Événement : La Meuse et l’Indre-et-Loire dans le Grand Mémorial

Registre matricule du bureau de Verdun, classe 1887

Le Grand Mémorial s’enrichit de nouveau, avec deux départements supplémentaires qui s’agrègent au moteur national. La Meuse et l’Indre-et-Loire y intègrent l’indexation de leurs registres matricules pour l'ensemble des classes combattantes (1887-1921).

Les Archives départementales des Deux-Sèvres et de l’Yonne viennent quant à elles compléter leurs bases respectives. Les archives de l’Yonne bénéficient de l’appui des internautes pour l’indexation des registres matricules, dont 72 500 fiches matriculaires sont indexées à l’heure actuelle sur les quelque 95 000 soldats au total. Les Deux-Sèvres offrent désormais l’accès à l’intégralité des soldats des classes combattantes, soit près de 93 000 hommes.

 

Chercher un Poilu dans le Grand Mémorial