Document d'archives : THOMAS, Pierre Frédéric ...

Institution de conservation :

Archives nationales

title_label

THOMAS, Pierre Frédéric

Contenu :

Parcours : Pension Bonhomme à Castres. Fac. de droit de Toulouse. - Avocat en 1836. Se consacre à la littérature et au journalisme (Le Larousse du XIX e siècle le qualifie d'\avocat et littérateur\). Collabore à la REVUE DU MIDI, à la France méridionale ; fonde Le Gascon, littéraire et satirique en 1833 ; écrit dans La Patrie, où il attaque le gouvernement de Louis-Philippe et dans les journaux parisiens, LA MINERVE, Le Figaro, La Presse ; donne des pièces de théâtre et des romans. De retour à Castres en 1848, il fonde L'Eclaireur du Tarn, s'inscrit au barreau en 1850 ; revient à Paris en 1854. Président de la société des gens de lettres en décembre 1868, mars 1869 et 1870. Candidat à la députation (Tarn), 24 mai 1869. Chroniqueur judiciaire. Préfet du Tarn, 6/8 septembre 1870 ; démission dans la perspective des élections, \considérée comme non avenue\, puis acceptée, 7 octobre (invité à désigner Célestin Vieu comme administrateur provisoire), sans suite. Candidat (Tarn), 8 février 1871 ; démission de préfet, 15 mars. Conseiller général de Castres, 8 octobre 1871. Candidat (Tarn) à la députation, 5 mars 1876. C.P. de la Seine, 12 janvier 1880. Député (gauche opportuniste), 4 septembre 1881 (Castres). 35 volumes de nouvelles. L.H. 25 avril 1847.

Informations sur le producteur :

Date de naissance : 5 janvier 1814
Date de décès : 28 janvier 1884

Références bibliographiques :

Voir sur Wikidata : https://www.wikidata.org/wiki/Q17628707