Actualité : Les Archives des Pyrénées-Orientales rejoignent FranceArchives

Les Archives départementales des Pyrénées-Orientales conservent environ 20 kml d’archives, de 865 à nos jours, qui témoignent de l’histoire de ce territoire frontalier. Son rattachement tardif à la couronne de France par le traité des Pyrénées en 1659 explique l’existence de fonds spécifiques découlant des institutions mises en place par le royaume d’Aragon ou par l’éphémère royaume de Majorque, tel que le fonds de la Procuration royale à laquelle succède la Chambre du Domaine après l’annexion (sous-série 1B).
Par ailleurs, du fait de leur situation géographique, les Pyrénées-Orientales connaissent un exode massif de réfugiés espagnols en février 1939. Ce tragique épisode, connu sous le nom de Retirada, a concerné environ 500 000 personnes, dont plusieurs centaines de milliers ont transité ou vécu dans des camps d’internement, improvisés à la hâte sur les plages du littoral. Entre 1939 et 1942, des réfugiés espagnols ont été internés, rejoints à la déclaration de guerre puis à l’armistice par les « indésirables », étrangers, juifs et nomades. Une partie des ressources concernant cette période est accessible en ligne : il s’agit des fonds iconographies et de données nominatives permettant de reconstituer des parcours de vie.

 

Voir les coordonnées des Archives des Pyrénées-Orientales sur l'annuaire

Retrouver leurs inventaires sur FranceArchives