Inventaire d'archives : Fonds André Rhein (XXe siècle).

Institution de conservation :

Archives nationales

Contenu :

Papiers d'érudit d'André Rhein (1885-1986), archiviste-paléographe : fichiers historiques et archéologiques, notes bibliographiques, conférences et études d'archéologie, thèse d'École des chartes sur la seigneurie de Montfort.
  • AB/XIX/5320-5321. Fichiers concernant les églises et l'histoire de France.
  • AB/XIX/5322. Fichiers et notes concernant la Seine-et-Oise.
  • AB/XIX/5323. Fichiers et notes divers, notamment sur l'architecture et l'archéologie.
  • AB/XIX/5324. Notes bibliographiques générales.
  • AB/XIX/5325. Conférences et thèse d'archiviste-paléographe.
  • AB/XIX/5326-5327. Notes diverses (édifices religieux, linguistique).

Identifiant de l'unité documentaire :

AB/XIX/5320-AB/XIX/5327

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAN_IR_028014

Publication :

Archives nationales
2006

Informations sur le producteur :

Né à Paris le 22 octobre 1885, André Rhein soutient en 1908 sa thèse d'archiviste-paléographe sur la seigneurie de Montfort au diocèse de Chartres, qu'il publie deux ans plus tard dans les publications de la Société de Rambouillet sous le titre la seigneurie de Montfort en Iveline, depuis son origine jusqu'à son union au duché de Bretagne (Xe-XIVe siècle) . Il complète la formation dispensée à l'École des chartes en suivant les cours de Lucien Magne à l'École des beaux-arts et d'Émile Mâle à la Sorbonne. Eugène Lefèvre-Pontalis lui ayant confié le secrétariat des publications de la Société française d'archéologie, il rédige des notices bibliographiques et des guides lors de congrès archéologiques, des articles dans le Bulletin monumental ou le Bulletin de la société des antiquaires de France , notamment L'Église abbatiale de Cerisy-la-Forêt (1908), La Cathédrale de Dol (1910), Les Voûtes de l'église de Mouliherne (1910), L'Abbaye de Vauclère (1911) ou L'Église Notre-Dame de Mantes (1932). On lui doit également la bibliographie de l'histoire de la Seine-et-Oise, publiée dans la revue de l'histoire de Versailles et de Seine-et-Oise. Il reçoit le prix Eugène Lefèvre-Pontalis de la Société française d'archéologie en 1938.
En 1938, il s'installe définitivement avec son épouse dans une maison située près de l'abbaye de Solesmes (Sarthe). Oblat bénédictin, cofondateur et trésorier jusqu'en 1974 de l'Association des amis de Solesmes, il meurt le 28 septembre 1986.

Informations sur l'acquisition :

Entrée n° 5146 : don de Madame France Leroy de La Brière-Rousselle (décembre 2006).

Description physique :

8 cartons ; 1 ml

Localisation physique :

Pierrefitte

Mises à jour :

  • Converted_apeEAD_version_2015-06-SNAPSHOT