Actualité : Mise en ligne de la base nominative des camps d'internement des Pyrénées-Orientales (1939-1942)

Prisonniers du camp d'Argelès

Entre janvier et février 1939, les Pyrénées-Orientales ont connu une arrivée massive de réfugiés espagnols, fuyant la guerre et le franquisme. Miliciens, membres des Brigades internationales et civils valides ont été internés dans des camps mis en place par les autorités, qui les ont réutilisés durant la Seconde guerre mondiale pour enfermer les populations jugées indésirables. Les fichiers et les listes nominatives pour la période de septembre 1939 à novembre 1942 sont aujourd'hui mis à disposition par les Archives départementales des Pyrénées-Orientales.

Pour plus d'informations, consultez la page dédiée et la base nominative permettant d'accéder aux ressources sur les camps d'internement sur le site des Archives des Pyrénées-Orientales

Voir leurs coordonnées sur l'annuaire

Consultez le guide thématique de FranceArchives consacré aux réfugiés de la guerre d'Espagne en France