Contenu éditorial simple : Archiver l’éphémère. Une histoire du théâtre en Ille-et-Vilaine

Une publication des Archives départementales d’Ille-et-Vilaine, 2016, 39 pages

 

Que reste-t-il d’un spectacle une fois que les lumières se sont éteintes et que la salle s’est vidée ? Si la spécificité du spectacle « vivant » réside essentiellement dans son caractère éphémère et fugace, s’il ne prend sens que dans « l’ici et maintenant » particulier d’un espace de représentation chaque soir renouvelé, n’est-il pas paradoxal, voire illusoire, de chercher à en saisir et en conserver les traces ? Et pourtant, dans un contexte de forte sensibilité mémorielle non démenti depuis maintenant plus de trente ans, les artistes et les chercheurs s’intéressent de plus en plus activement aux traces du spectacle vivant, ou plus exactement à celles de la « fabrique du spectacle » (documents originaux, maquettes, costumes, accessoires), qu’ils érigent en objet d’étude ou de création, voire en œuvre « en soi ».

Cette exposition ne prétend pas épuiser l’ensemble des problématiques tournant autour de ces archives de nature si particulière, mais invite chacun, artiste, chercheur, décideur, spectateur passionné ou simple curieux, à y réfléchir depuis son point de vue singulier. En fonction de ses propres préoccupations et intérêts, chacun y apportera une réponse toute personnelle.

 

Cette publication peut être téléchargée sous format numérique