Inventaire d'archives : 3E15. Étude notariale de Jouy-en-Josas et études rattachées

Institution de conservation :

Archives départementales des Yvelines

Contenu :

On trouvera dans ce fonds, versé en 1992 et représentant 24 mètres linéaires, les études rattachées de Bièvres-le-Châtel, 1720-1793, Chaville et Viroflay, 1702-1704, et Vélizy, 1706-1734.
L'étude principale de Jouy pose problème. En effet, dans un brouillon de répertoire de 1815 (3 E 15/15), est retranscrit un historique, apparemment rédigé vers 1720. On y lit que Châteaufort et Jouy avaient tabellionage lié et qu'il existait à Jouy un tabellioné distinct depuis 1550. Malheureusement, le fonds collecté à Jouy ne commence réellement qu'en 1728, avec toutefois un répertoire couvrant une partie de la période manquante, 1678-1692.
Plusieurs historiens ont, avant même leur versement aux archives départementales, consulté en l'étude les actes de l' "ère Oberkampf ".Alain Dewerpe et Yves Gaulupeau notamment, qui ont dépouillé pour la période 1760-1815, pas moins de 1201 actes concernant des employés de la manufacture (Voir bibliographie, op. cit., p. 204 ; on remarquera que les minutes de l'an XIV étaient déjà manquantes en 1990.). Ces actes sont des témoignages inestimables sur les conditions de vie des employés. C'est le cas par exemple des très nombreux brevets d'alloués. Le brevet d'alloué se distingue du contrat d'apprentissage traditionnel, notamment dans la mesure où le père de l'alloué continue à nourrir, loger et entretenir son fils tout au long des huit années durant lesquelles il est lié par le contrat. Les brevets d'alloués nous renseignent également sur les modalités de la rémunération, qui est progressive au fil des ans .
Les actes liés à la vie de famille et que l'on rencontre dans toutes les études : contrats de mariage, testaments, inventaires après décès, partages, successions, rentes etc. quand ils concernent des employés de la manufacture, ont constitué pour les historiens une source inestimable.
On trouve également au rang des minutes de nombreux actes passés par Christophe Philippe Oberkampf lui-même, et ce dès son arrivée à Jouy. Un immense regret toutefois, l'acte fondateur de la manufacture, en date du 31 janvier 1760 consistant en bail à loyer par Jean Pignier au profit d'Abraham Guerne de Tavannes et Consorts, inscrit au répertoire (Voir document 17) manque, hélas, dans les minutes. L'on peut cependant vérifier par un autre acte, fondamental lui aussi, le certificat donné par le Sieur Tavannes pour servir à Messieurs Maraize et Oberkampf, en date du 15 juin 1770 (Voir document 22.), que ce bail concerne bien la maison du pont de pierre, qui servit à Christophe Philippe Oberkampf à la fois de premier atelier et de premier logement.
Le certificat de Tavannes résume fort bien les débuts d'Oberkampf, les raisons pour lesquelles lui-même, Tavannes, avait pu se lancer le premier dans la fabrication des toiles peintes, les premières conventions d'association mais aussi les premiers déboires financiers qui menacèrent l'entreprise à ses débuts.
Mentionnons aussi parmi les difficultés rencontrées par Oberkampf dans les tous premiers mois de son installation, cet interrogatoire qu'il dut subir et contre lequel il fait, le 17 mai 1760, acte de protestation devant maître Plisson (Voir document 18) .
Les actes retracent ensuite l'extension rapide de la manufacture ; dès le mois de mars 1761, soit environ un an après la fondation, Oberkampf passe le premier bail pour un pré, pour servir à l'usage de la dite manufacture ; s'ensuivront régulièrement baux ou acquisitions de prés et de parties de maisons.
Malheureusement tous ces documents ne sont pas parvenus jusqu'à nous et certains parmi les plus intéressants ont disparu, tel l'acte d'acquisition de la propriété du " Moncel ".
Par la suite, avec la prospérité, les alliances familiales, les actes intéressant le patrimoine de la famille Oberkampf sont passés chez des notaires parisiens ou versaillais, sans échapper là non plus à la disparition comme l'inventaire après décès de Christophe Philippe, rédigé à partir du 15 octobre 1815 par Desjardins, notaire à Versailles, ainsi qu'il apparaît au répertoire des actes de ce notaire.

Identifiant de l'unité documentaire :

3 E 15/1-196

Identifiant de l'inventaire d'archives :

FRAD078_000-002_000-000-016

Publication :

Archives départementales des Yvelines et de l'ancienne Seine-et-Oise
Montigny-le-Bretonneux

Informations sur l'acquisition :

Fonds versé en 1992.

Description physique :

Importance matérielle :
24,00 ml

Ressources complémentaires :

Archives départementales des Yvelines
Série BBailliage et comté de Jouy-en-Josas :B 573
 Inventaires après décès, scellés, 1608 - 1699B 580
Série EJouy-en-Josas, minutes, 1586 - 1724E 7044
 Viroflay, minutes, 1603 - 1669E 7091 - 7128
Sous-série 3 EJouy-en-Josas, minutes, 1758 - 1760 (quatre actes) - 3 E 7/8
Série JCarrière du notaire : Pierre César Nicolas Loiseau, an III - 1824 - 72 J 161
 Simon Nicolas César Loiseau, 1824 - 184072 J 161
 Pierre François Bonnin, 1840 - 185272 J 133
 Henri Michel Ranjard, 1858 - 187972 J 174
 Benoît Guetonny, 1879 - 188772 J 154
 Antoine Jacques Louis Justin Espinasse, 1887 - 1899 - 72 J 148
 Paul Jules François Dumas, 1899 - 190672 J 147
Série LDoubles des répertoires déposés au greffe du tribunal : Jouy-en-Josas, janvier 1793 - an VII - 43 L 156
Série UDoubles des répertoires déposés au greffe du tribunal : Jouy-en-Josas, an VIII - 1850 - 8 U 30
Archives départementales de l'Essonne
Série EBièvres, minutes, 1538 - 1575E 6932, 4327 - 4359
Archives départementales des Hauts-de-Seine
Série EChaville, minutes, 1625 - 1665E 6340 - 6350
 1630 - 1661E 7094 - 7119

Références bibliographiques :

Une présentation de l'ensemble de la série 3E, intitulée est disponible en ligne
CHASSAGNE (Serge), Oberkampf Un entrepreneur capitaliste au Siècle des Lumières, Paris, Aubier Montaigne, 1980, 244 p.
DEWERPE (Alain) et GAULUPEAU (Yves), La fabrique des prolétaires, les ouvriers de la manufacture d'Oberkampf à Jouy-en-Josas, 1760-1815, Presses de l'École normale supérieure, 1990, 220 p.
LABOUCHERE (Alfred), Oberkampf (1738-1815), Paris, Hachette, 1884, 244 p.
Les Metz, dans Les archives de Jouy-en-Josas, n° 2, 1994, p.18.

Organisme responsable de l'accès intellectuel :

Archives départementales des Yvelines et de l'ancienne Seine-et-Oise

Mises à jour :

  • Converted_apeEAD_version_1.7.3
  • Sujet :

    Type de document :