Événement : ADIEU LA VIE, ADIEU L'AMOUR. Fusillés pour l'exemple

Film de Michel Brunet et Dominique Hennequin. Texte dit par Philippe Torreton. Projection organisée par les Archives départementales de l'Aude le mardi 16 décembre 2014 à 20h30

Décembre 1914, l’armée française juge un certain nombre de soldats pour abandon de poste en présence de l’ennemi. Alors que les conditions de vie et de combat, dans les tranchées, sont de plus en plus difficiles, ils seront 620 poilus à être passés par les armes. Cette justice d’exception plonge ces hommes et leurs familles dans l’oubli et le déshonneur.

 Qui sont ces hommes ? Des fusillés pour l'exemple...

Des historiens professionnels ou amateurs travaillent à la réhabilitation de leur mémoire, pour la plupart inhumés anonymement dans le fond d'un cimetière. En 2008, le Conseil Général de l’Aisne adopte à l’unanimité un vœu demandant aux autorités françaises de reconnaître les soldats condamnés pour l’exemple comme des soldats de la Grande Guerre à part entière et à inscrire leurs noms sur les monuments aux morts.

Ces exécutions sommaires et leur contexte, sont relatés par certains soldats ayant laissés des carnets comme Louis Barthas. Ce documentaire est ponctué d’extraits de ces carnets et met en lumière les conditions extrêmes dans lesquelles les poilus ont traversés ce conflit. Louis Barthas lui-même a frôlé plusieurs fois le peloton d’exécution.

Le titre de ce documentaire fait référence à La Chanson de Craonne, commune située dans l’Aisne, connue pour avoir été entonnée par les soldats qui se sont mutinés après l’offensive meurtrière de la bataille du Chemin des Dames en avril 1917. Elle sert de générique et d’illustration sonore au documentaire, qui lui confère une atmosphère nostalgique et tragique. A cela s’ajoute le commentaire en voix off du comédien Philippe Torreton.

 

Renseignements et inscription à la projection