Événement : Les soldats de l'Aube

L'Aube et la Haute-Garonne sur le Grand Mémorial

Deux nouveaux départements ont rejoint la base du Grand Mémorial. Il s'agit de l'Aube et de la Haute-Garonne.


Parmi les poilus de l'Aube figure Marie Augustin Valton, prêtre et infirmier de la 23ème section d'infirmiers militaires. Cet aumônier volontaire dessine pendant la guerre des croquis de l'ennemi, conservés par les Archives départementales dans le fonds Boucrault Valton. Vous pouvez consulter la fiche matricule de ce poilu sur le Grand Mémorial. A l'époque où cette dernière est rédigée, il est encore « étudiant ecclésiastique » à Paris.

Du côté de la Haute-Garonne, plus de 91 500 matricules sont à présent consultables. A L'occasion des commémorations, les archives départementales ont réalisé un dossier pédagogique sur l'un de ces poilus. Baptiste Jean-Marie Couzy, qui meurt d'une congestion pulmonaire en octobre 1918, fit preuve « de sang-froid et d'énergie en plusieurs circonstances » comme le précise sa fiche matricule.

C'est aussi pour un poilu de la Haute-Garonne, le joueur de rugby Alfred Mayssonnié, qu'est élevé un monument dédié aux rugbymen morts pendant la Première Guerre mondiale. Afin de rendre hommage à celui qui était tombé à la bataille de la Marne, ainsi qu'à tous ses camarades sportifs, une sculpture d'Antoine Bourdelle est acquise afin d'être installée à Toulouse, près du canal de Brienne. L'Héraklès archer est inauguré en avril 1925.

 

Consulter les matricules de l'Aube et de la Haute-Garonne dans le Grand Mémorial