Rachat par Louis, duc de Saint-Simon, à Hélène Mestivier, veuve de Germain Billard, ancien avocat à la Cour, demeurant rue de Savoie, agissant en son nom et comme procuratrice de ses enfants, d'une rente de 500 livres, constituée par Eléonore de Volvire, marquise de Ruffec, le 18 août 1672, au profit d'Antoine de Fussimaignes, moyennant la somme de 10 718 livres, pour le principal et les intérêts.

Institution :
Archives nationales (annuaire du service) [site web d'origine]
Contenu :
Informations complémentaires :
Pièce jointe : 1672, 18 août. Déclaration par laquelle Antoine de Fussimaignes, conseiller du Roi en sa Cour des Monnaies, demeurant rue Saint-André-des-Arts, reconnaît avoir fait la dite constitution, non à son profit, mais à celui de Germain Billard.
Origine de l'information :
Documents du Minutier central concernant l'histoire littéraire (1650-1700) [2295 actes], par Madeleine Jurgens et Marie-Antoinette Fleury, Paris, Presses universitaires de France, 1960, p. 387 (instrument de recherche imprimé dématérialisé dont la version intégrale est accessible en ligne par la rubrique 'Autres instruments de recherche', voir contexte dans le Plan d’orientation général - Notaires de Paris, guides thématiques du Minutier).
Date de révision :2009-2011
Date de création de la notice :2009
Identifiant de l'unité documentaire :
MC/ET/LVII/175 - MC/ET/LVII/301, MC/RE/LVII/4 - MC/RE/LVII/5 - MC/ET/LVII/194

Archives nationales