Inventaire d'archives : SHDDE_BDV_2007ZF16_CEMM-CAB.5

Institution de conservation :

Ministère des Armées - Service historique de la Défense (SHD)

Contenu :

Les archives du service des collections sont des dossiers de travail rassemblant de la correspondance, des fiches de travail, des instructions. On trouve notamment dans ce fonds nombre d'inventaires et de récolements.
Le lecteur trouvera en premier lieu des dossiers relatifs à l’organisation et au fonctionnement du service des collections depuis sa création en 1973, mais aussi aux personnels travaillant avec le service tels les restaurateurs du mobilier de la Marine ou les appelés du contingent.
La seconde partie concerne la gestion du patrimoine de la Marine avec tout d’abord les mouvements des objets de collection. Les récolements et inventaires des objets et mobiliers mis en dépôt, appartenant ou non aux collections de la Marine, ont été précisément recensés et classés par lieu. Tout d’abord ceux localisés à Paris, puis dans les villes accueillant des unités de la Marine en France ou à l’étranger. Ensuite, les inventaires et récolements du patrimoine appartenant aux unités embarquées ont été classés en deux ensembles : bâtiments en activités et bâtiments désarmés. Pour finir, le lecteur trouvera des dossiers traitant des achats, des dons, des pertes, des classements aux monuments historiques et des restitutions. Cependant, au regard de la faible épaisseur de ces derniers, l’éclairage qu’ils apportent sur ces activités est sans doute partiel.
Viennent ensuite les archives relatives aux restaurations des objets d’art d’une part, du patrimoine immobilier de la Marine d’autre part. Les archives de cette dernière partie traitent des restaurations exécutées à l’intérieur (cour, bureaux, appartement du chef d’état-major) et à l’extérieur (façades) de l’Hôtel de la Marine. Les restaurations du salon diplomatique, de la chambre mais aussi du boudoir dit de Marie-Antoinette constituent la majorité des articles de cette partie.
La troisième partie contient les dossiers relatifs aux commémorations, à la prise en charge du patrimoine symbolique et aux traditions de la marine nationale.
La quatrième partie est la mise en valeur culturelle. Les archives se rapportent ici à la politique culturelle menée par la Marine et le service des collections. Elles témoignent également de l'implication de ce dernier dans l’organisation d’actions muséographiques ou musicales, dans l’édition, dans les visites de l’Hôtel de la Marine, dans les expositions et les festivals.
La cinquième partie regroupe des dossiers reconstitués retraçant les relations entretenues par le service des collections avec les organismes culturels et scientifiques (commissions, associations, musées, universités, Service historique de la Marine…) contribuant à la mise en valeur de l’histoire et du patrimoine de la Marine nationale.
Enfin, de la documentation (articles, brochures, historique) en rapport avec les collections de la Marine ou l’Hôtel de la Marine a été conservée tout comme des photographies du mobilier ou des travaux menés à l’état-major.

Identifiant de l'unité documentaire :

DE 2007 ZF 16 1 - 222

Identifiant de l'inventaire d'archives :

SHDDE_BDV_2007ZF16_CEMM-CAB.5

Publication :

Service historique de la Défense
22/06/2018
Vincennes

Informations sur le producteur :

producteur: Ministère de la Défense \ Chef d'état-major des armées \ Chef d'état-major de la Marine \ État-major de la Marine \ Cabinet

Informations sur l'acquisition :

Versement de mars 2007.
Historique de conservation :
La collecte du fonds eut lieu en mars 2007 au cours du classement des archives du cabinet du chef d’état-major, à l’état-major de la Marine, rue Royale à Paris.
Les archives firent l’objet d’un premier tri et d’un classement sommaire directement dans le bureau du service à l’état-major. Ces opérations aboutirent à un bordereau de versement. Puis d’autres cartons furent retrouvés. Malgré les efforts réalisés avant son arrivée à Vincennes, le fonds 2007 ZF 16 se présentait sous la forme d’un vrac.
La rédaction du bordereau lors de la collecte permit d’élaborer le plan de classement nécessaire au traitement de l’intégralité des cartons. Beaucoup de dossiers déjà constitués furent éclatés entre les différentes parties du plan. A ceci s’ajouta un effort important d’élimination des nombreux doublons. Pour finir, la plupart des photographies contenues dans le fonds ont été rassemblées à part.