Contenu éditorial simple : Au temps d'Atipa : la Guyane en 1885

Une publication des Archives territoriales de la Guyane, 2017, 18 pages

 

Publié à Paris en 1885, sous le nom d’Alfred Parépou, le roman Atipa est le premier texte littéraire en créole guyanais. Il propose une chronique de la vie en Guyane à la fin du XIXe siècle.

Les nombreux dialogues entre Atipa, personnage principal du roman, et ses compatriotes créoles offrent une plongée dans la vie quotidienne de la colonie et ses difficultés à l’aube de la Troisième République (1870-1940). Ils évoquent tout à la fois le contexte social (essouflement de la démographie, ouverture du bagne), politique et économique (développement de Cayenne et de Saint-Laurent-du-Maroni) d’un territoire alors en pleine mutation.