Inventaire d'archives : Caudwell, Antoine

Institution de conservation :

Archives nationales

Contenu :

Documents de travail de laboratoire de la station de recherches sur les Mycoplasmes et les Arborius à Bordeaux, Colmar et Dijon.
Ce fonds présente l'intérêt d'être très complet et détaillé avec les explications et les réflexions personnelles d'Antoine Caudwell sur l'évolution de ses recherches sur une maladie de la vigne et les relations de son laboratoire de recherche avec l'Institut en pleine mutation.
Le plan de classement et les commentaires d'Antoine Caudwell ont été respectés.

Identifiant de l'unité documentaire :

20120055/1-20120055/10

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAN_IR_051146

Publication :

Archives Nationales
2014
Pierrefitte-sur-Seine

Informations sur le producteur :

Caudwell, Antoine
Antoine Caudwell est né le 13 mai 1927 à Sarreguemines, en Moselle, à la frontière franco-allemande, mais ses parents habitaient Strasbourg. Il est d'origine franco-britannique. Après une enfance et une scolarité passées pendant la guerre, il intègre l'école Maison-Carrée à Alger.
Entré à l’INRA en 1951, il a fait d’abord beaucoup de virologie, de bactériologie, puis de l’écologie et de l’entomologie. Ensuite, il est allé chez Louis Levadoux, directeur de la station
de viticulture de Bordeaux. À cette époque se développait une maladie très inquiétante dans le vignoble de Gascogne : la flavescence dorée. Elle était d’un type tout à fait nouveau, qui anéantissait complètement les vignobles et se propageait très rapidement. Il a eu ce sujet de recherche en charge dès octobre 1955.
Il a été reçu au concours d’assistant en 1955, puis a passé le concours de chargé de recherche en 1958. Il est resté 10 ans à Bordeaux en pathologie végétale puis est parti à Colmar en 1965.
L'INRA devait ouvrir une grande station de pathologie végétale à Dijon, que la station de virologie de Colmar devait renforcer pour faire un grand centre d’étude des virus de la vigne. C’est à Colmar qu'il a essayé la transmission de la flavescence dorée à des plantes herbacées.
Il est parti à Dijon en 1972 où il a été le directeur du laboratoire, mais son laboratoire appartenait à l’époque à la station de physiopathologie végétale. A partir de 1983, il est devenu directeur en titre de son laboratoire, la station de recherche sur les mycoplasmes.
Il a passé les concours de maître de recherche en 1965 et de directeur adjoint de recherche en 1979.
Il est passé directeur de recherche 1re classe en 1990.
Il a été membre de nombreuses instances nationales : le comité scientifique et technique de l’Institut Technique du Vin, au comité scientifique du centre de Dijon, membre du conseil scientifique et technique de l’Établissement national technique pour l’amélioration de la viticulture et membre du conseil de l’université de Bourgogne.
Il a été membre de nombreuses instances internationales comme le Steering committee, l’International Council for the study of virus and virus-like-diseases of the grapevine (ICVG), membre de l’International Organization of Mycoplasmology (IOM), et de l’Académie italienne de la vigne et du vin.
Il a donné de nombreux cours à l’Université, d’abord à Poitiers puis à Colmar ; ensuite à l’université de Paris-Jussieu le cadre du certificat de pathologie végétale, à l’Institut agronomique de Nancy (le cours de virologie) et à l’université de Dijon.
Il est parti en retraite en 1993.

Informations sur l'acquisition :

Don aux Archives nationales en 2013
Historique de conservation :
Ces dossiers ont été constitués en 2011 avec les restes retrouvés 18 ans après le départ en retraite d'Antoine Caudwell. Le don se fait du vivant du producteur.

Description :

Mise en forme :
Chronologique.

Conditions d'accès :

communication suivant le règlement en vigueur concernant les dons (Archives privées).

Conditions d'utilisation :

Reproduction suivant le règlement en vigueur concernant les dons (Archives privées) aux Archives Nationales.

Description physique :

Importance matérielle :
1,20 ml

Localisation physique :

Pierrefitte-sur-Seine

Organisme responsable de l'accès intellectuel :

Archives nationales de France

Personne :