Événement : Un bilan de la collecte aux Archives nationales en 2017

Cahier d'un élève de l’École centrale des arts et manufactures (1873-1874)

Pour la deuxième année consécutive, les Archives nationales mettent en ligne le bilan complet des fonds qu’elles ont collectés en 2017.

En un an, ce sont plus de 4,7 kilomètres linéaires de documents sur support traditionnel (papiers, photographies ou calques) et 4,7 To de documents électroniques ou audiovisuels qui sont entrés par la voie ordinaire des versements en provenance de la Présidence de la République, des ministères et des opérateurs nationaux. On y relève notamment les premiers versements de la présidence de François Hollande, ceux des cabinets de Jean-Marc Ayrault et de Manuel Valls, mais aussi les archives historiques de l'École centrale des Arts et Manufactures et de l'École normale supérieure de Cachan, les fonds sonores du Théâtre national de Chaillot, ou encore les archives du secrétariat général des grandes opérations d'urbanisme.

À ces fonds publics s’ajoutent plus de 530 mètres linéaires d’archives privées, dont les plus notables sont sans doute l'inventaire des tapisseries de Louis d'Orléans (1408), le journal d'émigration du duc d'Enghien (1788-1793), ou encore les archives de l'historien Lucien Febvre et des résistants Pierre Dujols et Aimé Guérin.

Consulter le registre des archives collectées