Événement : De la rivière au robinet, l'eau potable de l'agglomération lavalloise

Du 28 février au 26 avril 2019, les Archives municipales et communautaires de Laval présentent une exposition sur l'eau dans l'agglomération levalloise. Cette exposition retrace l'épopée du réseau au fil des ans.

De 1867 à aujourd’hui, le réseau de distribution des eaux s’est construit au fur et à mesure. Dès le début, une large partie de la population lavalloise a accès gratuitement aux bornes fontaines disséminées dans la ville. Un système d’abonnement permet à ceux qui le souhaitent de bénéficier de l’eau courante. A partir de 1914, un bâtiment emblématique, l’usine des eaux de Laval, traite l’eau pompée dans la Mayenne. Réservoirs et canalisations complètent le réseau de distribution. A partir des années 1960, les communes de l’agglomération lavalloise bénéficient de l’eau de Laval ou développent leur propre réseau, par exemple autour de la station de la Boussardière à Saint-Jean-sur-Mayenne. Les modes de gestion sont divers : régie, délégation de service public, prestation de service tant pour la gestion de l’alimentation que pour la facturation aux abonnés.

Depuis 2017, la gestion de l’eau et de l’assainissement est de la compétence de Laval Agglomération.

Une nouvelle usine des eaux sera construite à Changé d’ici 2024.

À travers des archives photographiques, des plans et des documents imprimés, l’exposition vous plonge dans l’histoire du patrimoine hydraulique lavallois depuis plus de 150 ans. Pour retracer cette page d’histoire méconnue du grand public, les Archives municipales et communautaires présentent des documents issus des fonds municipaux et communautaires, et notamment ceux des syndicats intercommunaux d’alimentation en eau potable de Saint-Jean-sur-Mayenne et d’Argentré-Sud.