Document d'archives : Lettres du procureur-syndic du district de Saint-Dié, délibération et lettres du directoire du département des Vosges, où sont...

Institution de conservation :

Archives nationales

Title:

Lettres du procureur-syndic du district de Saint-Dié, délibération et lettres du directoire du département des Vosges, où sont dénoncées l'attitude de l'évêque de Saint-Dié (1) et du curé de Neufchâteau, Humblot, refusant de considérer cette paroisse comme n'appartenant plus au diocèse de Toul, et celle du vicaire de Charmes refusant de lire les décrets sur la constitution civile du clergé.

Contenu :

1. Chaumont de La Galaisière, écrit aussi "La Galaizière", (Barthélémy-Louis-Martin de), 1737-1808, abbé de Saint-Mihiel en 1744 et titulaire d'autres importants bénéfices. Évêque de Saint-Dié en 1777, il quitta alors le nom de La Galaisière, son frère aîné ayant vendu ce domaine, et se fit appeler M. de Chaumont. Il aimait le luxe et le faste, mais était regardé comme charitable. Ayant refusé de prêter serment à la constitution civile du clergé et protesté contre l'élection d'un évêque intrus, il quitta Saint-Dié le 18 mars 1791 après avoir ordonné 25 séminaristes venus par des chemins détournés. Il gagna Bruxelles, Malines, Aix-la-Chapelle, Mayence puis la Suisse, ayant toujours secouru les prêtres dans le besoin et transmis à son diocèse les instructions pontificales. Il démissionna en 1801, rentra en France et obtint une pension.

Identifiant de l'unité documentaire :

Pièces n°10 à 17