Événement : Attribution du label "CollEX" à la bibliothèque des Archives nationales d’outre-mer (ANOM)

Ce label, délivré par le GIS (Groupement d'intérêt scientifique) CollEx-Persée, soutient l’acquisition de ressources documentaires spécialisées et la constitution des collections numériques. La bibliothèque des ANOM, formée d’un corpus de près de 125 000 ouvrages anciens et modernes, 4500 périodiques et un grand nombre de publications officielles, s’intègre naturellement au sein des archives de la colonisation dont elle est devenue un complément indispensable. Elle est formée de quatre fonds bibliographiques :

- la bibliothèque de l’ancien ministère des Colonies, puis de la France d’outre-mer, créée en 1894 qui tenait lieu de centre de documentation pour les fonctionnaires coloniaux ;

- la bibliothèque de l’École coloniale devenue École de la France d’outre-mer créée à la fin du XIXe siècle pour documenter les nouveaux étudiants destinés à la carrière coloniale ;

- la bibliothèque Moreau de Saint-Méry, érudit martiniquais, formée de 275 volumes qui rassemblent des livres, des factums, des mémoires, des revues et journaux locaux d’une grande rareté concernant les Antilles françaises et plus particulièrement la révolution de Saint-Domingue ;

- la bibliothèque AOM constituée à son origine de ce qui a pu être ramené de la bibliothèque du gouvernement général de l’Algérie lors de la décolonisation. C’est la partie vivante en cours d’accroissement.

Les ANOM conservent près de 3000 titres arrivés de toutes les colonies et parfois rédigés dans les langues locales : arabe, malgache, quoc-ngu, cambodgien... (Al Djazaïr, Malagasy Vaovao, Phuc Hong, Mien Viet). Les publications locales sont assez nombreuses, particulièrement pour l’Algérie, Madagascar et l’Indochine.

L’ensemble bibliographique conservé aux ANOM s’est constitué en même temps que l’administration coloniale. C'est dire la richesse de ces sources, dont quelques-unes remontent au XVIIIe siècle. C’est un patrimoine original, qui témoigne aussi de l’intérêt historique de l’activité éditoriale outre-mer pendant la période coloniale, souvent mal connue.

L’attribution du label offrira une visibilité accrue de la bibliothèque, ses collections seront valorisées par le Groupement d’intérêt scientifique CollEx Persée, notamment par la présence des ANOM dans l’Annuaire des collections labellisées.