist. des comtes de Champagne, t. IV, catal., n°3533.

Identifiant de l'unité documentaire :

J//148-J//735 - J//198/b
    • Original scellé | 5490 - Longjumeau. 1268-69. Mardi 19 mars. | Henri, comte de Rosnay, frère du roi de Navarre, s'engage à ne pas se marier sans le consentement de ce prince . | Je Henris, fiuz le roi de Navarre, conte de Ronai,...